International Journal of Transgenderism

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

International Journal of Transgenderism  
Titre abrégé IJT
Discipline Sexologie
Langue Anglais
Rédacteur en chef Walter Bockting
Publication
Maison d’édition Routledge (Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni)
Période de publication juillet 1997-
Fréquence 4 numéros par an
Indexation
ISSN (papier) 1553-2739
ISSN (web) 1434-4599
LCCN 2004213389
OCLC 56795128
Liens

L'International Journal of Transgenderism est une revue trimestrielle d'évaluation par les pairs concernant la recherche sur la dysphorie de genre, les traitements médicaux et psychologiques des personnes transgenres, l'acceptation sociale et juridique du changement de sexe, et la formation publique et professionnelle sur la transidentité. L'International Journal of Transgenderism n'est pas limité à la recherche, puisqu'il publie aussi des essais théoriques, des énoncés politiques, des commentaires, des lettres à l'éditeur, et des articles de revue. Le journal a pour but d'informer un vaste public, notamment les décideurs politiques, les praticiens et le public en général[1]. C'est le journal officiel de la World Professional Association for Transgender Health[2] ; le rédacteur en chef est Walter Bockting (université du Minnesota Medical School)[3]. Le journal a été créé en 1997 et est publié par Routledge.

Indexation[modifier | modifier le code]

Le journal est indexé par CINAHL, SocINDEX, les bases de données EBSCO, Scopus, la bibliographie internationale des sciences sociales, PASCAL, et PsycINFO.

Histoire de la publication[modifier | modifier le code]

L'International Journal of Transgenderism publie un volume qui comprend quatre numéros par an. Le journal de la première parution du premier volume a été publié en juillet 1997. Le journal a depuis publié 17 volumes, 68 numéros, à partir d'un large éventail de sujets, y compris, mais non limité à : la psychologie, l'endocrinologie, la sexologie, le droit, l'obstétrique et la gynécologie, la chirurgie, la psychiatrie, l'orthophonie, la médecine sexuelle, la thérapie familiale, la santé publique, les conseils et l'éthique médicale.

À propos des fondateurs[modifier | modifier le code]

L'International Journal of Transgenderism a été fondé en 1987 par Friedemann Pfäfflin et Eli Coleman. Friedemann Pfäfflin est un psychologue allemand, également psychiatre, psychothérapeute, et maître de conférences à l'université d'Ulm jusqu'à sa retraite en 2010. Il a acquis de la notoriété pour son travail dans les domaines de la psychiatrie médico-légale et de l'identité de genre, et a commencé à travailler dans le domaine de la transsexualité en 1922, quand il a commencé à travailler à l'université d'Ulm[4]. Pfäfflin a été président de l'association internationale Harry Benjamin de la dysphorie de genre de 1995 à 1997[5]. Il a ensuite fondé l'International Journal of Transgenderism avec Eli Coleman.

Eli Coleman est un auteur et sexologue américain qui dirige actuellement le Program in Human Sexuality à l'université du Minnesota. Coleman est actuellement professeur et directeur de la chair Santé sexuelle à l’université du Minnesota. Il a servi en tant que président de la Société pour la thérapie sexuelle et la recherche. Les sujets d'intérêt de Coleman sont la santé sexuelle, la santé transgenre, la prévention du VIH, les comportements sexuels impulsifs et compulsifs, l'identité de genre, et le développement sexuel[6].

À propos de l'actuel rédacteur en chef[modifier | modifier le code]

L'actuel rédacteur en chef de l'International Journal of Transgenderism est Walter Bockting. Bockting est un psychologue clinicien, ayant obtenu son doctorat et sa bourse post-doctorale à l'Université du Minnesota Medical School. Il est connu internationalement pour être un chercheur sur la sexualité. Il est co-directeur de Program for the Study of LGBT Health, ainsi que co-directeur de Center for Evidence-based Practice in the Underserved. Actuellement, Bockting est professeur de psychologie médicale à l'université de Columbia[7].

Rédacteurs précédents[modifier | modifier le code]

  • Friedemann Pfäfflin, MD, université d'Ulm, Ulm, Allemagne, Fondateur et Rédacteur en chef.
  • Eli Coleman, PhD, université du Minnesota Medical School, Minneapolis, États-Unis, fondateur et rédacteur en chef.
  • Richard Ekins, PhD, université d'Ulster, Coleraine, Royaume-Uni.
  • Dave King, PhD, université de Liverpool, Liverpool, Royaume-Uni.
  • Walter Bockting, PhD, LGBT Health Initiative, Division of Gender, Sexuality, and Health, Institut de Psychiatrie de New-York/département de psychiatrie de l'université de Columbia, avec l'école des soins infirmiers de l'université de Columbia, New York, États-Unis.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « International Journal of Transgenderism », sur www.tandfonline.com (consulté le 19 avril 2017).
  2. « World Professional Association for Transgender Health », WPATH (consulté le 13 juin 2012).
  3. « Editorial Board », Taylor & Francis (consulté le 13 juin 2012).
  4. (de) « Friedemann Pfäfflin », Wikipedia,‎ (lire en ligne).
  5. « Pfäfflin, Friedemann | SAGE Publications Inc », sur us.sagepub.com (consulté le 19 avril 2017).
  6. (en) « Eli Coleman, PhD », Family Medicine and Community Health - University of Minnesota,‎ (lire en ligne).
  7. « WalterBockting », sur gendersexualityhealth.org (consulté le 19 avril 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]