Iveco Bus Crossway

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Irisbus Crossway)
Aller à : navigation, rechercher
Iveco Bus Crossway
Irisbus Crossway
Image illustrative de l'article Iveco Bus Crossway
Iveco Bus Crossway

Marque Union européenne Irisbus
Drapeau de l'Italie Iveco Bus
Années de production Irisbus : 2006 - 2013
Iveco Bus : 2014 -
Production Irisbus : > 20.000 - Iveco : ? exemplaires
Classe Autocar Interurbain
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la République tchèque Vysoké Mýto
Moteur et transmission
Énergie Diesel
Moteur(s) Iveco L6 Cursor 9 - Tector 7
Position du moteur Longitudinal porte-à-faux arrière
Puissance maximale 330 ch DIN (242 kW)
Couple maximal Environ 1 500 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Automatique ZF 6S.1600 et VOITH D864.5
Poids et performances
Poids à vide Environ 12 300 kg
Vitesse maximale Bridée à 100 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Autocar 2 portes - tôles extérieures en alliage léger
Suspensions Pneumatique à correction d'assiette
Direction Hydraulique ZF 8092
Freins Pneumatique à disque
Dimensions
Longueur 10.757 / 12.097 / 12.962 mm
Largeur 2.550 mm
Hauteur 3.460 mm
Empattement 5.300 / 6.200 / 7.065 mm
Voies  AV/AR 2 503 / 3 292 mm  / 2 020 / 1 817 mm
Volume du coffre 3.6 / 5.7 / 6.8 dm3
Chronologie des modèles
Précédent Irisbus Arway
Irisbus Axer

Le Crossway est un autocar interurbain dont la première génération a été commercialisée sous la marque Irisbus de 2006 à 2013, la seconde génération par Iveco Bus qui le produit aujourd'hui.

Il est fabriqué en République Tchèque, dans l'ancienne usine Karosa à Vysoke Myto, entièrement modernisée par Iveco[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Irisbus Crossway

Lancé en 2006, le Crossway a été considéré au début comme la version économique de l'Arway lequel dérivait directement de l'Iveco MyWay et remplaçait l'ancien Renault Ares.

En 2013, dans le cadre d'une complète révision de la stratégie mondiale du groupe italien dans le secteur du transport de personnes, Iveco décide de remplacer la marque Irisbus par IVECO Bus qui couvrira tous les marchés de la planète ; Irisbus était réservée à l'Europe. Toute la gamme d'autobus et autocars est renouvelée et commercialisée sous ce nouveau label. La gamme Crossway est alors largement étendue.


Deux générations[modifier | modifier le code]

Deux générations se sont succédé, la première sous la marque Irisbus, la seconde à partir de 2013, sous la marque IVECO Bus.

1ère génération Irisbus Crossway (2006-2013)[modifier | modifier le code]

En 2006, Irisbus lance le Crossway première génération qui est le premier à respecter, par anticipation, la norme Euro 4. Il est présenté comme le successeur de l'Arway et de l'ancien Irisbus Axer, modèle d'origine Renault construit en partenariat avec l'ancien constructeur tchèque Karosa qu'Irisbus a racheté en 1999.

La première génération du Crossway produit sous la marque Irisbus dispose d'une carrosserie très proche de celle de l'Arway, seules quelques différences sont perceptibles sur les faces avant et arrière.

Le véhicule est particulièrement avancé technologiquement et offre en série l'ASR et l'ABS qui lui confèrent d'excellents résultats aux tests de sécurité active.

La gamme comporte trois longueurs : 10,6 m, 12 m et 12,8 m.

Les motorisations sont des Iveco spécialement destinées au transport de personnes et comprennent le moteur Tector 6 cylindres de 5.900 cm3 développant 194 kW (264 Ch) ou 220 kW (300 Ch) et le moteur Cursor 8 de 330 Ch. Très rapidement la norme Euro 5 fera son apparition et tous les moteurs la respecteront. Iveco proposera en plus une version EEV du Cursor 8, norme EEV beaucoup plus restrictive que l'Euro 5. Tous les moteurs sont équipés d'un filtre SCR[2].

La boîte de vitesses est automatique à 4 ou 6 rapports.

Crossway LE[modifier | modifier le code]

Iveco Crossway Low Entry - 10,80M

Une version plancher bas existe depuis 2007 et est appelée Crossway LE - LE pour Low Entry plancher bas. Son prix est inférieur à celui de l'autobus urbain classique Irisbus Citelis.

