Relation humaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Interpersonnel)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Relation humaine.

Une relation humaine implique au moins deux êtres humains et est souvent décrite via des typologies différentes, selon la personne s'intéressant à la nature de la relation ou plutôt aux personnes en relation. Plusieurs disciplines universitaires travaillent à l'analyser. Certaines étudient régulièrement les questions que pose la société contemporaine : la psychologie[1], les sciences de la communication, la sociologie ; d'autres se placent dans la perspective de l'anthropologie, de la sémiotique ou allient les deux comme l'anthroposémiotique.

Deux personnes qui se rencontrent établissent, qu'elles le veuillent ou non, une relation. Pour les chercheurs en sciences de l'information et de la communication descendants intellectuels de l'Ecole de Palo Alto (dont Paul Watzlawick), deux personnes en co-présence "ne peuvent pas ne pas avoir de comportements" et ceux-ci induisent la relation. La complexité de ce qui se passe au cours de la relation est difficile à déconstruire rationnellement.

Certaines analyses se spécialisent sur les relations qui se déclarent être des relations fondées sur l'amour, les relations parent-enfant, les relations familiales, la fraternité, la solidarité, la compagnie ou d'autres types d'activités sociales, telles que les relations médecin-patient.

Un individu peut également avoir une relation avec un groupe de plusieurs personnes, comme en matière de communication d'entreprise ou de communication politique.

Les relations humaines de quelques personnes peuvent avoir un impact sur la vie humaine à grande échelle comme dans le cas des relations internationales et diplomatiques.

Différence avec les ressources humaines[modifier | modifier le code]

Bien que d'apparence « semblable », il ne faut pas confondre les relations humaines et les ressources humaines : le premier s'intéresse aux relations entre les êtres humains et le deuxième correspond à la gestion du personnel dans une entreprise.

Sociologie[modifier | modifier le code]

La sociologie s'intéresse à ces deux aspects, mais replacés dans le champ de la structuration de la société, des relations impliquant des groupes, formant des réseaux sociaux ; étudiés par ailleurs par la psychologie sociale qui s'intéresse notamment aux relations interpersonnelles, incluant des relations de type « dominant/dominé », « maltraitant/victime », etc. Le mouvement des relations humaines s'est structuré dans les années 1930 autour d'Elton Mayo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loris Tamara Schiaratura, « Analyse et interprétation psychologiques des comportements corporels en situation de communication interpersonnelle », Methodos, no 13,‎ (ISSN 1626-0600 et 1769-7379, DOI 10.4000/methodos.3013, lire en ligne, consulté le 11 novembre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Loris Tamara Schiaratura, « Analyse et interprétation psychologiques des comportements corporels en situation de communication interpersonnelle », Methodos, vol. 13,‎ (DOI 10.4000/methodos.3013)

Articles connexes[modifier | modifier le code]