Irendyk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Irendyk
Carte sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 987 m, Kouzgountach
Massif Oural
Longueur 135 km
Largeur 10 à 20 km
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
République Bachkirie
Géologie
Roches Roches métamorphiques, volcaniques et calcaires

L'Irendyk (en russe : Иренды́к ; en bachkir : Ирәндек) est un massif montagneux ouralien à l'est et au sud-est de la Bachkirie (fédération de Russie) et au sud des monts Ilmen.

Toponyme[modifier | modifier le code]

D'après le marqueur phonétique end, ce toponyme provient du dialecte oriental du bachkir, mais il est difficile d'en expliquer la signification à cause de l'évolution moderne de la langue. Il existe une étymologie populaire et légendaire, selon laquelle le héros Oumyrzak, trompé par le bey (ou baï en bachkir), a compris comment descendre de la montagne et en arrivant dans la vallée s'est écrié : « maintenant nous avons appris ! » (en bachkir : œrendek!).

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation, topographie[modifier | modifier le code]

L'Irendyk s'étend sur 135 kilomètres de longueur et 10 à 20 kilomètres de largeur. Son point culminant est le Kouzgountach à 987 mètres d'altitude.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le massif est parsemé de lacs et de rivières. C'est dans la partie occidentale que se trouvent le lac Grafskoïe et la « perle de l'Oural », le lac Talkas (4 km2), dans le raïon de Baïmak. La cascade Gadelcha (ou cascade d'Ibrahim) est fameuse dans la région. Elle tombe à 800 mètres[pas clair]. Les rivières Tanalyk (225 km de longueur), Khoudolaz (71 km) et Grand Kizil (172 km) prennent leur source sur les pentes de l'Irendyk.

Vue du lac Talkas avec les montagnes de l'Irendyk

Géologie[modifier | modifier le code]

Le massif est composé de roches métamorphiques, de porphyrite, de diabase, ainsi que de calcaire et, au nord, de roches volcaniques dévoniennes. D'un point de vue géotectonique, il est rattaché à l'anticlinorium de Baïmak.

Faune et flore[modifier | modifier le code]

La partie septentrionale du massif est recouverte de forêts de taïga, la partie méridionale de végétation steppique, de fétuques (comme Festuca valesiaca) et de stipes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Activités[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • L'Ours d'Irendyk : cette pépite d'or de 4,788 kg est conservée au musée national de la république de Bachkirie à Oufa. Elle a été découverte dans le massif en 1992, après y avoir été sans doute enterrée.

Liens externes[modifier | modifier le code]