Iphigénie en Tauride (Euripide)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iphigénie en Tauride.

Iphigénie en Tauride (en grec ancien Ἰφιγένεια ἐν Ταύροις / Iphigéneia en Taúrois) est une tragédie grecque d'Euripide composée entre 414 et 412 av. J.-c.

Remplacée par une biche au moment de son sacrifice à Aulis, Iphigénie est déposée par Artémis en Tauride (actuelle Crimée). Là, elle devient prêtresse de la déesse et sujette du roi Thoas. Selon les rites barbares du pays, il lui incombe de donner la mort à tout étranger qui s'aventure en Tauride.

Accompagné de son fidèle compagnon Pylade, Oreste, frère d'Iphigénie, aborde en Tauride. Après consultation de l'oracle d'Apollon de Delphes, il est venu dérober la statue sacrée d'Artémis. L'oracle lui a en effet prédit que ses tourments — causés par le meurtre de sa mère Clytemnestre — prendraient fin en ramenant la statue à Athènes.

Au cours de leur entreprise, Oreste et Pylade sont faits prisonniers. Iphigénie s'apprête à ordonner le sacrifice des deux Grecs quand elle reconnaît en l'un d'eux son frère. Trompant la surveillance de Thoas, elle s'enfuit avec eux.