Iouri Artsoutanov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Iouri N. Artsoutanov (né en 1929) est un ingénieur russe, né à Leningrad. Diplômé de l'Institut Technologique de Leningrad, il est surtout connu pour être l'un des pionniers de l'idée de l'« ascenseur spatial ».

En 1960, il écrivit un article nommé V Kosmos na Electrovoze (« Dans l'espace avec l'aide d'une locomotive électrique »), où il a discuté le concept d'ascenseur spatial comme un moyen économique, sûr et pratique d'accéder à l'orbite et de faciliter l'exploration spatiale.

ArtsOutanov a développé l'idée de Constantin Tsiolkovski, qui a proposé en 1895 une idée visant à construire une tour orbitale. Le concept d'ArtsOutanov était basé sur la liaison de satellites géostationnaires à la terre par un câble. Il a suggéré d'utiliser un satellite comme base pour partir à la construction de la tour depuis un satellite géosynchrone qui devait rester à un point fixe sur l'équateur (donc géostationnaire)[1]. En utilisant un contrepoids, un câble serait abaissé depuis l'orbite géosynchrone vers la surface de la Terre tandis que le contrepoids serait éjecté à partir du satellite loin de la Terre, afin de maintenir le centre de masse du câble à la même hauteur au-dessus de la Terre. Les idées du concept de Tsiolkovski, soit une structure soumise à une compression (tour orbitale), et du concept proposé par Artsutanov, une structure soumise à une tension, diffèrent car une structure soumise à une compression est bien en dehors des capacités futures, alors que la structure soumise à une tension serait beaucoup plus facile à construire et à entretenir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. The Navigator Quarterly News Letter (September 2002)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]