Irarutu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une langue
Cet article est une ébauche concernant une langue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Irarutu
Pays Indonésie
Région Papouasie occidentale
Nombre de locuteurs 4 000 (en 1987)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 irh
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF irh

L’irarutu est une langue austronésienne parlée dans la province de Papouasie en Indonésie, dans la péninsule de Bomberai.

Classification[modifier | modifier le code]

l'irarutu fait partie des langues halmahera du sud-nouvelle guinée occidentale, un sous-groupe du malayo-polynésien, rattaché par Blust au malayo-polynésien oriental. Dans ce sous-groupe, il appartient aux langues Halmahera du Sud mais est la seule langue de ce groupe à ne pas être parlée à Halmahera mais en Nouvelle-Guinée.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent la phonologie du dialecte arguni oriental de l'irarutu[2].

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Postérieure
Fermée i [i] ɪ [ɪ] u [u] ʊ [ʊ]
Moyenne e [e] o [o]
Ouverte ɛ [ɛ] ɑ [ɑ] ɔ [ɔ]

Consonnes[modifier | modifier le code]

    Bilabiale Dentale Latérale Palatale Vélaire
Occlusives Sourdes p [p] t [t] k [k]
Sonores b [b] d [d] g [g]
Fricatives f [f] s [s]
Affriquées ʤ [ʤ]
Nasales m [m] n [n]
Liquides r [r] l [l]
Semi-voyelle w [w] y [j]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ethnologue.com
  2. van den Berg et Matsumara, 2008, p. 214.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) van den Berg, René; et Matsumara, Takashi; Possession in Irarutu, Oceanic Linguistics, 47:1, pp. 223-232, 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]