Invocations (Naruto)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dans l'univers de Naruto, la technique d'invocation (口寄せの術, Kuchiyose no Jutsu?)[DB 1] est une technique permettant à son utilisateur de faire apparaître une créature (généralement un animal), ou un objet, afin de l'aider au combat ou d'effectuer une tâche que l'invocateur ne peut réaliser seul.

L'invocation d'objets se fait généralement en utilisant des parchemins d'invocation marqués d'un kanji, ou des tatouages spéciaux.

Dans le cas d'invocation de créatures, l'invocateur doit au préalable avoir signé de son sang un contrat qui le lie à la ou les créature(s) à invoquer[1]. Il pourra ensuite, lorsqu'il le désire, faire apparaître une créature avec laquelle il a fait un tel pacte, en offrant quelques gouttes de son sang et en exécutant les sceaux adéquats (par exemple : porc, chien, coq, singe, chèvre, s'il souhaite invoquer des crapauds)[1].

La quantité de chakra nécessaire pour exécuter cette technique est en général proportionnelle à la taille de la créature invoquée. C'est ainsi, par exemple, que lorsqu'il est drogué et ne parvient pas à contrôler correctement le chakra, Jiraya invoque le minuscule Gamakichi[2].

Contrairement aux autres animaux du manga (comme la plupart des chiens du clan Inuzuka ou les insectes du clan Aburame), les créatures invoquées peuvent en général parler et ont une intelligence plus développée.

Une invocation peut mourir… Dans ce cas, son nom disparaît du parchemin faisant office de pacte de sang[3].

L'escouade des « crocs traqueurs »[modifier | modifier le code]

henohenomoheji sur le manteau de Pakkun

Kakashi Hatake peut invoquer huit chiens ninjas (忍犬, ninken?)[4] qu'il utilise pour le pistage, la traque ou l'attaque. Il peut les faire sortir tous les 8 de sous la terre sur un adversaire, avec une technique Doton associée à l'invocation ; c'est la technique Invocation – Art de maîtriser la Terre – Les crocs traqueurs (口寄せ・土遁・追牙の術, Kuchiyose - Doton - Tsuiga no Jutsu?)[5], comme lors du combat contre Zabuza Momochi, où Kakashi utilise ses chiens pour localiser son ennemi dans le brouillard opaque, et l'immobiliser[6]. Il les utilise à nouveau pour partir à la recherche de Sasuke et Naruto lorsque Sasuke rejoint Orochimaru[7], puis pour la recherche de Sasuke et Itachi en équipes[8]. Le chef Pakkun a d'autres missions en solo avec des équipes ninja[note 1]

Ils sont tous doués de parole et ont chacun sur leur dos un henohenomoheji (へのへのもへじ?). Chacun d'entre eux porte également un bandeau protecteur de Konoha.

Pakkun[modifier | modifier le code]

Pakkun (パックン?) est le chef de l'escouade. Il est un des plus petits, mais de loin le plus intelligent et celui qui a le meilleur odorat. Son flair est souvent utilisé pour accompagner une équipe de recherche, ou simplement Kakashi lors de ses missions. C'est un carlin[A 1] aux oreilles tombantes ; il porte son bandeau protecteur de Konoha sur le dessus de la tête.

Le reste de l'escouade[modifier | modifier le code]

  • Shiba (シバ?) est un chien blanc, de taille moyenne avec les oreilles en pointes et une crinière noire sur la tête ; il porte le bandeau protecteur de Konoha autour du cou.
  • Biscuit (ビスケ, Bisuke?) est un petit chien aux longues oreilles tombantes ; il porte le bandeau protecteur de Konoha autour du cou.
  • Akino (アキノ?) est un chien de taille moyenne aux oreilles en pointes ; il porte de petites lunettes de soleil noires et le bandeau protecteur de Konoha est autour de son cou.
  • Gulko (グルコ, Guruko?) est un chien de taille moyenne aux longues oreilles tombantes ; il porte le bandeau protecteur de Konoha sur le front.
  • U-hei (ウーヘイ, Ūhei?) est un chien de taille moyenne ; il porte le bandeau protecteur de Konoha autour du cou.
  • Ulshi (ウルシ, Urushi?) est un chien de taille moyenne ; il porte le bandeau protecteur de Konoha autour du cou.
    • Bull (ブル, Buru?) est de loin le plus gros de la meute. C'est un énorme « bulldog » avec un collier à pointes autour du cou. Il porte le bandeau protecteur de Konoha sur sa patte avant gauche. Contrairement aux autres, il n'est pas doué de la parole.

Techniques[modifier | modifier le code]

L’épisode 240 de l’anime Naruto Shippûden introduit quelques techniques utilisées par l’escouade :

  • Formation de l’aile de la grue (鶴翼の陣, Kakuyoku no jin?)
    Six chiens sautent en l’air et prennent une formation circulaire donnant l’illusion d’une grue, puis saisissent leur adversaire, le clouant au sol.
  • Formation circulaire (???, ?? no jin?)
    Les chiens se mettent en cercle pour préparer une attaque, Pakkun au centre sur la tête de Bull, supervisant celle-ci.
  • Art ninja des chiens - Danse du nuage de poussière (忍犬忍法・砂塵の舞, Ninken Ninpō: Sajin no Mai?)
    Après s’être mis en formation circulaire, les chiens de la périphérie grattent la terre, créant un nuage de poussière les cachant, et creusent un trou très rapidement pour y faire tomber un adversaire se précipitant sur eux.
  • Formation barricade (???, ?? no jin?)
    Bull saute en l’air en écartant les pattes et les sept autres chiens sautent en faisant un cercle autour de lui, obstruant la vision de l’adversaire ; en se dispersant, ils font se rentrer dedans des attaquants venant de part et d’autre.
  • Art ninja des chiens - Clone canin (忍犬忍法・猟犬分身, Ninken Ninpō: Ryōken Bunshin?)
    Dans un nuage créé par la « Danse du nuage de poussière », Pakkun se secoue et envoie une multitude de poils en l’airs qui deviennent des clones sans consistance flottant en l’air, puis se cache sous le sol.

