Isabelle Choinière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La chorégraphe et danseuse Isabelle Choinière

Isabelle Choinière est une chorégraphe, performeuse, danseuse et spécialiste des arts numériques québécoise, résidant et travaillant à Montréal.

Reconnue par la presse locale et internationale comme performeuse-visionnaire et pionnière de la « cyber-modernité », Isabelle Choinière propose, depuis 1994, des œuvres fortes et originales où se fondent la danse et les arts électroniques.

Chorégraphe, performeuse, analyste et directrice artistique de la compagnie de danse et arts numériques Le Corps Indice, Isabelle Choinière explore les limites physiques et psychiques du corps naturel et du corps synthétique. Son langage chorégraphique moderne va puiser dans une multitude de sources gestuelles et intègre une réflexion sur le temps et l’espace d’où émerge une conception élargie et inédite du corps.

Formation[modifier | modifier le code]

Passée dans un premier temps par la rigoureuse école de la danse classique, elle a ensuite été initiée au concept de « nouvelle danse » par Deborah Hay. Après des études collégiales en sciences, elle obtenait en 1989 son baccalauréat en chorégraphie de l’Université Concordia de Montréal.

Au printemps 2004, Isabelle Choinière a amorcé un doctorat sous la direction de Roy Ascott, directeur fondateur du Planetarium Collegium, dans le cadre du Centre for Advanced Inquiry in the Integrative Arts (CAiiA, Centre de recherche avancée en arts intégratifs) affilié à l’Université de Plymouth (Royaume-Uni).

Projet artistique[modifier | modifier le code]

Isabelle Choinière lors d'un spectacle de sa compagnie Le Corps Indice

Sa démarche artistique est celle d’une réflexion sur l’infiltration de la pensée technologique en danse actuelle amenant à la création de nouveaux modèles chorégraphiques.

Ancré dans une démarche de fusion des arts et disciplines, son travail se fonde sur une stratégie du renouvellement de l’expérience sensorielle et de la perception; la technologie du XXIe siècle ouvrant la voie à de nouvelles formes de créations.

Sa réflexion et sa recherche sur l’intégration des arts électroniques à la danse ont été largement reconnues et lui ont valu de nombreuses invitations dans plusieurs événements internationaux tant en Europe qu’en Amérique latine ou au Québec, pour présenter ses créations mais aussi à titre de conférencière pour en expliquer la substance et en enseigner sa démarche.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Communion, version finale du Partage des peaux, est une performance multidisciplinaire où se rencontrent la danse actuelle, la vidéo, l'infographie, la musique électroacoustique et mixte ainsi que les systèmes interactifs.
  • La Démence des anges
  • La Mue de l'ange

Liens externes[modifier | modifier le code]