Irkout MS-21

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’aéronautique
Cet article est une ébauche concernant l’aéronautique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Cet article ou cette section contient des informations sur un avion prévu ou attendu.

Il se peut que ces informations soient de nature spéculative et qu'elles ne réflètent pas la version finale de l'avion.

Maquette du MS-21-300 au Salon international aérospatial de Moscou de 2015.

L'Irkout MS-21 (en cyrillique : Ирку́т МС-21) est un avion moyen-courrier russe en développement.

Historique[modifier | modifier le code]

MS-21 sur une ligne d'assemblage en janvier 2016.
MS-21 sur une ligne d'assemblage en janvier 2016.

En 2009, Irkut annonce une première sortie de chaîne en 2014 et une certification européenne en 2016. Sa version de base MS-21-200 de 150 places devrait être suivie du MS-21-300 de 180 places et du MS-21-400 de 210 places.

En septembre 2014, à la suite de retards, on déclare qu'il fera son premier vol en avril 2016 et entrera en service en 2017. Il est prévu d’en construire 50 exemplaires par an à partir de 2018[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Avec le Comac C919 chinois, il représente une nouvelle génération de concurrents de l'Airbus A320 et du Boeing 737. Avec de nouvelles motorisations (réacteurs américains Pratt & Whitney PW1400G et russes PD-14) et une utilisation forte de matériaux composites (35 % de la structure, pour une masse totale de 15 % inférieure aux standards précédents), le MS-21 escompte un gain en consommation et coûts sur ses concurrents[2].

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Au , il est commandé à 257 exemplaires plus 84 options, dont[1] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b « L’Irkut MC-21 fera son premier vol en avril 2016 », sur Air-Journal,‎ (consulté le 25 août 2015).
  2. Jean-Pierre Casamayou, Yann Cohennec et François Julian, « Menaces sur les monocouloirs d'Airbus et Boeing », Air et Cosmos, no 2185,‎ , p. 10-14 (ISSN 1240-3113)