Les chats de Nekobaa[modifier | modifier le code]

Ces chats ninja (忍猫, ninneko?)[DB 2] vivent en indépendance avec une vieille dame appelée Nekobaa (qui peut se traduire par « la vieille dame aux chats ») et sa petite-fille Tamaki dans une cité abandonnée. Elles tiennent un magasin d'approvisionnement fréquenté depuis longtemps par la famille Uchiwa qui utilisait également ce lieu comme cache d'armes[9].

On ne connaît pas de ninja ayant établi un pacte de sang avec les ninneko, mais leur habilité à parler, et leur statut les placent au même niveau que les ninneken

Le couple des guides[modifier | modifier le code]

Ils accueillent les visiteurs dans la cité et les amènent à Nekobaa.

  • Hina (ヒナ?) est la femelle.
  • Denka (デンカ?) est le mâle ; Suigetsu le confondra avec un chien viverrin (tanuki), ce qui provoquera sa colère. Sasuke prévient alors Suigetsu de ne pas l'énerver s'il ne veut pas finir en « griffoir ».

Les crapauds[modifier | modifier le code]

Les crapauds sont une race vivant au « Mont Myôboku » (妙木山, Myōboku Zan?). Certains, appelés « ermites », sont spécialistes de la maîtrise de l'énergie naturelle ; ils utilisent un art ninja appelé senjutsu qui consiste à accumuler de l'énergie naturelle et à l'équilibrer avec son propre mélange de chakra pour obtenir plus de puissance.

Seuls les ninjas avec un chakra exceptionnel peuvent apprendre cet art ; les seuls connus dans le manga à invoquer les crapauds ermites sont Jiraya, le 4e Hokage Minato Namikaze, et Naruto. Minato n'ayant pas les marques sennin sous les yeux, on ne sait pas s'il a appris le senjutsu(parti1).

Gamabunta[modifier | modifier le code]

Kanji "gama" sur le dos de Gamabunta

Gamabunta (ガマブン太?) est le « boss » des crapauds. L'invoquer nécessite une énorme quantité de chakra.

D'une taille colossale, il est représenté fumant un kiseru, affublé d'une kimono et d'un ninjatō. Les dernières personnes ayant réussi à monter sur son dos sont Minato Namikaze, Jiraya et Naruto. Il a rencontré Jiraya lors de son premier passage au Mont Myôboku, période à laquelle il avait la même taille que Gamakichi et Gamatatsu dans la deuxième partie du manga.

Il apparaît la première fois lorsque Jiraya jette Naruto du haut d'une falaise pour le forcer à faire usage du chakra de Kyûbi pour utiliser la technique d'invocation[10],[11]. La puissance du crapaud invoqué étant directement liée à la quantité de chakra sacrifiée, l'apparition de Gamabunta ne manque pas de surprendre Jiraya, qui préfère d'ailleurs s'abriter des terribles humeurs de Gamabunta. Dans l'anime, sa première apparition survient lors du tout premier épisode mais il est alors inconnu : il porte le 4e hokage sur son dos, quand ce dernier s'apprête à combattre Kyûbi.

Il n'est pas soumis à son invocateur (tout comme Manda le roi des serpents, et Enma le roi des singes), bien que l'idée d'invoquer un animal donne l'impression que celui-ci doive servir l'invocateur. Dans le duo qu'il forme avec Naruto, il se considère même comme le « patron », Naruto étant son « subordonné ». Généralement de mauvaise humeur et se disputant avec celui qui l'invoque (par exemple, il commence par refuser de combattre le Shukaku après avoir été invoqué face à lui par Naruto), il finit néanmoins par accepter de combattre à chaque fois, en raison de son apparente bonté et de son statut. Il est du genre râleur, blagueur, et provocateur (il recrache sa fumée sur Manda et plaisante sur son besoin d'un porte-monnaie en peau de serpent avant leur combat). C'est à cause de ce caractère si particulier que Jiraya ne l'invoque qu'en dernier recours, lui préférant ses subordonnés.

Il est malgré tout une puissante invocation puisqu'il arrive à tenir tête au Shukaku lorsque Naruto l’invoque face à un Gaara endormi laissant place à son démon.

On le voit dans le combat de Naruto contre Pain avec les autres grands crapauds ; il se fait projeter violemment par la technique de répulsion Shinra Tensei.

Il rivalise presque avec le Shukaku (qui est un bijū) et connaît apparemment plusieurs "techniques" (dont une de projection de boules d'eau et une de projection d'un jet d'huile, que son invocateur enflamme grâce à une technique katon ou un parchemin explosif).

Il est également le père des deux invocations utilisées le plus souvent par Naruto (notamment dans l’anime) Gamakichi, et Gamatatsu.

Lors d'un arc hors-série de l’Anime, après le combat contre Umibozu, on apprend qu’il déteste l’eau de mer, qui lui irrite la peau et le couvre de verrues.

Gama[modifier | modifier le code]

Gama (蝦蟇?) est le premier crapaud vu au moment où l'on découvre Jiraya. Il est celui invoqué pour stopper l'intervention d'Ebisu ayant surpris Jiraya en train de « mater » les filles aux sources chaudes.

Il est possible que cette dénomination concerne tous les crapauds n'ayant pas de spécificité, puisque gama signifie simplement « crapaud » en japonais.

Gamamaru[modifier | modifier le code]

Gamamaru (ガマ丸?), plus connu comme le Oogama Sennin (大ガマ仙人?) est le vieil ermite crapaud du Mont Myôboku. Il perd un peu la tête, appelant quelqu'un devant lui et ne se souvenant plus de son nom au moment de lui parler. Il est épaulé par Fukasaku et Shima qui lui rafraîchissent la mémoire (Shima lui manquant totalement de respect à cette occasion, et se faisant gronder par Fukasaku bien plus respectueux). Il porte un pendentif avec le kanji « abura » (?) signifiant « huile », également gravé sur le bandeau frontal de Jiraya.

