Isabelle Huault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Isabelle Huault
Image dans Infobox.
Isabelle Huault en 2019.
Fonction
Présidente du directoire (d)
EM Lyon Business School
depuis le
Tugrul Atamer (d)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (53 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
RefaloVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Organisation
A travaillé pour
Membre de
Association Internationale de Management Stratégique (d)
Academy of Management (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Distinctions
Prononciation

Isabelle Huault, née le à Lyon[1], est une universitaire française, professeure en sciences de gestion spécialisée dans la théorie des organisations. Présidente de l'université Paris-Dauphine de 2016 à 2020, elle est présidente du directoire de l'EM Lyon Business School depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

Diplômée de l'EM Lyon en 1990, elle soutient sa thèse de sciences de gestion à l'université Jean-Moulin-Lyon-III en 1994 et devient maître de conférences à l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Elle est reçue à l'agrégation du supérieur en 1999 et est nommée professeur à l'université de Paris XII Val-de-Marne. Elle occupe ensuite un poste de professeur à l'université Panthéon-Assas de 2002 à 2005, puis à l'université Paris-Dauphine à partir de 2005. À Dauphine, elle est d'abord directrice de l'école doctorale de gestion, puis de l'unité mixte de recherche Dauphine Recherches en management[2]. En 2015, Laurent Batsch la nomme vice-présidente chargée d'une mission sur la gestion du corps enseignant. Elle est élue présidente de l'université Paris-Dauphine le [3]. En , l'EM Lyon annonce l’arrivée d’Isabelle Huault au poste de présidente du directoire et directrice générale[4].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle épouse en 1991 Nicolas Huault, consultant. Le couple a trois enfants[5].

Travaux de recherche[modifier | modifier le code]

Sociologue et théoricienne des organisations, les travaux de recherche de Isabelle Huault portent principalement sur la question de la construction sociale des marchés financiers (en particulier ceux des dérivatifs de crédit), de la financiarisation et de la régulation financière, utilisant alternativement une perspective par les institutions[6] ou une perspective par les champs, inspirés par le travail de Pierre Bourdieu.[7]

Les travaux de Huault examinent les questions de changement ou de maintien des institutions dans l’industrie financière et ont été publié dans des revues telles que Organization Studies[8] et Organization[9], une revue de management critique. Ils mettent plus particulièrement en avant le rôle des acteurs dans la production des règles du jeu institutionnelles[10], et comment certains d’entre eux se comportent en « entrepreneurs institutionnels » pour infléchir les règles dans une direction qui leur soit favorable. Dans cette perspective, ses recherches étudient tout le « travail institutionnel » mené au sein d’un secteur pour le faire évoluer ou pour le maintenir en l’état[11],[12].

Elle a dirigé 23 thèses de doctorat en sciences de gestion[13].

Publications[modifier | modifier le code]

  • « Embeddedness et théorie de l'entreprise : Autour des travaux de Mark Granovetter », Annales des mines « Gérer et comprendre »,‎ (lire en ligne)
  • Paul DiMaggio et Walter W. Powell-Des organisations en quête de légitimité. Éditions EMS. 2009
  • (en) Finance. The Discreet Regulator. How Financial Activities Shape and Transform the World, Palgrave MacMillan (avec C. Richard), 2012.
  • (en) Critical Management Studies: Global Voices, Local Accents, Routledge, (avec C. Grey, V. Perret et L. Taskin), 2016.
  • (en) Market shaping as an answer to ambiguities: The case of credit derivatives. Organization studies, 30(5), 549-575. 2009, avec Helene Rainelli
  • (en) Beyond macro-and micro-emancipation: Rethinking emancipation in organization studies. Organization, 21(1), 22-49. (2014) avec André Spicer et Véronique Perret

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Isabelle Huault - CV »
  2. « Isabelle Huault : "L'université Paris-Dauphine doit défendre sa spécificité" »
  3. « La nouvelle présidente de l’université Dauphine dévoile ses ambitions à l’international »
  4. Justin Boche, « L'EM Lyon a une nouvelle présidente », sur Lyon Capitale, (consulté le 3 septembre 2020).
  5. Who's who in France, 2018
  6. Isabelle Huault et Bernard Leca, « Pouvoir : une analyse par les institutions », Revue française de gestion, vol. 35, no 193,‎ , p. 133–149 (ISSN 0338-4551, DOI 10.3166/rfg.193.133-149, lire en ligne, consulté le 6 novembre 2020)
  7. Damon Golsorkhi et Isabelle Huault, « Pierre Bourdieu : critique et réflexivité comme attitude analytique », Revue française de gestion, vol. 32, no 165,‎ , p. 15–34 (ISSN 0338-4551, DOI 10.3166/rfg.165.15-34, lire en ligne, consulté le 6 novembre 2020)
  8. Hélène Rainelli Weiss et Isabelle Huault, « Business as Usual in Financial Markets? The creation of incommensurables as institutional maintenance work », Organization Studies, vol. 37, no 7,‎ , p. 991–1015 (ISSN 0170-8406 et 1741-3044, DOI 10.1177/0170840615626463, lire en ligne, consulté le 6 novembre 2020)
  9. Isabelle Huault, Véronique Perret et André Spicer, « Beyond macro- and micro- emancipation: Rethinking emancipation in organization studies », Organization, vol. 21, no 1,‎ , p. 22–49 (ISSN 1350-5084 et 1461-7323, DOI 10.1177/1350508412461292, lire en ligne, consulté le 26 décembre 2020)
  10. Isabelle Huault, Véronique Perret et André Spicer, « Beyond macro- and micro- emancipation: Rethinking emancipation in organization studies », Organization, vol. 21, no 1,‎ , p. 22–49 (ISSN 1350-5084 et 1461-7323, DOI 10.1177/1350508412461292, lire en ligne, consulté le 6 novembre 2020)
  11. Profil de Isabelle Huault sur Researchgate
  12. Antoine Blanc et Isabelle Huault, « Against the digital revolution? Institutional maintenance and artefacts within the French recorded music industry », Technological Forecasting and Social Change, vol. 83,‎ , p. 10–23 (ISSN 0040-1625, DOI 10.1016/j.techfore.2013.03.009, lire en ligne, consulté le 6 novembre 2020)
  13. Thèses dirigées par Isabelle Huault
  14. Olivier SIGMAN, « Légion d'honneur du 14 juillet 2018 : promotion, nomination, élévation - professionnels du droit et de la santé », sur Actualités du droit et de la santé ... (consulté le 17 juin 2019)
  15. « Isabelle Huault est élue Présidente de l’Université Paris-Dauphine », sur Fondation Dauphine, (consulté le 27 mai 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]