Inuyama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Inuyama-shi
犬山市
Temple de Mikō au pied du château d'Inuyama
Temple de Mikō au pied du château d'Inuyama
Drapeau de Inuyama-shi
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Chūbu
Préfecture Aichi
Maire Yoshihiro Ishida
Code postal 〒484-8501
Démographie
Population 74 726 hab. (avril 2015)
Densité 997 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 23′ 00″ N 136° 57′ 00″ E / 35.383333, 136.9535° 23′ 00″ Nord 136° 57′ 00″ Est / 35.383333, 136.95
Superficie 7 497 ha = 74,97 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte administrative du Japon2
City locator 13.svg
Inuyama-shi

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte topographique du Japon2
City locator 13.svg
Inuyama-shi
Liens
Site web Inuyama

Inuyama (犬山市, Inuyama-shi, littéralement "la ville de la montagne du chien") est une ville de la préfecture d'Aichi, au nord de Nagoya, au Japon.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville d'Inuyama est située dans le nord-ouest de la préfecture d'Aichi, à la limite qui sépare celle-ci de la préfecture de Gifu voisine. Elle est bordée au nord par le fleuve Kiso et marque la limite aval du tronçon de ce fleuve surnommé « Rhin japonais ».

Dans le sud de la ville se trouve le lac Iruka, un lac artificiel.

Municipalités voisines[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Inuyama
(* préfecture de Gifu)
Kakamigahara * Kakamigahara * Sakahogi *
Fusō / Ōguchi Inuyama(* préfecture de Gifu) Kani *
Komaki Komaki Tajimi *

Démographie[modifier | modifier le code]

À la date du la population de la ville était de 74 726 habitants pour une superficie de 74,97 km2[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'époque Sengoku (milieu du XVe siècle–fin du XVIe siècle), la région de l'actuelle ville d'Inuyama est le domaine féodal du clan Oda[1].

À l'ère Edo (1603-1868), le clan Naruse devient maître du château d'Inuyama dans le domaine de Nagoya possession du clan Tokugawa ; le développement du village d'Inuyama commence alors[1].

La ville est fondée le par le regroupement de plusieurs villages et bourgs dont celui d'Inuyama[1].

Lieux remarquables[modifier | modifier le code]

Château d'Inuyama[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Château d'Inuyama.
Château d'Inuyama.

Le château d'Inuyama (犬山城 Inuyama-jō) construit au XVIe siècle est le plus ancien du Japon et a miraculeusement échappé aux tremblements de terre et aux guerres. Il domine le fleuve Kiso sur lequel se pratique encore la pêche traditionnelle au cormoran (鵜飼, ukai?) presque chaque nuit, à l'instar de la ville de Gifu. Des bateaux sont également prévus pour emmener les touristes qui veulent y assister.

Musée de la ville[modifier | modifier le code]

Inuyama matsuri.

Non loin du château, une visite du musée de la ville permet de découvrir les chars qui paradent lors de la fête annuelle : Inuyama matsuri[2]. Ces chars en bois, portés à bras d'hommes, sont constitués de plusieurs niveaux où peuvent se dérouler des spectacles de marionnettes, spécialité d'Inuyama. Un tout petit musée situé juste à côté présente ces marionnettes articulées.

Les chars, appelés dashi, qui défilent lors d'Inuyama matsuri sont classés, au niveau national, bien culturel folklorique important depuis 2006[3].

Village Meiji[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Meiji mura.

Autre curiosité, le « village Meiji », musée d’architecture en plein air consacré à la préservation des structures datant essentiellement des ères Meiji (1867-1912) et Taishō (1912-1926). On y trouve la façade et les bassins de l'Hôtel impérial construit par l'architecte américain Frank Lloyd Wright.

Sanctuaire Momotarō[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Momotarō-jinja.

Le sanctuaire Momotarō, entièrement dédié au héros légendaire Momotarō, est situé à l'est du parc Momotarō dans le nord de la ville.

Symboles municipaux[modifier | modifier le code]

En 1974, à l'occasion des célébrations des vingt ans de la ville, un vote populaire est organisé pour choisir les symboles municipaux. La fleur de cerisier devient la fleur symbole d'Inuyama et une espèce de Photinia, Photinia glabra, son arbre symbole[1].

Sa bannière est adoptée en 1954. Elle reprend comme motif le sceau de l'ancien seigneur féodal du château d'Inuyama : le chiffre 1 dans un cercle, un symbole d'unité et de solidarité[1].

Villes jumelées[modifier | modifier le code]

Villes partenaires[modifier | modifier le code]

La ville d'Inuyama a établi un « partenariat d'amitié » avec les villes suivantes :


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (ja) 犬山市役所, « 犬山市のすがた » [« Portrait d'Inuyama »], sur www.city.inuyama.aichi.jp,‎ (consulté le 8 août 2015).
  2. (en) [vidéo] Network2010.org - « The Inuyama Matsuri Festival » sur YouTube.
  3. (ja) 犬山市役所, « 文化財一覧 » [« Liste des biens culturels »], sur www.city.inuyama.aichi.jp,‎ (consulté le 8 août 2015).
  4. a, b, c, d, e, f et g (ja) 犬山市役所, « 統計概要 » [« Statistiques »], sur www.city.inuyama.aichi.jp,‎ (consulté le 8 août 2015).

À voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :