Isabelle Garo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
L'admissibilité de cet article est à vérifier (juillet 2016).
Motif : absence de sources secondaires centrées
Vous êtes invité à le compléter pour expliciter son admissibilité, en y apportant des sources secondaires de qualité, ainsi qu'à discuter de son admissibilité. Si rien n'est fait, cet article sera proposé à la suppression un an au plus tard après la mise en place de ce bandeau.
Conseils utiles à la personne qui appose le bandeau
Isabelle Garo
Isabelle Garo.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Isabelle Garo, née en 1963 à Saint-Germain-en-Laye, est une philosophe française, auteure d'une thèse sur le concept de représentation chez Marx.

Biographie[modifier | modifier le code]

Isabelle Garo a enseigné la philosophie en lycées classiques et techniques dans la Marne, en classes préparatoires littéraires au lycée Faidherbe de Lille puis en classes préparatoires littéraires au lycée Chaptal à Paris.

Elle préside la Grande Édition de Marx et d'Engels en français (GEME). Elle a animé avec Jean Salem, Jean-Numa Ducange et Stathis Kouvelakis le séminaire « Marx au XXIe siècle : l’esprit et la lettre ». Elle a participé au comité de rédaction de la revue Action poétique. Elle co-anime désormais le séminaire « Marxismes au XXIe siècle ». Elle codirige la revue ContreTemps, la collection "Mouvement réel" aux éditions La Ville Brûle et est membre du comité de rédaction de la revue Europe.

Travaux[modifier | modifier le code]

Cette section semble contenir un travail inédit ou des déclarations non vérifiées (juillet 2016). Vous pouvez aider en ajoutant des références.

Ses recherches portent sur les œuvres de Karl Marx et de Friedrich Engels, replacées dans leur contexte et abordées sous l'angle à la fois théorique et politique. Elles concernent aussi leur réception critique, en particulier en France à partir des années 1970 et jusqu'à aujourd'hui. Dans le même temps, son travail pose la question de l'actualité possible et de l'actualisation nécessaire des analyses issue de Marx et d'une partie de la tradition marxiste, dans le cadre du capitalisme contemporain, de sa crise et de la construction d'une alternative à ce mode de production.

Engagements politiques[modifier | modifier le code]

En 2012, elle déclare soutenir « sans réserve le Front de gauche et son candidat, Jean-Luc Mélenchon »[1].

État d'urgence en France en 2015[modifier | modifier le code]

Le 30 novembre 2015, elle est parmi les signataires de l'Appel des 58 : « Nous manifesterons pendant l'état d'urgence »[2],[3].

Livres[modifier | modifier le code]

  • Marx, une critique de la philosophie, Seuil (Points Essais), Paris, 2000
  • L'Île - légendes définitives, Le Bruit Des Autres, Limoges, 2001 (Poésie)
  • L'Idéologie ou la pensée embarquée, La Fabrique, Paris, 2009
  • Foucault, Deleuze, Althusser & Marx - La politique dans la philosophie, Démopolis, Paris, 2011
  • Consignes pour un communisme du XXIe siècle, La Ville Brûle, Montreuil, 2011 (Poésie et livre-objet)
  • Marx et l'invention historique, Syllepse, Paris, 2012
  • L'or des images - Art, monnaie, capital, La Ville Brûle, Montreuil, 2013
  • dir. avec J.-N. Ducange, Marx politique, La Dispute, Paris, 2015

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pour eux c'est le Front de gauche, humanite.fr, 19 avril 2012
  2. Collectif, « L'appel des 58 : « Nous manifesterons pendant l'état d'urgence » », Club de Mediapart,‎ (lire en ligne).
  3. AFP, « État d'urgence : 58 personnalités revendiquent la liberté de manifester », Le Point,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]