International Union of Anarchists

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Международный Союз Анархистов
Présentation
Chef Conseil international
Fondation 21 novembre 2011
idéologie Anarcho-communisme
But Révolution sociale libertaire et renversement du système capitaliste
Financement Cotisation de ses adhérents. Indépendante de toute subvention patronale ou étatique
Hymne L'Internationale
Sections Drapeau de l'Ukraine Ukraine Drapeau de la Russie Russie Drapeau d’Israël Israël Drapeau de la Lettonie Lettonie Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Drapeau de l'Espagne Espagne
Publication "Noir et rouge", "Voix de la Liberté", "Black Rose"
Langue Anglais et Russe
Couleurs rouge et noir
Site web http://www.an-com.org/


L'International Union of Anarchists (IAU) est une internationale Anarcho-communiste avec des sections en Ukraine, Russie, Israël, Lettonie, Biélorussie et en Espagne. Des membres individuels en Allemagne et en Suède et des liens avec des anarchistes de Bulgarie, Kazakhstan, Lituanie, France, Tunisie et Syrie[1].

L'objectif principal du IUA est de coordonner les efforts de diverses organisations anarchistes afin de construire une société sans classes et sans états a l’échelle mondial.


Histoire[modifier | modifier le code]

IUA a été fondée lors d'une conférence, tenue le 21 novembre 2011, à laquelle ont participé des représentants-es de l'Ukraine, Israël, Allemagne, Lettonie et Russie.

Objectifs[modifier | modifier le code]

  • Élimination de l'état, du travail salarié, de la propriété privée.
  • Instauration généralisée de la démocratie directe par la création d'assemblées et de conseil.
  • Création de conseils de coordination élues, strictement subordonner aux assemblées par un système de mandats contraignants et de droit de révocation, pour le contrôle public de la production, du logement, de l'éducation et toutes les autres sphères de la vie.
  • L'autonomie de toutes les communautés ethniques et religieuses, pourvu qu'elles rejettent les institutions autoritaires, la hiérarchie, les valeurs du capitalisme et la xénophobie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]