Irène Dubœuf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Irène Dubœuf
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Irène Dubœuf, née le 31 décembre 1954 à Saint-Étienne, est une poète française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un baccalauréat de lettres et une formation à l'École normale de Saint-Étienne, elle commence une carrière d'enseignante qu'elle poursuit comme chargée de communication dans l'enseignement supérieur. Ses premières publications concernent son domaine professionnel : elle collabore à Dialogue[1],[2], revue de recherche du Groupe français d'éducation nouvelle.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Recueils[modifier | modifier le code]

  • Le Pas de l'ombre, Encres vives[3], coll. Encres blanches 2008.
  • La Trace silencieuse, Voix d'encre[4], 2010.
  • Triptyque de l'aube, Voix d'encre[5], 2013.
  • Roma, Encres vives[6], coll. Lieu 2015.
  • Cendre lissée de vent, Unicité [7]2017.

Revues et anthologies[modifier | modifier le code]

Ses textes sont parus dans de nombreuses revues parmi lesquelles Arpa, Brèves, Comme en poésie, Décharge, Écrit(s) du Nord, Écrits...vains, Harfang, Incertain Regard, Possibles[8], Recours au poème[9], Rrose Sélavy, Sipay (Seychelles), Verso, Voix d'encre, Terres de femmes, 17 secondes[10], Il Notiziario de l'Académie internationale d'art moderne de Rome et dans les anthologies : Vibrations en partage, La Porte des poètes, Paris 2014, Il n'y a pas de meilleur ami qu'un livre, Voix d'encre, 2015, Rivages, Éditions de l'Aigrette, Maison de la poésie de la Drôme, 2016, ô fil de l'eau[11], Les écrivains méditerranéens 2016, Ailleurs, Éditions de l'Aigrette, Maison de la poésie de la Drôme, 2018, Tisserand du monde, AMEditions, Maison de la poésie et des lyrismes Velay-Forez 2018.

Préfaces[modifier | modifier le code]

Paroles des forêts, Pascal Mora, Unicité[12], 2015.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Elle a reçu le prix Amélie-Murat[13], assorti de la médaille de la ville de Clermont-Ferrand, ainsi que les prix Marie Noël et Georges Riguet[14] pour La Trace silencieuse[15]. Le Grand prix de poésie de la ville de Béziers et la médaille de la ville lui ont été attribués pour Triptyque de l'aube[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « GFEN : Groupe français d'éducation nouvelle | Sommaire du n? 98 | », sur www.gfen.asso.fr
  2. « GFEN : Groupe français d'éducation nouvelle | sommaire du n° 99 | », sur www.gfen.asso.fr
  3. Dubœuf, Irène. Auteur du texte et Dubœuf, Irène, « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr,
  4. Dubœuf, Irène. Auteur du texte et Dubœuf, Irène, « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr,
  5. Dubœuf, Irène. Auteur du texte et Dubœuf, Irène, « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr,
  6. « (Poezibao a reçu) du samedi 31 octobre 2015 », sur Poezibao
  7. « EDITIONS UNICITE | Irène DUBOEUF | Cendre lissée de vent », sur www.editions-unicite.fr (consulté le 18 mai 2017)
  8. Pierre Perrin, « #Possibles, revue de #poésie »
  9. « Irène Duboeuf »,
  10. « Revue 17secondes: Auteurs / Liens », sur revue17secondes.blogspot.fr
  11. « Soirée poétique « Ô FIL DE L'EAU » à l’occasion de la sortie du numéro de la revue Souffles de Montpellier - Revue Souffles »,
  12. Mora, Pascal (1962-....). Auteur du texte et Mora, Pascal (1962-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr,
  13. « Commentaire de Claude Fernandez », sur Site de Claude Fernandez
  14. http://irene-duboeuf.jimdo.com/présentation-de-marie-odile-goudet/
  15. « [Voix d'encre] La trace silencieuse de Irène DUBŒUF », sur www.voix-dencre.net
  16. « [Voix d'encre] Triptyque de l’aube de Irène Dubœuf », sur www.voix-dencre.net

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Prix Amélie-Murat

Prix Georges Riguet