Irma Aubry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Irma Aubry
Image dans Infobox.
Irma Aubry en représentation dans "ce Coquin de Printemps" par Paul Nadar en 1888
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Marie Pauline AlbaretVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Marie-Pauline Albaret, dite Irma Aubry[1], est une actrice française née le à Paris (dans l'ancien 10e arrondissement)[2], ville où elle est morte le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Irma Aubry en 1890 pour la représentation des Douze femmes de Japhet par Paul Nadar

Elle débute en , au Théâtre du Palais-Royal dans une pièce de Labiche, L'École buissonnière où elle joue le rôle principal de Lucien Joubert, un jeune lycéen (rôle travesti). Le succès des représentations lui permet d'obtenir le rôle de Gilette, la nièce du notaire dès dans une autre pièce de Labiche, L'Enfant de la maison au Théâtre du Gymnase.

Elle circule ensuite beaucoup tout au long de sa carrière, et il est bien difficile de la suivre : en 1849 elle joue à Saint-Pétersbourg, en 1853 à Toulouse, puis elle reparaît à Paris en 1876 au Théâtre de Cluny[1]. C'est durant cette période en au Théâtre du Palais-Royal, qu'elle joue le rôle d'Adèle, l'épouse de Poulardeau dans Un feu de cheminée de Labiche.

Elle tient ensuite des emplois de duègne au Théâtre des Nouveautés à Paris [1]:

Son nom apparaît une dernière fois en au Théâtre des Folies-Dramatiques dans Ce coquin de printemps, un vaudeville d’Adolphe Jaime et Georges Duval.

Elle meurt le à l'Hôpital du Bon-Secours dans le 14e arrondissement[3], et, est inhumée au Cimetière du Montparnasse (9e division)[4].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]