Iquique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Iquique
ville et commune du Chili
Blason de Iquiqueville et commune du Chili
Héraldique
Drapeau de Iquiqueville et commune du Chili
Drapeau
Image illustrative de l'article Iquique
Administration
Pays Drapeau du Chili Chili
Région Région de Tarapacá
Province Province d'Iquique
Maire Myrta Dubost Jimenez
Code postal 1100000
Indicatif téléphonique +56
Démographie
Gentilé Iquiqueño/a
Population 199 629 hab. (2016)
Densité 88 hab./km2
Géographie
Coordonnées 20° 14′ 10″ sud, 70° 08′ 08″ ouest
Altitude 1 m
Superficie 226 240 ha = 2 262,4 km2
Divers
Fondation XVIe siècle
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chili

Voir la carte administrative du Chili
City locator 14.svg

Géolocalisation sur la carte : Chili

Voir la carte topographique du Chili
City locator 14.svg
Liens
Site web http://www.municipioiquique.cl/

Iquique ([ikike]) est une ville et une commune du Chili située dans la Province d'Iquique qui fait partie de la région de Tarapacá au nord du Chili. En 2016, sa population s'élevait à 199 629 habitants[1]. La superficie de la commune est de 2 262 km2 (densité de 88 hab./km2). Située dans le désert d'Atacama. C'est la capitale de la région de Tarapacá. Le nom de la ville vient du mot aymara Ique-ique, qui signifie « dormir » ou « lit ».

La ville possède l'un des plus grands ports commerciaux d'Amérique du Sud, notamment utilisé pour l'exportation de nitrates.

Histoire[modifier | modifier le code]

Iquique intégra la zone sud du Tahuantinsuyu conquis par les Espagnols en formant une partie de la vice-royauté du Pérou. Autrefois péruviennes, la ville et la province qui l'entoure furent annexées par le Chili à la suite de sa victoire dans la Guerre du Pacifique (1879-1884).

Le 21 décembre 1907, un terrible massacre y eut lieu à l'école Santa Maria, à la suite de la grande grève de la province de Tarapacá, un mouvement social spontané qui s'appuyait sur des organisations ouvrières en formation, grève que le gouvernement décida de noyer dans le sang.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Countries > Americas > Chile > Chile extended », sur Geohive (consulté le 10 mars 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :