Intourist

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Intourist

Création
Forme juridique OJSC (en)
Siège social Drapeau de la Russie Moscou Voir et modifier les données sur Wikidata (Russie)
Actionnaires SistemaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Agence de voyage
Société mère Sistema
Effectif 4 005
Site web http://www.intourist.com

Intourist est une agence de voyage créée le en Union soviétique.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'époque de sa création, l'URSS fonctionnait selon un système d'économie planifiée et centralisée, et Intourist était alors en situation de monopole : c'était donc le seul interlocuteur pour quiconque souhaitait voyager dans les républiques soviétiques.

À l'origine, l'agence ne possédait pas ses propres infrastructures jusqu'à ce qu'elle fusionnât en 1933 avec la compagnie hôtelière Hotel qui appartenait à l'état et qui lui permit de disposer, non seulement d'un réseau d'hôtels, mais aussi des restaurants et moyens de transports.

Intourist ne favorisait pas seulement le voyage des étrangers à l'intérieur des frontières de l'URSS, mais elle était aussi l'interlocutrice qui permettait aux citoyens soviétiques de voyager à l'étranger, notamment dans les pays satellites de l'Union soviétique. Surtout vers la Roumanie, la Bulgarie, la Hongrie, la Tchécoslovaquie et la République démocratique allemande, pour lesquels le visa n'était plus nécessaire dès le 23 février 1967.

En Allemagne de l'Est, Intourist gérait directement quelques hôtels comme l'hôtel Neva à Berlin sur l'Invalidenstraße, alors que la plupart des établissements hôteliers de ce pays dépendaient de la Handelsorganisation, l'entreprise d'État de commerce de détail en RDA. Dans les années 1970, 115 hôtels étaient directement gérés par Intourist. Ses bureaux est-berlinois se trouvaient sur l'avenue Unter den Linden à proximité de l'ambassade soviétique (actuelle ambassade de Russie en Allemagne).

Aujourd'hui, avec l'économie de marché, Intourist reste l'une des premières agences de voyage de Russie, contrôlant par exemple 64 % des parts de l'hôtel Cosmos à Moscou depuis 2006. Elle est elle-même contrôlée à plus de 60 % par le conglomérat Sistema.

Liens externes[modifier | modifier le code]