Irina Elcheva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Irina Elcheva
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
Nom dans la langue maternelle
Ирина Михайловна ЕльчеваVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Maître
Oles Chishko (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique

Irina Mikhaylovna Elcheva (russe : Ирина Михайловна Ельчева ; ) est une compositrice russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née le 28 novembre 1926 à Leningrad[1],[2],[3], elle commence sa formation musicale avec sa mère, Hadezhda Bogolyubova, pianiste, compositrice et théoricienne de la musique[1],[3].

Elle étudie au début des années 1940 au Collège Moussorgski à Leningrad[1],[3] puis au Conservatoire de Leningrad[3] d'où elle sort diplômée en 1950, classe de piano de A.D. Kamensky, et 1958, classe de composition de Oles Chishko (en)[1],[2].

Elle fait partie de 1953 à 1956 d'une expédition partie recueillir des chansons flokloriques[1] (région de Pskov, cours inférieur du Pechora[2]). Elle continue ensuite ce travail seule[1] (région d'Ivanovo[2]).

En plus de son opéra Spartacus terminé en 1962, elle compose une symphonie à la mémoire des morts durant le siège de Léningrad[1].

Elle meurt le 8 mai 2013[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Народные песни Ивановской области (Chants folkloriques de la région d'Ivanovo) (1968)

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Спартак (Spartacus), opéra (1962)
  • симфоническая сюита « Печорские старины » (suite symphonique « Antiquités de Pechora ») (1962)
  • симфония "Памяти погибших в блокаде Ленинграда (Symphonie « À la mémoire de ceux qui ont été tués lors du siège de Leningrad ») (1965)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g McVicker, p143
  2. a b c d et e (ru) « Ирина Ельчева », sur kkre-3.narod.ru
  3. a b c et d Montero, p105

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mary Frech McVicker, Women Opera Composers : Biographies from the 1500s to the 21st Century, McFarland & Company, , 274  p. (ISBN 978-0-7864-9513-9, notice BnF no FRBNF45080545), p. 143. Voir et modifier les données sur Wikidata
  • (es) Orlando Alarcón Montero, La mujer en dos mil años de historia de la música, Editorial Kimpres, , 195  p., p. 105Voir et modifier les données sur Wikidata

Liens externes[modifier | modifier le code]