Il fait des prophéties qui se réalisent toujours. Il a prédit la vie de Jiraya, et aussi qu'il aurait un élève qui sauverait ou détruirait le monde ninja. À la suite du sacrifice de Nagato, il conclut que ce dernier et Naruto étaient tous deux concernés par cette prophétie, tous deux conduisant une révolution du monde ninja et le livre de Jiraya (La légende du ninja intrépide) étant la clé pour changer le monde[12]. Il est très âgé, car c'est de lui que vient la prophétie selon laquelle un garçon au yeux bleus réunirait les Démons à queues et changerait le monde, prophétie qu'il fit au Sage des six chemins, près d'un millénaire avant le début de l'histoire.

Après les événements du Conseil des cinq kage, il fait venir Naruto au Mont Myôboku pour lui prédire plusieurs choses, comme sa rencontre avec une créature avec des tentacules de pieuvres (qui s’avère être Hachibi), qu’il trouvera sur une île étant un « paradis pour les animaux » (l’île « tortue » du Pays de la Foudre), et son affrontement avec un jeune homme aux yeux puissants (qui s’avère être Sasuke). Ayant également vu que Naruto aurait besoin de la clé du sceau enfermant Kyûbi, il demande à Gerotora de rester à l’intérieur de Naruto.

Gamakichi[modifier | modifier le code]

Gamakichi (ガマ吉?) est le fils de Gamabunta, roi des crapauds. Il lui est physiquement identique, mis à part la cicatrice, le port du ninjatō, le fumage de pipe et la taille. Il est de couleur rouge et noire et porte une veste noire.

Il est régulièrement invoqué (accidentellement) par Naruto Uzumaki (et une fois par Jiraya), à qui il demande de la nourriture en échange de ses services. Dans les hors-séries, Jiraya l'invoque en tant qu'éclaireur pour voir s'il y a des pièges, puis Naruto l'invoquera avec son frère pour enquêter.

Il apparaît pour la première fois lors du combat de Naruto contre Gaara.

Sa relation avec Naruto est amicale.

Dans la deuxième partie, il a beaucoup grandi et peut invoquer Naruto de la même manière que celui-ci l'invoque, par Invocation Inversée. On le retrouve au Mont Myôboku, où Naruto apprendra l'enseignement du senjutsu sous la férule de Fukasaku. Finalement, lors de la 4e grande guerre ninja, il atteint la taille de son père Gamabunta, manie un ninjatō et fume la cigarette ; Naruto remarque que son caractère s’est affirmé aussi, Gamakichi lui donnant des ordres en plein combat[13].

Gamatatsu[modifier | modifier le code]

Gamatatsu (ガマ竜?) est le frère de Gamakichi et fils de Gamabunta.

Il est invoqué accidentellement par Naruto Uzumaki qui voulait invoquer Gamabunta lors du combat des Sannins. Il est jaune et joufflu et ne pense qu'à manger.

Lors de son apparition dans le manga, il est de taille assez réduite (tout comme Gamakichi invoqué peu avant lui) et ne sert donc à rien dans le combat (ils partent se mettre à l'abri avec Ton-Ton le cochon de Shizune[14]).

Dans un arc hors-série (filler) de l'Animé Naruto Shippūden, il est invoqué avec son frère par Naruto pour maitriser des techniques de synchronisation avec les crapauds, Naruto les invoque car il ne peut pas supporter Gamariki.

Lorsque Naruto et lui sont synchronisés, Naruto apprend que les deux frères ne savent pas utiliser le suiton, Naruto fut alors obligé de rentrer dans la bouche de Gamatatsu pour que celui-ci puisse apprendre à utiliser le suiton. Une fois en mission, l'équipe de Naruto rencontra un obstacle : la prison de cristal de Guren (shoton). Malgré la solidité de cette immense protection, Naruto réussira à la détruire en invoquant Gamatatsu et Gamakichi et en utilisant cette nouvelle technique (Le « fusil du crapaud »).

Gamatabi[modifier | modifier le code]

Crapaud de taille humaine invoqué par Jiraya pour contrer l'épée Samehada de Kisame. Il porte des protections aux épaules, aux bras et au dos.

Gamaken[modifier | modifier le code]

On ne sait que peu de chose sur Gamaken (ガマケン?), si ce n'est qu'il a été invoqué par Jiraya pour lui faire gagner du temps pour le passage en mode Sennin (ermite) lors de son combat contre Pain. Il passe son temps à dire « Je suis un peu trop maladroit ». Il est armé d'une sorte de fourche à deux pointes, parsemée de piquants, et d'un bouclier. Il réapparaît dans le chapitre 430 aux côtés de Gamabunta, Gamakichi, Fukasaku, Gamahiro, Shima et Naruto, lorsqu'ils arrivent à Konoha pour combattre Pain. Il est de taille comparable à Gamabunta.

Gamahiro[modifier | modifier le code]

Gamahiro (ガマヒロ?) est un gigantesque crapaud de couleur bleue (verte dans l'Animé), portant sur son dos deux énormes épées ; il est invoqué par Jiraya pour vaincre les serpents géants d'Orochimaru lors de l'attaque d'Oto et Suna à Konoha. Il est de taille comparable à Gamabunta.

Pour cette attaque, Jiraya utilise la technique d'Invocation - Destruction des échoppes (口寄せ・屋台崩しの術, Kuchiyose - Yatai Kuzushi no Jutsu?) : la créature invoquée, tombe sur un bâtiment ou un adversaire, causant des dégâts irrémédiables d'autant plus que la créature est lourde (c'est-à-dire beaucoup dans le cas de Gamahiro).

Gamahiro réapparaît lors de l’attaque d’Akatsuki contre Konoha, avec Gamaken et Gamabunta, pour combattre les invocations de Pain. Ils attaquent ensuite Pain, mais celui-ci les repousse avec sa technique de « Répulsion céleste ». Gamahiro, se retrouve assommé dans une rivière.

