Intréville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Intréville
Intréville
Projet : Illustration des communes françaises
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Chartres
Canton Voves
Intercommunalité Communauté de communes Cœur de Beauce
Maire
Mandat
Frédéric Mona
2017
Code postal 28310
Code commune 28197
Démographie
Gentilé Intrévillois
Population
municipale
138 hab. (2015 en augmentation de 5,34 % par rapport à 2010)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 17′ 51″ nord, 1° 56′ 13″ est
Altitude Min. 136 m
Max. 148 m
Superficie 8,91 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 14.svg
Intréville

Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir

Voir sur la carte topographique d'Eure-et-Loir
City locator 14.svg
Intréville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Intréville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Intréville

Intréville est une commune française située dans le département d'Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Intréville, village agricole, se situe au cœur de la plaine de Beauce, à 85 km de Paris et à 50 km d'Orléans, à proximité de la route nationale 20.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Communes et département limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Intréville
Mérouville Gommerville Angerville (Essonne)
Mérouville Intréville Rouvray-Saint-Denis
Rouvray-Saint-Denis Rouvray-Saint-Denis Rouvray-Saint-Denis

Toponymie[modifier | modifier le code]

Intréville est un ancien point de péage sur la route reliant les "villae" (domaines, en latin) de Rouvray et de Baudreville. Initialement dénommé "inter villae" (entre les domaines), le village a eu plusieurs noms différents, dont Interville et Intreville, avant de prendre l'appellation actuelle d'Intréville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

La commune d'Intréville a été l'une des premières d'Eure-et-Loir à disposer d'un réseau communal de distribution d'eau. Le réseau, construit en 1905, desservait initialement 4 bornes fontaines dont il reste quelques vestiges dans les rues. Le château d'eau a aussi été édifié en 1905 et n'est plus en exploitation depuis décembre 2008. Construit sur un puits de 45 m de profondeur, il s'élève à seulement 10 m de hauteur et supporte une cuve métallique de 60 m3.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1928 mai 1971 Ernest Billard    
mai 1971   Charles Billard    
mars 2001 2015
(démission)
Bernard Breton SE Agriculteur retraité
2015 2017 Laurent Bister    
2017 en cours Frédéric Mona    

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[2].

En 2015, la commune comptait 138 habitants[Note 1], en augmentation de 5,34 % par rapport à 2010 (Eure-et-Loir : +1,19 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
310319326346355317320338320
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
320291274260273262269260254
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
245252235211209202175153166
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
145134124141144148134130138
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Laurent (env. XIIe siècle) avec son clocher tour du XIIIe siècle. La cloche (Laurence, Germaine, Augustine) de 1843 sonne fidèlement les heures et demi-heures de son horloge mécanique depuis 1854. Un portail du XVe siècle a été ajouté à la façade initiale.

À l'angle de la rue du presbytère et de la rue de Mérouville, sur la maison de l'ancien garde champêtre, se trouve la statue de Notre-Dame-des-Victoires, bénite par le curé de paroisse. La paroisse d'Intréville avait été affiliée à la confrérie de Notre-Dame-des-Victoires de Paris depuis 1852 par M. l'abbé Sidoine Chapard, curé de l'église Saint-Laurent de 1852 à 1858.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]