Isabelle Ire de Majorque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 24 mars 2020 à 16:10 et modifiée en dernier par BeatrixBelibaste (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Isabelle Ire de Majorque
Fonction
Reine de Majorque
-
Titres de noblesse
Comtesse
Reine
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Isabel de MallorcaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoints
Jean II Paléologue, marquis de Montferrat (de à )
Konrad von Reischach zu Jungnau (d) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Othon III de Montferrat
Marguerite de Montferrat (en)
Théodore II de Montferrat
Jean III de Montferrat
Michael von Reischach (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Armoiries Majorque.svg
blason

Isabelle Ire de Majorque (en catalan : Elisabet de Mallorca), née vers 1337 et morte en 1404 ou 1406, est reine titulaire de Majorque, marquise de Monferrat, dame de Lunel et de Gallargues-Le-Montoueux.

Biographie

Isabelle, ou Élisabeth, est la fille de Jacques III de Majorque, comte du Roussillon et de Constance, reine de Majorque, fille d'Alphonse IV d'Aragon.

Elle se rend avec sa famille de Provence à Majorque par mer en , c'est alors que son père est tué lors de la bataille de Llucmajor et elle est capturée, avec son frère Jacques, par leur oncle Pierre IV d'Aragon. Elle est emprisonné au château de Xàtiva avec la seconde épouse de son père Violante di Vilaragut. Sa belle-mère est libérée en 1352 mais Isabelle ne retrouve la liberté qu'en 1358 après quelle ait renoncé à ses droits sur le royaume de Majorque.

Elle épouse alors le à Montpellier le marquis Jean II de Montferrat, qui meurt en 1372, puis secrètement vers 1375 ou 1376 un chevalier allemand, le baron Konrad von Reichach zu Jugnau. Après sa séparation de son second mari elle se retire à Paris en 1379. Faite dame de Lunel par le roi Charles V de France. Elle vit au couvent de Sainte Catherine-du-Val-des-Écoliers à Paris jusqu'en 1404, date possible de sa mort. À moins qu'elle ne se soit retirée dans son château de Gallargues en Provence avant de mourir en 1406.

En 1375, à la mort de son frère Jacques, elle avait hérité de ses « prétentions » au royaume de Majorque. Incapable de les faire valoir, elle les transmet à Louis II d'Anjou.

Elle a été inhumée au Couvent Saint Domingue à Perpignan.

Postérité

Elle a cinq enfants de son premier époux :

Et un fils de son second mariage :

  • Michel von Reichach zu Jungnau.

Voir aussi

  • Dominique Bidot-Germa, « Le projet d’union matrimoniale entre le royaume de Majorque et le Foix-Béarn (1340) », e-Spania. Revue interdisciplinaire d’études hispaniques médiévales et modernes, no 28,‎ (ISSN 1951-6169, DOI 10.4000/e-spania.27077, lire en ligne).
  • (ca) Gabriel Alomar i Esteve, « Sobre l'estatge final i la sepultura d'Isabel, darrera Reina titular de les Mallorques », Bolletí de la Societat Arqueològica Lul·liana: Revista d'estudis històrics, no 49,‎ , p. 65–74 (ISSN 0212-7458, lire en ligne).

Références