Lors de la 4e Guerre Ninja, Naruto l’invoque pour écraser des clones de Zetsu.

Gerotora[modifier | modifier le code]

Gerotora (ゲロ寅?) est un crapaud qui a vécu « dans » Jiraya, puis dans Naruto, étant le gardien de la clé du sceau créé par le 4e Hokage pour enfermer Kyûbi en Naruto.

Sachant qu'il risque de mourir, Jiraya fait sortir Gerotora et souhaite le transmettre à Naruto. Gerotora ne semble pas d'accord, réticent à mettre « la clé près de la serrure », considérant que Naruto n'est pas prêt à combattre le démon renard pour s’approprier son chakra, mais finit par s’y résoudre lorsque le Oogama Sennin prédit que Naruto aura besoin de lui.

Naruto finit par combattre Kyûbi et le vaincre, avant de l’enfermer avec le sceau du Sage des six chemins.

Les deux grands ermites[modifier | modifier le code]

Fukasaku (フカサク?) et Shima (シマ?) sont les deux grands ermites du Mont Myôboku ; ils sont mariés, et siègent chacun d'un côté du grand crapaud-ermite.

Ils étaient tous deux les maîtres de Jiraya, et apparaissent sur ses épaules (fusionnés), quand celui-ci les invoque en mode sennin. Ils possèdent tous les deux une grande force, ainsi qu'une grande gamme de techniques (genjutsu) basées sur les coassements (techniques d'illusion très puissantes) ou sur un taijusu utilisant leur langue extensible.

Après la mort de Jiraya, Fukasaku emmènera Naruto au Mont Myôboku pour l'initier au senjutsu (techniques d'ermite).

Les deux grands ermites ont des caractères assez différents, la femme (Shima) étant beaucoup plus impulsive et l'homme (Fukasaku) plus posé.

Même lors d'un combat, elle se souciera de ce qu'elle fera au diner (Naruto fera l'expérience de sa cuisine assez spéciale qui est plus adaptée pour des crapauds que pour des humains).

Entre eux, ils s'appellent m'man et p'pa.

Fukasaku se fera tuer par Pain lors du combat entre Naruto et celui-ci, puis ressuscité par Nagato à la fin du combat.

Techniques[modifier | modifier le code]

  • Joute oratoire - L'entrave (舌戦縛, Zessenbaku?)[DB 3],[15]
    Shima utilise le chakra sennin pour rendre sa langue très longue et solide, et aussi souple qu'un fouet.
    La langue possède un visage miniature capable de repérer un adversaire, même invisible.
    Elle l'utilise ensuite pour attraper un adversaire très rapidement, le projeter sur le sol et l'immobiliser.
    La langue semble également assez corrosive pour la « proie ».
  • Joute oratoire - Tranchant (舌戦斬, Zessenzan?)[DB 3],[15]
    Fukasaku utilise le chakra sennin pour cracher une grande quantité d'eau, qu'il affine en un jet d'eau haute pression.
    Il l'utilise comme une arme extrêmement destructrice, capable de fendre la roche… et de couper en 2 un adversaire.
    Le caméléon de Pain fait les frais de cette technique en finissant coupé en deux après avoir été immobilisé et projeté au sol par Shima.
  • Illusion mystique - Concert polyphonique des crapauds (魔幻・蝦蟇臨唱, Magen - Gama Rinshō?)[DB 3],[16]
    En synchronisant leurs chants, Shima et Fukasaku composent un chant secret du clan des crapauds.
    Les adversaires pris dans le genjutsu se retrouvent immobilisé dans une sorte de cube en verre rempli d'eau maintenu des quatre directions par les pattes avant gauches de quatre statues géantes de crapauds habillés en samouraïs et tenant de grandes épées dans les pattes avant droites.
    Jiraya, qui dans l'illusion se trouve sous le cube, transperce alors les corps réels de ses adversaires avec de grandes épées.
  • Technique d'ermite - Chant de la grenouille (仙法・蛙鳴き, Senpō - Kawazunaki?)[17]
    Shima et Fukusaku envoient des ondes sonores qui déstabilisent l'adversaire, créant une ouverture pour attaquer.
  • Technique d'ermite - Vent de poussière de sable (仙法・風遁砂埃, Senpō - Fūton Sunabokori?)[18]
    Shima crache un nuage de poussière sableuse pour aveugler l'ennemi.

Kôsuke[modifier | modifier le code]

Kôsuke (こうすけ, Kōsuke?) est le jeune crapaud laissé à Konoha durant l'entraînement de Naruto pour prévenir le Mont Myôboku en cas d'attaque d'Akatsuki.

Il sera malheureusement assassiné par Danzô qui veut laisser Naruto à l'écart pour faire main basse sur le village.

Malgré tout, après son meurtre, son nom disparaît du parchemin des pactes, ne laissant aucun doute aux habitants du Mont sur ce qu'il se passe à Konoha.

Gamariki[modifier | modifier le code]

Gamariki (ガマカさん, Gamariki-san?) apparaît uniquement dans les épisodes hors-série de l'anime ; c'est un crapaud efféminé (mais bel et bien un mâle), que Jiraya invoque pour permettre à Naruto d'apprendre des techniques suiton synchronisées avec les crapauds. Malheureusement, ce dernier et Gamariki ne peuvent pas se supporter mutuellement. L'explication à cette inimité est donnée lors d'un autre épisode hors-série, où l'on apprend qu'au début du voyage de Naruto et Jiraya, ce dernier a utilisé Gamariki pour un entraînement au genjutsu qui a tourné court.

Il appelle Jiraya "Jira-chan" et lui parle presque amoureusement.

C’est un des rares personnages non-canon (avec Kosuke Maruboshi) à apparaître dans plusieurs arcs hors-série.

Autres[modifier | modifier le code]

  • Gamatama (ガマたま?) est un têtard qui s'occupe du parchemin des invocations du Mont Myôboku[3] (visible également sur la couverture du volume 49[19]). Il est rose avec un nœud papillon jaune.
  • Gamachan (ガマチャーン?), Gamaspeed (ガマスピード, Gamasupiido?), Gamasoap (ガマソープ, Gamasoopu?) sont des crapauds inconnus mais figurant sur le parchemin des invocations du Mont Myôboku[3].

Les serpents[modifier | modifier le code]

Les serpents sont une race vivant dans la « Grotte Ryūchi » (龍地洞, Ryūchidō?).

Hakuja Sennin[modifier | modifier le code]

Hakuja Sennin (白蛇仙人?) est un vieil ermite serpent de la Grotte Ryûchi. Il maîtrise l’énergie naturelle et l’a enseignée à Orochimaru et Kabuto.

Hakuja Sennin est un grand serpent blanc qui fume à l’aide d’un fume-cigarette et porte un médaillon semblable à celui d’Oogama Sennin. Il porte sur la tête une sorte de turban surmonté de deux pointes et d’un orbe.

Manda[modifier | modifier le code]

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manda.
Tatouage d'Orochimaru, tel que représenté dans l’anime.

Manda (マンダ?) est le roi des serpents, un gigantesque python[20],[trad 1].

C'est la plus grande des invocations d'Orochimaru. Il est violet avec des rayures noires, et la forme de sa tête est particulière, ne ressemblant pas à celle des autres serpents invoqués : il possède une « collerette » formée de quatre pointes partant vers l'arrière de sa tête (deux grandes et deux plus petites).

Tout comme Gamabunta, il n'est pas subordonné à son invocateur (il n'hésite pas à houspiller Orochimaru et insulter Kabuto, même sans savoir qu'Orochimaru ne peut plus utiliser son ninjutsu). Il demande à Orochimaru des sacrifices humains pour son aide et il semble que sa seule préoccupation soit la nourriture (il menace de « bouffer » Kabuto, puis a déclaré à Gamabunta qu'après l'avoir tué il fera « sécher sa chair pour son plus grand délice », enfin il se plaint de ne plus pouvoir manger après que sa bouche a été transpercée par Tsunade ...)[20].

Il semble avoir une affinité doton (« art de manier la terre »), car il est capable de se cacher sous la terre et d'en surgir à l'improviste.

Il est tué par Deidara (un membre d'Akatsuki) lorsque celui-ci utilise son attaque ultime sur Sasuke. Sasuke invoque alors Manda pour l'utiliser comme bouclier, utilisant le Sharingan pour l'hypnotiser.

Manda est invoqué par Orochimaru et Sasuke Uchiwa (à noter que Kabuto peut l'invoquer en utilisant le sang d'Orochimaru, ainsi que Suigetsu en utilisant une fiole du sang de Sasuke).

Manda seconde version[modifier | modifier le code]

Grâce à des prélèvements sur le corps original et des manipulations génétiques, Kabuto a recréé un Manda, qu’il nomme « Manda version 2 » et qui est selon lui plus grand, plus puissant et avec des sens beaucoup plus aiguisés que son prédécesseur. Il ne semble cependant pas avoir le sens de la parole et est plus obéissant que le Manda original, puisqu’il obéit scrupuleusement à Kabuto. Dans le manga, il apparaît avec une collerette semblable à celle d'un cobra, mais dans l'animé cette collerette est remplacée par une paire de cornes rappelant celles de son prédécesseur. Malgré le fait qu'il soit considéré comme un serpent, il dispose de deux paires de membres disposées de manière que son corps ressemble plus a celui du dragon asiatique Manda issu du cinéma, dont son prédécesseur tirait uniquement son nom.

Aoda[modifier | modifier le code]

Aoda (アオダ?) est le nouveau roi des serpents succédant à Manda, et la grande invocation de Sasuke durant la 4e grande guerre ninja durant laquelle il forme le trio serpent-crapaud-limace avec Gamakichi et Katsuyu. Contrairement à Manda, il est totalement soumis à son invocateur[13]. Tout comme Manda, il est doué de parole.

Katsuyu[modifier | modifier le code]

Katsuyu (カツユ?) est la reine des limaces. Elle habite dans la « Forêt Shikkotsu » (湿骨林, Shikkotsurin?)[21].

C'est une limace géante qui peut cracher un acide très corrosif, et se diviser en petites limaces puis se reformer. Elle est totalement soumise à Tsunade et lui obéit au doigt et à l'œil (contrairement à Manda et Gamabunta).

Une fois divisée en limaces de taille modeste, elle peut protéger tous les habitants d'un village à la fois, utilisant le chakra colossal stocké par le sceau sur le front de Tsunade.

Katsuyu a le pouvoir d'ubiquité ; elle peut se trouver en plusieurs endroits une fois séparée en plusieurs parties, et toutes les parties ont une conscience unique et peuvent partager des informations (sur une moyenne distance dans le manga ; sur une distance beaucoup plus grande dans l'arc Sanbi de Naruto Shippûden).

Elle est invoquée par Tsunade, ainsi que par Sakura durant la 4e Grande Guerre Ninja, pour compléter le nouveau trio crapaud-serpent-limace avec Naruto et Sasuke.

Durant la 4e grande guerre ninja, Tsunade révèle que la limace géante présente à la suite de l'invocation n’est en fait qu’une petite partie du corps complet de Katsuyu. Elle estime que deux utilisateurs de sa plus puissante technique de guérison, la « Puissance des Cent » (百豪の術?, Byakugō no Jutsu) peuvent invoquer ensemble un dixième du corps de Katsuyu[22].

Techniques[modifier | modifier le code]

  • Mucus acide 舌歯粘酸 (Zesshi Nensan?)[DB 4]
    Katsuyu envoie un jet d'acide très corrosif.

Enma[modifier | modifier le code]

Le bâton de la vérité bouddhique indestructible

Enma (猿猴王・猿魔, Enkōō Enma?) est le roi des singes.

