Intrapreneuriat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Intrapreneuriat est un néologisme qui désigne, dans le domaine du management :

  • soit le processus par lequel un ou plusieurs individus, en association avec une grande entreprise à laquelle ils appartiennent, créent une nouvelle organisation - cette organisation peut rester intégrée à l'entreprise ou être une spin-off ;
  • soit l'ensemble des démarches et méthodes permettant d'introduire une gestion entrepreneuriale au sein d'une organisation[1], les salariés devenant des intrapreneurs[2], cad des entrepreneurs au sein même de l'organisation en développant leur degré d'autonomie et de responsabilité.

Le concept a été défini en 1976 par l'américain Ginford Pinchot. L'intrapreneuriat est censé permettre à la grande entreprise de mieux saisir les opportunités que son inertie naturelle laisserait passer sinon.

Au Québec, Canada, la Fondation des familles entrepreneuriales en collaboration avec La Caisse de dépôt et placement du Québec a mis sur pied l'Initiative Intrapreneuriale ayant pour mission de soutenir les familles entrepreneuriales au Québec et à travers le monde en invitant deux générations d’entrepreneurs à s’unir pour un avenir économique prometteur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gilles Teneau, « Le concept d’intrapreneuriat » sur portail-des-pme.fr., 15 novembre 2010
  2. Patrice Fornalik, « Face à la complexité, demain tous entrepreneur ou intrapreneur ? », Ekilium,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Octavie Baculard, Amandine Barthélémy, Elisa Lewis et Romain Slitine : Intrapreneuriat social, la nouvelle frontière de l'innovation sociale pour l'entreprise, 2013, Editions Odyssem Volonteer