Interleukine 23

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'interleukine 23 est une interleukine.

Structure[modifier | modifier le code]

Elle est composée de deux sous unités, le P40, commune avec l'interleukine 12, codée par le gène IL12B situé sur le chromosome 5 humain, et le P19, spécifique de l'interleukine 23, codée par le gène IL23A situé sur le chromosome 12 humain.

En médecine[modifier | modifier le code]

Son expression, ainsi que celle de son récepteur, est augmentée lors du psoriasis[1]. Il module la différenciation des lymphocytes Th17[2], favorisant la libération de plusieurs cytokines comme l'interleukine 17, 6 ou le facteur de nécrose tumorale[3]. Il intervient également dans la genèse de la maladie de Crohn[4].

Cible thérapeutique[modifier | modifier le code]

L'ustekinumab est un anticorps monoclonal ciblant l'unité P40 et donc inhibiteur des interleukines 12 et 23. Le risankizumab, le guselkumab et le tildrakizumab ciblent, eux, l'unité P19, et sont donc spécifiques contre l'interleukine 23. Ces molécules sont en cours de test, avec une certaine efficacité contre le psoriasis.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tonel G, Conrad C, Laggner U et al. Cutting edge: a critical functional role for IL-23 in psoriasis, J Immunol, 2010;185:5688-5691
  2. Volpe E, Servant N, Zollinger R et al. A critical function for transforming growth factor-beta, interleukin 23 and proinflammatory cytokines in driving and modulating human T(H)-17 responses, Nat Immunol, 2008;9:650-657
  3. Langrish CL, Chen Y, Blumenschein WM et al. IL-23 drives a pathogenic T cell population that induces autoimmune inflammation, J Exp Med, 2005;201:233-240
  4. Eken A, Singh AK, Oukka M, Interleukin 23 in Crohn's disease, Inflamm Bowel Dis, 2014;20:587–595