Il est invoqué par le 3e hokage pour combattre Orochimaru. Celui-ci semble le considérer comme un adversaire sérieux, cessant tout sarcasme pour ordonner son exécution dès son apparition.

Il faut remarquer qu'il porte le bandeau protecteur de Konoha.

La technique de Transformation – Le bâton de la vérité bouddhique indestructible (変化・金剛如意, Henge - Kongō Nyoi?) lui permet de se transformer en un bâton indestructible dont la longueur et le diamètre peuvent varier selon les besoins. Cette arme rivalise en dureté avec l'épée de Kusanagi d'Orochimaru[23],[24].

Hiruzen Sarutobi est le seul ninja connu pouvant l'invoquer.

Note : dans « Le Voyage en Occident » de Wu Cheng'en, le roi des singes Sun Wukong, personnage principal du roman possède un bâton magique indestructible et extensible.

Techniques[modifier | modifier le code]

  • Transformation – Le bâton de la vérité bouddhique indestructible (変化・金剛如意, Henge - Kongō Nyoi?)[DB 5]
    Enma se transforme en un bâton indestructible, le Kongō Nyoi, plus dur que le diamant, dont la taille peut varier et qui peut utiliser le « Multi clonage ».
    Ce bâton représente le bâton légendaire pris au roi Dragon par le singe Sun Wukong dans la littérature chinoise classique.
    Sous cette forme, Enma peut détruire tout ce qu'il touche et peut même rivaliser avec l'épée de Kusanagi d'Orochimaru.
  • Cage aux murs indestructibles (金剛牢壁, Kongōrō Heki?)[DB 6]
    Sous la forme de Kongō Nyoi démultipliée (« Multi clonage »), Enma crée une cage de protection indestructible pour protéger son invocateur.

Invocations de Pain[modifier | modifier le code]

Le corps Chikushodô de Pain peut invoquer de nombreuses créatures, qui ne semblent cependant pas libres de leurs mouvements, puisqu'elles possèdent le Rinnegan et des piercings géants dans le corps, ce qui laisse penser qu'elles sont mortes, et contrôlées directement par Nagato, tout comme les différents corps de Pain. Contrairement aux autres techniques d'invocation, celles de Chikushodô ne nécessitent pas de sang.

Il peut invoquer :

  • Un crabe géant capable d'envoyer une vague mousseuse pouvant neutraliser l'huile de Jiraya
  • Un caméléon géant qui peut se camoufler de manière à se rendre invisible (Chikushodô peut également se cacher dans sa bouche)
  • Un mille-pattes géant
  • Un cerbère géant se divisant en plusieurs chiens au fur et à mesure des coups qu'il prend
  • Un oiseau géant au bec effilé
  • Un bélier géant
  • Un rhinocéros
  • Un panda géant servant de bouclier
  • La statue pour le rituel d'extraction des bijū
  • Les autres corps de Pain
  • Un monstre avec des flammes mauves, sortant du sol. De sa bouche peuvent sortir des « langues » qui arrachent l'âme de ses victimes lors d'une sorte de « jugement de Dieu » par le corps Jigokudô (l'âme de ceux qui mentent est aspirée dans la bouche du monstre). Ce monstre est également capable de ressusciter les différents corps de Pain. Il est visible lorsqu'il remet en état les corps ou quand l'ennemi est attrapé par Jigokudô, sinon, il est invisible aux yeux des autres ninjas.

Autres créatures[modifier | modifier le code]

  • Les serpents géants (巨大蛇, Kyodaija?), invoqués par Orochimaru, rencontrés la première fois durant la seconde épreuve de l'examen chūnin.
  • Les Doki (怒鬼?), trois démons géants invoqués par Tayuya. Leurs yeux pour l'un, leurs oreilles pour l'autre et leur bouche pour le troisième sont recouverts par des bandages, tels les « Singes de la sagesse ». Leurs mouvements sont coordonnés par des mélodies complexes jouées par Tayuya avec sa flûte.
  • Kamatari (カマタリ?), l'esprit du vent, invoqué par Temari. Il s'agit d'une belette géante, apparemment borgne, portant un bandeau sur l'œil gauche. Cette belette est armée d'une faux géante pour tout dévaster sur son passage. La technique utilisant cette invocation est l'Invocation - La danse du faucheur (口寄せ・斬り斬り舞, Kuchiyose - Kirikiri Mai?). Contrairement aux autres invocations, qui nécessitent de composer des sceaux et d'appliquer la main portant le sang sacrifié sur le sol, Kamatari est invoqué en barrant les trois soleils de l'éventail géant de Temari avec un trait de sang. La belette ne reste d'ailleurs présente que le temps d'effectuer sa technique, ensuite elle disparaît.
  • La « Tortue patiente (忍亀, Ningame?) », une grosse tortue rouge invoquée par Maito Gai. Elle apparaît au début de l'examen Chūnin pour gronder Rock Lee. Lorsque Gaï l’invoque en plein ciel ensuite pour prendre élan sur sa carapace et rattraper Kisame, elle déplore que Gaï ne l’ait pas invoquée depuis des années, et le fasse soudainement lorsqu’il est en l’air. Comme Enma et les Ninkens de Kakashi, elle porte sur elle le bandeau de Konoha.
  • Kyodaigumo (巨大蜘蛛, Kyodaigumo?), l'araignée géante invoquée par Kidômaru lors de son combat contre Neji Hyūga. Posée en hauteur sur sa toile, elle est capable d’attaquer en générant d’innombrables petites araignées qui descendent sur l’adversaire via des fils collants.
  • Ibuse (イブセ?), la salamandre géante invoquée par Hanzô. Elle peut cracher du poison, et se cacher sous terre pour surgir sous un adversaire et l’avaler.
  • La « statue du Démon des Enfers » (外道魔像, Gedō Mazō?), invoquée par Madara Uchiwa, Obito Uchiwa et Nagato est la coquille vide de Jûbi. Une fois connectée à son invocateur, elle peut arracher l'âme de tous les adversaires à portée. La technique utilisant cette invocation est l'Invocation - Statue du Démon des Enfers (口寄せ・外道魔像, Kuchiyose - Gedō Mazō?). Cette statue peut accueillir le chakra des neufs démons à queues, et semble capable de bouger et d'agir. Elle est dotée de neufs yeux dont les pupilles apparaissent au fur et à mesure que les démons sont scellés en elle.
  • Le faucon géant invoqué par Sasuke Uchiwa lors de son combat contre Danzô Shimura. On ignore comment Sasuke a appris cette invocation.
  • Le Baku (獏 ou 貘?) invoqué par Danzô Shimura lors de son combat contre Sasuke Uchiwa ; il peut tout aspirer avec sa trompe[25]. Cette invocation utilisant une technique à base de vent (fūton) est très vulnérable aux attaques à base de feu (katon).
  • Kyûbi invoqué et contrôlé par Tobi lors de l'attaque de celui-ci sur Konoha[26], ou par Madara lors de son combat contre Hashirama.
  • Des requins mangeurs d’homme invoqués par Kisame Hoshigaki.
  • Une palourde géante capable de produire un puissant genjutsu et étant marquée du symbole du Village caché de Kiri, elle est invoquée par le Nidaime Mizukage.

