Aller au contenu

Ip Man 4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ip Man 4

Titre original 葉問4:完結篇
Yè wèn 4: Wánjié piān
Réalisation Wilson Yip
Acteurs principaux
Sociétés de production Mandarin Motion Pictures
Tin Tin Film Production
Pays de production Drapeau de Hong Kong Hong Kong
Durée 105 minutes
Sortie 2019

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution.

Ip Man 4 (葉問4:完結篇) est un film biographique d'arts martiaux hongkongais réalisé par Wilson Yip et produit par Raymond Wong et sorti en 2019. Il s'agit du quatrième film de la série de films Ip Man basée sur la vie du grand maître de Wing Chun du même nom, et mettant en vedette Donnie Yen. La production du film débute en et se termine en juillet de la même année.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après la mort de sa femme, Ip Man découvre qu’il souffre d'un cancer de la gorge dû au tabagisme. Il accepte l'invitation de Bruce Lee pour assister au tournoi d'arts martiaux et se rend aux États-Unis, surtout dans le but de trouver une école à son fils et lui assurer un meilleur avenir qu'à Hong Kong. Sur place, il découvre toutes les difficultés que vit la communauté chinoise pour s'intégrer à la société américaine à cause du racisme latent des blancs américains. Lors d’une réunion autour d’une table ronde à CBA (The Chinese Benevolent Association), il apprend que Bruce Lee, son élève enseigne les arts martiaux aux non-chinois, ce qui irrite Zonghua Wan, maître Tai-chi-chuan et les autres maîtres qui s’y trouvent.

Par la même occasion, Ip Man cherche aussi une école pour son fils. Il a un entretien avec la directrice qui lui propose de verser 10.000 $ pour le faire entrer. Entre-temps, le professeur de sport nomme Yonah, fille de Zonghua Wan, en tant que pom-pom girl principale, ce qui déplaît fortement à Becky, sa rivale qui décide de lui régler son compte. Mais Ip Man sort de l’établissement scolaire, et voit Yonah encerclée et sauvagement agressée par Becky (profondément raciste) et ses acolytes. Il la sauve in extrémis. Après avoir raccompagné Yonah chez son père. Ip Man se retrouve à échanger quelques coups avec celui-ci. Échange vite interrompu par un séisme. Le maître Wan lui propose alors un duel à l'occasion de la prochaine fête de la mi-automne.

Hartman Wu, élève de Bruce Lee et militaire, est battu par l’instructeur Colin Frater, karatéka, complice de Barton Geddes, sergent d'artillerie des Corps des Marines, qui vante la supériorité du karaté sur les arts martiaux chinois.

Pendant la fête de la mi-automne, Frater provoque en duel trois des grands maîtres, et les bat sans coup férir avant qu'Ip Man n'intervienne et ne le défasse. À cause du mensonge de Becky, sa mère met la pression à son conjoint, Andrew Walter, officier de l'INS, ne supportant pas que sa fille soit frappée par la fille du maître Wan, en le tenant pour responsable. Il arrête ce dernier qui devait être présent à la fête en lui reprochant d’avoir aidé des immigrants clandestins à falsifier leurs papiers.

Frater est transporté à l’hôpital. Mais Geddes, son ami, le voyant dans cet état, s’enflamme et jure de le venger. Il fait irruption dans l'Association dont Zonghua Wan est le président et maîtrise les adhérents avant de se rendre à l'INS. Sous la menace de Geddes, Walter libère le maître Wan. Ne supportant plus les moqueries à l'encontre des chinois, ce dernier accepte le combat singulier que propose Geddes. Dans un premier temps le maître Wan domine. Hélas il est rapidement vaincu et sa jambe droite brisée. Apprenant l'état grave de maître Wan, Ip Man se rend dans le camp militaire pour rendre justice et sauver la réputation de la communauté chinoise. Le bataillon de Geddes assiste au combat ainsi que Hartman Wu. Geddes et Ip man se livrent à un combat sans merci. Bien que âgé et souffrant d'un cancer, Ip man manque d’être terrassé par son adversaire mais finit par remporter le combat en mettant Geddes à terre.

De retour à Hong Kong, Ip man retrouve son fils et finit par lui enseigner le Wing chun au lieu de l'envoyer aux États-Unis.

