Isabelle Mercier (poker)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Isabelle Mercier et Mercier.

Isabelle Mercier
Image illustrative de l’article Isabelle Mercier (poker)
Isabelle Mercier aux WSOP 2005
Pseudonyme No Mercy
Lieu de résidence Montréal
Gains en tournois live
Gain le plus important 341.862 $
Gains cumulés 1.233.911 $
World Series of Poker
ITM 7
Main Event du World Poker Tour
ITM 4
Main Event de l'European Poker Tour
Tables finales 1
ITM 4

Informations exactes le 13 novembre 2018

Isabelle "No Mercy" Mercier (née le 5 août 1975, à Victoriaville, Québec, Canada) est une ancienne joueuse de poker professionnelle. Elle réside à Montréal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Elle étudie le droit à l'Université de Montréal alors qu'elle est croupière au Casino de Montréal, puis le droit commercial pendant un an. Elle s'installe ensuite à Paris, pour suivre une maîtrise en droit international à la Sorbonne. Elle travaille à l'Aviation Club de France, comme croupière, puis manager de salle et bras droit de Bruno Fitoussi[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Elle se fait connaître en gagnant la deuxième place au tournoi 800  No Limit hold 'em du Masters Classic of Poker 2002 à Amsterdam, avec un gain de 53 499 $.

En 2004, elle gagne le Ladies' Night tournament du World Poker Tour (WPT), et le prix de 25 000 dollars. Mike Sexton lui donne alors le surnom "No Mercy", "sans pitié" en français[2].

Elle parvient à la table finale du European Poker Tour en février 2006 à Deauville, et finit 7e.

Isabelle Mercier est aussi une femme d'affaires, avec sa compagnie No Mercy qui gère son image et ses produits dérivés sur le poker, puisqu'elle a lancé sa propre ligne de vêtements, toujours intitulée No Mercy.

En 2007, Le Figaro dit qu'elle est devenue une des figures de proue du poker féminin[3].

On l'aperçoit dans un documentaire intitulé That's poker de Herve Martin Delpierre, sorti en DVD le 23 mai 2007, ainsi que dans Gagnez au Poker by Isabelle Mercier sorti le 3 mars 2008. C'est la première fois qu'un documentaire sur le poker est réalisé et animé par une femme.

Le 16 janvier 2008, Isabelle Mercier publie son autobiographie intitulée Profession : bluffeuse, aux éditions Flammarion Québec, écrit avec Marina Rozenman sous la direction de Sophie Dufau. Parmi les invités de marque, on compte Garou (qui signe la préface), André Boyer, Patrick Huard et Guy Laliberté.

Son dernier gain à 6 chiffres date de 2009, lorsqu'elle remporte le 4k€ Charity Event en marge de l'EPT de Monte Carlo, et 260000 €.

En 2011, Isabelle s'est éloigné du circuit de poker professionel. Elle vit maintenant à Monaco[4].

En 2017, après 10 ans passés à Monaco, elle est de retour à Montréal, et travaille pour CryptoBrunch et cryptonews.com, une agence évenementielle et un site d'actualité dans le domaine des cryptomonnaies[5].

Isabelle Mercier a cumulé au cours de sa carrière de joueuse de poker plus de 1,2 millions de dollars de gains[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie d'Isabelle Mercier sur pokerlistings.com
  2. Fiche d'Isabelle Mercier sur worldpokertour.com
  3. Le Figaro : La pokermania flambe de plus belle sur Le Figaro, le 11 octobre 2007.
  4. Interview d'Isabelle Mercier sur pokerenligne.com, le 7 septembre 2014.
  5. Isabelle Mercier, éditrice, sur cryptonews.com
  6. Profil d'Isabelle Mercier sur The Hendon Mob Poker Database

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]