Anime[modifier | modifier le code]

  • Le roi des mers (海坊主, Umibōzu?), Umibôzu, apparaît dans un filler de l’anime ; il est invoqué et utilisé par Amachi. Composé uniquement d'eau, animée par du chakra, il semble quasiment invulnérable. Il sera battu par Naruto Uzumaki et Gamabunta avec une technique de feu qui l'évaporera totalement.
  • Un aigle géant invoqué par Gennô apparaît dans un des arcs hors-série de l’anime (filler). Un parchemin explosif attaché à une de ses pattes devait être utilisé pour faire exploser la falaise qui surplombe Konoha (où sont gravés les visages des Hokage).
  • Une reine abeille géante invoquée par un clan ennemi du clan Aburame spécialisé dans les abeilles apparaît dans un des arcs hors-série de l’anime (filler) ; elle sera utilisée pour attaquer Naruto, Shino Aburame, Kiba Inuzuka et Hinata Hyûga. Elle sera défaite par Hinata utilisant son Jûken, puis achevée par un « Orbe tourbillonnant » de Naruto. Cette abeille pond des larves gigantesques de la taille d'un taureau, qui peuvent absorber le chakra des ninjas à proximité.
  • Un caméléon géant apparaît dans un des arcs hors-série de l’anime (filler) ; Kubisaki Kôsa, le seigneur samouraï d'un château qui a péri il y a bien longtemps dans une attaque l'a invoqué pour se venger. Le caméléon a pris la forme du château sur les ruines de celui-ci, et dévore tous les « visiteurs » de passage, provoquant une légende de « château hanté ». Guidé par le fantôme du seigneur repentant, Naruto parvient à déchirer le pacte d'invocation de cette créature, la faisant retourner dans son endroit d’origine.
  • Des piranhas et des requins, invoqués par Ruiga, un ninja spécialiste des techniques d'eau (suiton) apparaissent dans un des arcs hors-série de l’anime (filler), Ruiga, est capable d'extraire l'eau du sol pour former des bulles d'eau géantes en suspension dans lesquelles il emprisonne ses adversaires avant d'y invoquer des piranhas ou des requins.

Invocations d'objets[modifier | modifier le code]

Parchemins d'invocation des marionnettistes… Celui-ci en particulier invoque la marionnette Karasu (?, litt. « corbeau »).

L'invocation d'objet ne nécessite pas de sang, mais utilise un sceau (qui peut être « tatoué » sur l'utilisateur ou placé sur un parchemin), à toucher pour invoquer l'objet.

  • Invocation des marionnettes
    • Les marionnettistes sont capables d'invoquer leurs marionnettes avec des parchemins au moment du combat.
      Invocateurs : Chiyo, Sasori, Kankurô
  • Invocations d'armes
    • Tenten invoque de nombreuses armes de jet à l'aide de parchemins.
    • Sasuke peut également invoquer des armes de jet avec la technique Invocation - Apparition d'armes en un éclair (口寄せ・雷光剣化, Kuchiyose - Raikoukenka?).
    • Naruto invoque également un shuriken géant à l'aide d'un parchemin, face à Sasori et Deidara[27].

Invocations diverses[modifier | modifier le code]

Ces invocations sortent du cadre classique des invocations habituelles de créatures ou d'objets.

Remparts[modifier | modifier le code]

Certains ninjas sont capables d'invoquer des remparts puissants.

  • Invocation – Le rempart (口寄せ・羅生門, Kuchiyose - Rashōmon?)
    Un rempart simple invoqué par Ukon et Sakon pour se protéger de la « Morsure du loup », technique ultime de Kiba et Akamaru.
  • Invocation - Le triple rempart (口寄せ・三重羅生門, Kuchiyose - Sanjū Rashōmon?)
    Un triple rempart invoqué par Orochimaru pour se protéger de l’« Orbe du Démon » de Naruto transformé en Kyûbi à quatre queues.
  • Invocation - Le quintuple rempart (口寄せ・五重羅生門, Kuchiyose - Gojū Rashōmon?)
    Un quintuple rempart invoqué par Hashirama Senju pour se protéger de l’« Orbe du Démon » de Kyûbi, couplée avec une lame de l'épée du Susanô de Madara Uchiwa.

