Invasion de Banu Nadir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Invasion de Banu Nadir

Informations générales
Lieu Médine
Issue
  • Invasion réussie et siège
  • Banu Nadir bani, Mahomet s’empare de leurs armes et capture leurs dieux comme butin de guerre [1]

L’invasion de Banu Nadir survint en août 625 AD (Rabia al awal, 4 AH)[1],[2] L’événement est raconté dans Surah Al-Hashr (Chapitre 59 - The Gathering) qui décrit l’exil de la tribu Juive Banu Nadir qui fut bannie de Médine après avoir été accusée de comploter l’assassinat du prophète Islamique Mahomet[3].

Mubrakpuri estime que l’attaque fut entreprise parce que l’Ange Gabriel, dit à Mahomet que certains membres des Banu Nadir complotaient de l’assassiner[1]. D’autres (comme Watt) pensent que c’était une réplique à la critique de la tribu envers Mahomet qui occasionna des soupcons au sein des Musulmans ordinaires, et que la notion selon laquelle ils voulaient assassiner Mahomet n’était pas la raison fondamentale derrière le fait de les attaquer. Watt doute si les Banu Nadir voulaient assassiner Mahomet. Il raconte que "c’est possible que l’allégation n’était qu’une excuse pour justifier l’attaque"[4].

Le chapitre enseigne que les lois liées à la coupure et à la mise à feu des territoires et arbres de l’ennemi et l’accumulation du butin durant la conquête militaire[1],[5],[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Saifur Rahman al-Mubarakpuri, The Sealed Nectar, Darussalam Publications, (lire en ligne), p. 189 (online)
  2. Al Tabari, The last years of the Prophet (translated by Isma’il Qurban Husayn), State University of New York Press, (lire en ligne)
  3. Encyclopedia of the Peoples of Africa and the Middle East, Volume 1, Infobase Publishing, (ISBN 978-0-8160-7158-6, lire en ligne), p. 99 :

    « Selon la tradition Islamique, les Bani Nadir furent bannies de Médine en 625 après avoir été impliqué dans un complot pour assassiner Mahomet »

  4. Al Tabari, The foundation of the community, State University of New York Press, (ISBN 978-0-88706-344-2, lire en ligne), xxxv :

    « La principale raison sous-jacente pour l’expulsion du clan des al-Nadir était la même que dans le cas des Quaynuqa, précisément, que les critiques Juives mettaient en danger la croyance du Musulman ordinaire dans la prophétie de Mahomet et dans le Coran en tant que révélation de God. »

  5. Vacca, V., Nadir, Banu 'l, Brill Academic Publishers
  6. World religions and norms of war, United Nations University Press, (ISBN 978-92-808-1163-6, lire en ligne), p. 296