La 1ère génération de Crossway LE comporte deux longueurs : 10,60 et 12 mètres.

Irisbus Crossway LE

2de génération IVECO Bus Crossway (2014 - )[modifier | modifier le code]

Le 24 mai 2013, Iveco décide de remplacer la marque Irisbus par IVECO Bus. Tous les modèles sont renouvelés et rebadgés. L'autocar Crossway est "restylé" avec une nouvelle calandre portant le logo IVECO et un arrière modernisé (version Euro 6).

L'aménagement intérieur est entièrement revu pour faciliter, s'il le fallait encore, l'accessibilité des passagers et notamment les PMR avec une rampe d'accès motorisée et un espace dédié à proximité de la porte arrière ou centrale dans le cas des versions avec 3 portes latérales.

Deux modèles distincts et plusieurs versions sont disponibles :

  • Crossway
    • Pop : version dédiée pour le transport scolaire,
    • Line : transport sur de petites et moyennes distances, souvent appelé ligne interurbaine,
    • Hight Value : version luxueuse du Crossway Line, équipée de la climatisation intégrée, ventilation et éclairage individuels, sans augmenter la hauteur du véhicule,
    • Pro : version destinée au transport régional ou mixte, polyvalent, offrant toutes les caractéristiques pratiques d’un véhicule interurbain et le confort d’un autocar standard.
  • Crossway LE
    • Line : version dédiée aux trajets urbaines et interurbaines (classe II)
    • City : version pour les trajets urbains et périurbains (classe I).

Le Crossway LE (Low Entry) - plancher bas, assure une excellente accessibilité à tous les passagers montant ou descendant du véhicule.

La seconde génération du Crossway LE est disponible en 3 longueurs : 11 - 12 et 13 mètres.

Protection de l'environnement[modifier | modifier le code]

Contrairement à tous les autres constructeurs, IVECO est le seul à offrir en série un système particulièrement efficace sans recyclage, le HI-SCR - Réduction Catalytique Sélective.

Ce système breveté par IVECO comprend un catalyseur d'oxydation diesel (DOC), un filtre anti-particules diesel (DPF).

Ce système, sans EGR, n’affecte pas le processus de combustion : le moteur n’introduit que de l’air frais et propre, non mélangé aux gaz d’échappement chauds remis en circulation. Le système HI-SCR n’a pas non plus besoin d’injecter du carburant dans l’échappement pour régénérer le filtre à particules, évitant ainsi les températures élevées des gaz d’échappement.

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Lieu(x) Exploitant Modèle Portes Motorisation Nombre Numéros de parc Année(s) de livraison Observations - Particularités
Drapeau de la France Lille Keolis Nord (anciennement Trans Val de Lys) pour le compte de Transpole Irisbus Crossway LE 12 bus 2
Drapeau de la France Lille Keolis Nord (anciennement Trans Val de Lys) pour le compte de Transpole Irisbus Crossway LE 13 car 2
Drapeau de la France Lille Keolis Nord (anciennement Trans Val de Lys) pour le compte de Transpole Iveco Bus Crossway LE Line 13 2
Drapeau de la France Département de Loire-Atlantique / Nantes Lila Lignes intérieures de Loire-Atlantique Irisbus Crossway 13 car 2 En service sur la ligne Lila Premier. Livrée Lila Premier spécifique à la ligne.
Drapeau de la Belgique Région wallone SRWT (TEC) Irisbus Crossway LE 12 bus 2
Drapeau de la Belgique Région wallone SRWT (TEC) Irisbus Crossway 12 car 2
Drapeau de la Belgique Région wallone SRWT (TEC) Irisbus Crossway 13 car 2
Drapeau de la Belgique Région wallone SRWT (TEC) Iveco Bus Crossway LE City 12 2
Drapeau de la Belgique Ostende Vlaamse Vervoermaatschappij De Lijn Irisbus Crossway LE 12 bus 2
Drapeau de la Belgique Ostende Vlaamse Vervoermaatschappij De Lijn Iveco Bus Crossway LE City 12 2

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Curiosité[modifier | modifier le code]

L'IVECO Crossway a été choisi en septembre 2014 par la filiale de la Deutsche Bahn, la DB FuhrparkService GmbH. Une première tranche de 710 véhicules avait été commandée en 2014 et livrée en 2015 et 2016. Une seconde commande passée le 2 août 2016 portera à 1.200 le nombre d'Iveco Crossway en service dans cette société de transport en 2018[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externe[modifier | modifier le code]