Isabelle Juppé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour son mari, voir Alain Juppé.
Isabelle Juppé
Isabelle Juppé en 2008.
Isabelle Juppé en 2008.
Épouse du Premier ministre français
 – 
(2 ans et 16 jours)
Prédécesseur Marie-Josèphe Balladur
Successeur Sylviane Agacinski-Jospin
Biographie
Nom de naissance Isabelle Bodin
Date de naissance (57 ans)
Conjoint Alain Juppé
Profession Journaliste
Écrivain

Isabelle Juppé, née Bodin le à Saint-Lô (Manche), est une journaliste et romancière française. Elle est l'épouse d'Alain Juppé, ancien Premier ministre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Titulaire d'une maîtrise en droit et ancien auditeur de l'Institut Multimedia[réf. nécessaire], Isabelle Juppé est, dans un premier temps, journaliste de presse écrite au Matin de Paris puis à la Croix, avant de devenir écrivain.

Divorcée de Philippe Legrand, dont elle a deux enfants, elle épouse, en secondes noces, le 29 avril 1993, Alain Juppé, qui occupait alors les fonctions de ministre des Affaires étrangères (elle était à l'époque chargée par son journal du suivi du RPR). Elle le suit à l'hôtel Matignon lorsque celui-ci est Premier ministre du au . Le couple Juppé-Bodin a une fille, Clara, née en octobre 1995, durant le mandat du Premier ministre ; c'est la première fois, depuis Félix Gaillard en 1958, qu'un chef du gouvernement voit naître son enfant au cours de son exercice[1].

Elle entre, en octobre 2000, dans le groupe Lagardère[2], comme spécialiste de l'impact du numérique sur les médias. En 2008, elle y est nommée directrice du développement durable[3], pour travailler auprès d'Arnaud Lagardère sur le numérique, les nouveaux médias et la jeunesse[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Sophie des Déserts, « La part secrète de Juppé », Vanity Fair n° 41, novembre 2016, pages 96-101.
  2. Isabelle Juppé, directrice déléguée de Lagardère sur le site actu-environnement.com.
  3. À propos sur le blog de La femme digitale.