Isabelle Falque-Pierrotin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Falque.
Isabelle Falque-Pierrotin
Image illustrative de l'article Isabelle Falque-Pierrotin
Fonctions
Présidente de la CNIL
Prédécesseur Alex Türk
Biographie
Nom de naissance Isabelle Boulin
Date de naissance (56 ans)
Lieu de naissance Le Creusot, Saône-et-Loire (France)
Nationalité Française

Isabelle Falque-Pierrotin (née Boulin le [1]) est conseillère d'État et présidente de la CNIL depuis le 21 septembre 2011.

Parcours[modifier | modifier le code]

Elle est diplômée de l’École des hautes études commerciales (HEC) en 1982, de l’École nationale d'administration (ENA) (Promotion Denis Diderot) en 1986 et de l’Institut Multi-médias en 1990.

Elle est entrée au Conseil d'État en 1986. Elle a été directrice auprès du président de Bull de 1991 à 1993. Elle est nommée directrice adjointe au cabinet de Jacques Toubon, ministre de la Culture et de la communication, de 1993 à 1995.

Elle est ensuite experte auprès de l'OCDE de 1996 à 1997 en matière de développement de la coopération internationale sur l'Internet.

À partir de 1998, elle est rapporteur générale de la Section du rapport et des études du Conseil d'État. Elle coordonne le rapport du Conseil d'État publié en 1998 sur l'Internet et les réseaux numériques[2].

En décembre 2000, elle est chargée de mettre en place le Forum des droits sur l'internet, dont elle devient la déléguée générale et la présidente du Conseil d'orientation depuis .

Elle est membre du Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique depuis le [3].

En , elle devient vice-présidente de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) [4]

Le , l'Assemblée générale extraordinaire de l'association du Forum des droits sur l'internet annonce sa dissolution anticipée, l'État n'ayant pas renouvelé pour 2011 la subvention du FDI qui la faisait vivre à 80 %.

Le , elle est élue comme présidente de la CNIL[5], en remplacement d'Alex Türk, appelé à démissionner en raison de l'application de la loi sur le cumul des mandats. Elle est réélue à la tête de la CNIL le pour un mandat de 5 ans[6]. Elle est élue dans la foulée, le 27 février 2014, présidente du G29[7], c'est-à-dire le Groupe de travail de l'Article 29 sur la protection des données, qui regroupe les autorités de protection des données de l'Union Européenne.

Critiques[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Chevalier des Arts et des Lettres
  • Chevalier de l'Ordre national de la Légion d'Honneur[1]

Famille[modifier | modifier le code]

Elle a épousé Thierry Falque-Pierrotin, directeur général de Kesa Electricals, société propriétaire de Darty (issue de la scission du Groupe Kingfisher le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]