Techniques interdites[modifier | modifier le code]

  • Invocation – La réincarnation des âmes (口寄せ・穢土転生, Kuchiyose - Edo tensei?)[28],[DB 7]
    Cette technique est un kinjutsu (technique interdite) de rang S permettant d'invoquer, en échange d’un sacrifice humain (servant de réceptacle), une personne décédée.
    Selon Kabuto, il s’agit de la plus puissante technique de ninjutsu existante, laissée en héritage par le 2e Hokage qui l’a conceptualisée, et Orochimaru qui l’a développée. Kabuto prétend avoir réussi à la maîtriser mieux que ses deux prédécesseurs. De fait Kabuto a invoqué un nombre beaucoup plus important de personnes en comparaison de ce que Orochimaru a montré.
    De fait, les personnes invoquées disposent de tout leur arsenal des techniques utilisées de leur vivant (techniques héréditaires comprises), que ça soit en ninjutsu, taijutsu ou genjutsu ; elles sont obligées de combattre du côté de leur invocateur, la technique octroyant à ce dernier une loyauté sans failles de leur part (le parchemin inséré dans leur tête peut au choix effacer leur personnalité, les transformant en machines à tuer, ou leur laisser toute latitude).
    De plus, si leur corps est détérioré lors de la bataille, il se régénère automatiquement, les vêtements portés par la personne invoquée se reformant ; si l'invocateur est tué, le sort ne sera pas interrompu, comme d'ordinaire l'usage avec des invocations classiques…
    Cependant, la technique ne peut invoquer que des âmes qui sont encore liées au monde réel (ou « impur ») et qui n’ont pas été scellées, et nécessite de posséder une portion d’ADN utilisable de la personne à invoquer[29].
    Si une âme trouve la paix et quitte le monde impur durant l’invocation, elle disparaît (comme pour le cas du « frère » de Saï qui disparaît après avoir vu le dessin de ce dernier ou pour le cas de Sasori lorsqu'il comprend que Kankurô a la même vision de l'art que lui et pourra utiliser et transmettre ses créations)[30]. Les seules autres possibilités de mettre fin à l’invocation sont de forcer l’invocateur à le faire, ou de sceller les âmes invoquées. Il est cependant possible d’immobiliser l’invocation pour la vaincre (comme Kankurô face à l’invocation de Deidara[30]).
    Itachi est parvenu à se libérer de la volonté de son invocateur en recevant le sort de genjutsu « Koto Amatsukami » de l’œil de Shisui qu’il avait préalablement placé dans un corbeau en la possession de Naruto. Madara Uchiwa a lui aussi pu s’abstraire de la technique, au point de rester lorsque celle-ci est relâchée et d’agir de sa volonté propre.

Invocations spéciales du Mont Myôboku[modifier | modifier le code]

  • Invocation - L’estomac du crapaud (口寄せ・蝦蟇口縛り, Kuchiyose - Gamaguchi Shibari?)
    Jiraya invoque l'estomac d'un crapaud géant du Mont Myôboku (Iwagama). Il se retrouve à l'intérieur de l'estomac avec ses adversaires, et peut faire digérer ceux-ci.
    Seul Itachi Uchiwa a survécu à cette technique en utilisant Amaterasu pour s'enfuir avec son partenaire Kisame Hoshigaki.
  • Invocation - Technique d'espionnage du crapaud (口寄せ・蝦蟇見世の術, Kuchiyose - Gama Mise no Jutsu?)
    Une fois infiltré dans un lieu, Jiraya invoque une grenouille capable de se transformer en auberge, dans laquelle il attire des ninjas ennemis pour ensuite les interroger en toute tranquillité.
    C'est typiquement une technique d'espionnage pour recueillir des renseignements.

Autres[modifier | modifier le code]

  • Iruka est invoqué par les parchemins gagnés par l'équipe Naruto, Sasuke, Sakura à la fin de la seconde épreuve du l'examen chūnin.
  • Naruto peut invoquer des clones de l'ombre (影分身, Kage Bunshin?) laissés au Mont Myôboku pour malaxer du chakra ermite (sennin). Il peut de cette manière utiliser lui-même le chakra engrangé par les clones pour combattre.
  • Grâce au contrat de sang signé, Gamakichi peut invoquer Naruto au Mont Myôboku par Invocation Inversée.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Databooks[modifier | modifier le code]

Artbooks[modifier | modifier le code]

Tomes en français[modifier | modifier le code]

Tome en japonais[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Note explicatives[modifier | modifier le code]

  1. Par exemple, pour partir à la poursuite de Sasuke et Gaara avec Naruto, Sakura et Shikamaru (Tome 13, épisode 117).

Note de traduction[modifier | modifier le code]

  1. Note : d'après la version originale, Manda est un « grand serpent légendaire » (蟒蛇, uwabami?) (Tome 19, épisode 170)

Références[modifier | modifier le code]

  1. 1er Artbook, p. 123

Tomes de Naruto[modifier | modifier le code]

  1. a et b Tome 11, épisode 92
  2. Tome 19, épisode 164
  3. a b et c Tome 46, épisode 429
  4. Tome 15, épisode 128
  5. Tome 21, épisode 181
  6. Tome 4, épisode 29
  7. Tome 26, épisode 228
  8. Tome 39, épisode 355
  9. Tome 39, épisode 354
  10. Tome 11, épisode 94
  11. Tome 11, épisode 95
  12. Tome 48, épisode 449
  13. a et b Épisode pré-publié 634
  14. Tome 19, épisode 168
  15. a et b Tome 41, épisode 376
  16. Tome 41, épisode 379
  17. Tome 46, épisode 431
  18. Tome 46, épisode 432
  19. Tome 49
  20. a et b Tome 19, épisode 170
  21. Épisode pré-publié 635
  22. Épisode pré-publié 650
  23. Tome 14, épisode 120
  24. Tome 14, épisode 123
  25. Tome 51, épisode 479
  26. (ja) Tome 53, épisode 502
  27. Tome 30, épisode 264
  28. Tome 13, épisode 117
  29. Épisode pré-publié 520
  30. a et b Épisode pré-publié 518

Databooks[modifier | modifier le code]

  1. (ja) 1er Databook officiel, p. 182
  2. (ja) 3e Databook officiel, p. 129
  3. a b et c (ja) 3e Databook officiel, p. 277
  4. (ja) 2d Databook officiel, p. 241
  5. (ja) 2d Databook officiel, p. 272
  6. (ja) 2d Databook officiel, p. 223
  7. (ja) 1er Databook officiel, p. 181