À la fin du film, Ip meurt à 79 ans des suites de son cancer de la gorge. Aux obsèques, Bruce Lee lui rend hommage.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

 Source et légende : Version française (VF) sur RS Doublage[3]

Production[modifier | modifier le code]

Le , Donnie Yen (qui a déjà interprété Ip Man dans trois films) annonce son retour avec le réalisateur Wilson Yip et le scénariste Edmond Wong pour un quatrième film[4]. Le producteur Raymond Wong déclare avoir payé à Yen « une grosse somme d'argent » pour revenir dans ce quatrième volet[5]. Le tournage commence en [6] et se termine en juillet. Le film est tourné en Chine et à Preston.

Le film est doté d'un budget de 52 millions de dollars[7].

Sortie[modifier | modifier le code]

Le film devait sortir en juillet de l'année 2019[8].

La date de sortie est finalement repoussée à décembre 2019[9].

C'est Donnie Yen (Ip man), très actif sur les réseaux sociaux, qui précisera la date exacte de sortie du film sur son profil instagram, prévu pour le .

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

À l'international, le film obtient une note moyenne de 62100 sur le site Metacritic, qui recense 11 titres de presse[10].

En France, le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3,2/5[11].

Controverse[modifier | modifier le code]

En raison de la position pro-Pékin du producteur du film et de ses acteurs principaux, le quatrième volet de Ip Man a fait l'objet d'un appel au boycott à Hong Kong. Cet appel est lancé par les militants des manifestations de 2019-2020 à Hong Kong[12].

Box-office[modifier | modifier le code]

À Hong Kong, un total de 7,5 millions de dollars au box-office en trois jours[13].

En Chine, en l'espace de trois jours, le film fait 43 millions de dollars au box-office. Un chiffre très nettement au-dessus de Star Wars 9, qui récolte selon les estimations environ 12,1 millions de dollars[14].

Pays Box-office[15]
Box-office Monde 175 694 620 $
Box-office Drapeau de la République populaire de Chine Chine 165 290 606 $
Box-office Drapeau des États-Unis États-Unis - Drapeau du Canada Canada 3 956 031 $
Box-office Drapeau de Hong Kong Hong Kong 3 725 263 $
Box-office Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 256 907 $
Box-office Drapeau de l'Allemagne Allemagne 176 922 $
Box-office Drapeau de la France France

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Raymond, « Ip Man 4 Casts Scott Adkins » [archive du ], Screen Rant, (consulté le )
  2. https://new.qq.com/omn/20171212/20171212A0RHNT.html
  3. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage.
  4. Leeder, « Donnie Yen talks BIG BROTHER, Musicals, Martial Arts Movies, IP MAN 4 and more! » [archive du ], Screen Anarchy, (consulté le )
  5. Hsia, « Raymond Wong paid millions to Donnie Yen for "Ip Man 4" » [archive du ], Yahoo!, Singapore, (consulté le )
  6. Chukwu, « IP MAN 4 – Director Wilson Yip and Donnie Yen are back. » [archive du ], Screen Anarchy, (consulté le )
  7. (en) Patrick Frater et Patrick Frater, « Busan: Hot Titles at the Asian Film Market », sur Variety, (consulté le )
  8. « Ip Man 4 (2019) - », sur IMDb (consulté le )
  9. « Ip Man 4 : Sortie du film décalée à décembre 2019 | Cine-Asie.fr : Votre source #1 sur l'Asie ! », sur Cine-Asie : Votre source #1 sur l'Asie (consulté le )
  10. « Ip Man 4: The Finale » (consulté le )
  11. « Ip Man 4 », sur Allociné (consulté le ).
  12. Le Figaro, « Boycotté à Hong Kong, Ip Man 4 fait de l’ombre à Star Wars au box-office Chinois », sur Le Figaro.fr, (consulté le )
  13. (zh-HK) « 《葉問4》票房報捷 甄子丹4生4愛感動觀眾 », sur on.cc東網 (consulté le )
  14. AlloCine, « Bande-annonce Ip Man 4 : découvrez le film qui a battu Star Wars 9 au box-office chinois », sur AlloCiné (consulté le )
  15. « Ip Man 4: The Finale », sur Box Office Mojo (consulté le )
  16. (en) Vivienne Chow, « ‘Better Days’ Dominant at Closed Door Edition of Hong Kong Film Awards », sur Variety, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]