Liste des intercommunalités de la Dordogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Au , les intercommunalités de la Dordogne sont réparties en 2 communautés d'agglomération et 18 communautés de communes. Leur nombre est ainsi passé de 52 en 2012 à 45 en 2013, 26 un an plus tard, et 20 en 2017 (un ultime remaniement est prévu pour 2019, avec 19 intercommunalités).

Communautés d'agglomération[modifier | modifier le code]

  1. Communauté d'agglomération bergeracoise
  2. Le Grand Périgueux

Communautés de communes[modifier | modifier le code]

  1. Communauté de communes des Bastides Dordogne-Périgord
  2. Communauté de communes de Domme-Villefranche du Périgord
  3. Communauté de communes Dronne et Belle
  4. Communauté de communes Isle Double Landais
  5. Communauté de communes Isle et Crempse en Périgord
  6. Communauté de communes Isle-Loue-Auvézère en Périgord
  7. Communauté de communes Isle, Vern, Salembre en Périgord
  8. Communauté de communes des Marches du Périg'Or Limousin Thiviers-Jumilhac
  9. Communauté de communes de Montaigne Montravel et Gurson
  10. Communauté de communes du Pays de Fénelon (nouvelle)
  11. Communauté de communes du Pays Ribéracois
  12. Communauté de communes du Pays de Saint-Aulaye
  13. Communauté de communes du Périgord Nontronnais
  14. Communauté de communes des Portes Sud Périgord
  15. Communauté de communes Sarlat-Périgord Noir
  16. Communauté de communes du Terrassonnais en Périgord noir Thenon Hautefort
  17. Communauté de communes Vallée de la Dordogne et Forêt Bessède
  18. Communauté de communes de la Vallée de l'Homme

Communes de la Dordogne rattachées à une intercommunalité extérieure au département[modifier | modifier le code]

  1. Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt : communauté de communes du pays Foyen en Gironde
  2. Saint-Michel-de-Montaigne : communauté de communes Castillon-Pujols en Gironde

De 2006 à 2012, Salagnac a fait partie d'une intercommunalité corrézienne, la communauté de communes de Juillac-Loyre-Auvézère.

Réorganisation 2011-2014[modifier | modifier le code]

Le 8 avril 2011, la préfète de la Dordogne, Béatrice Abollivier, a présenté le projet de réorganisation des intercommunalités de la Dordogne[1]. Les 53 entités de 2011 devraient être ramenées à 24 en 2013. Entre autres modifications, la communauté d'agglomération périgourdine s'élargirait et une deuxième communauté d'agglomération, autour de Bergerac, Creysse et La Force, serait créée[1].

Des observations ont été émises par les élus et transmises à la Commission départementale de coopération intercommunale, composée de 45 élus du département, qui a validé la synthèse en décembre 2011. Le projet de réorganisation définitive se concrétise courant 2013 pour une application début 2014, avec auparavant des modifications intermédiaires ou transitoires. Par rapport à la réorganisation initialement prévue, il y aura deux intercommunalités de plus (26 au lieu de 24). À terme, la communauté d'agglomération périgourdine élargie aux communes d'Isle Manoire en Périgord doit regrouper 33 communes. Une deuxième communauté d'agglomération, la communauté d'agglomération bergeracoise, voit le jour autour de Bergerac[2].

Au 1er janvier 2013, les dernières communes isolées sont intégrées à des intercommunalités et les intercommunalités regroupées sont au nombre de 45[3]. Au 1er janvier 2014, terme de la réorganisation, il n'en reste plus que 26[3].

Réorganisation 2015-2019[modifier | modifier le code]

À la suite des discussions avec la commission départementale de coopération intercommunale (CDCI), Christophe Bay, préfet de la Dordogne, présente en dates du puis du , le projet de regroupement d'intercommunalités et de syndicats intercommunaux[4],[5]. Malgré le refus des élus de quatre intercommunalités[5] (Haut-Périgord, Périgord vert nontronnais, Pays ribéracois, Pays de Saint-Aulaye), ces propositions inchangées passent le devant la Commission départementale de coopération intercommunale qui les valide, prorogeant seulement au la fusion de la communauté de communes du Pays Ribéracois avec celle du Pays de Saint-Aulaye[6].

Le nombre d'intercommunalités doit donc baisser de 26 à 20 au , puis à 19 au [6], se traduisant par :

Anciennes intercommunalités[modifier | modifier le code]

Anciennes communautés d'agglomération[modifier | modifier le code]

Anciennes communautés de communes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Hervé Chassain, « Les villages gaulois réorganisés », Sud Ouest édition Dordogne, 9 avril 2011.
  2. Anne-Marie Siméon, « Avec qui votre commune se marie-t-elle ? », Sud Ouest édition Dordogne, 27 décembre 2011.
  3. a et b Hervé Chassain, « Huit pour 2013, 16 pour 2014 », Sud Ouest édition Dordogne, 11 décembre 2012.
  4. Hervé Chassain, « Pression sur les fusions », Sud Ouest édition Dordogne, 6 octobre 2015, p. 12.
  5. a et b Hervé Chassain, « Les territoires qui vont se transformer », Sud Ouest édition Dordogne, 19 mars 2016, p. 15.
  6. a et b Nancy Ladde, « Intercommunalités : les fusions adoptées », Sud Ouest édition Dordogne, 13 septembre 2016, p. 12.
  7. [PDF] « Arrêté no PREF/DDL/2016/0184 portant création d'un établissement public de coopération intercommunale issu de la fusion de la Communauté d'Agglomération Bergeracoise et de la Communauté de Communes des Coteaux de Sigoulès », Préfecture de la Dordogne, 15 septembre 2016, p. 88-98.
  8. [PDF] « Arrêté no PREF/DDL/2016/0183 portant création d'un établissement public de coopération intercommunale issu de la fusion de la communauté de communes du Haut Périgord et de la communauté de communes du Périgord Vert Nontronnais », Préfecture de la Dordogne, 15 septembre 2016, p. 263-271.
  9. [PDF] « Arrêté no PREF/DDL/2016/0185 portant création d'un établissement public de coopération intercommunale issu de la fusion de la communauté de communes du Mussidanais en Périgord et de la communauté de communes du Pays de Villamblard », Préfecture de la Dordogne, 15 septembre 2016, p. 152-162.
  10. [PDF] « Arrêté no PREF/DDL/2016/0281 modifiant l'arrêté de création de la communauté de communes issue de la fusion de la Communauté de Communes du Mussidanais en Périgord et de la Communauté de Communes du Pays de Villamblard », Préfecture de la Dordogne, 30 novembre 2016, p. 127-129.
  11. [PDF] « Arrêté no PREF/DDL/2016/0062 portant projet de périmètre d'un établissement public de coopération intercommunale issu de la fusion de la communauté de communes du Pays Ribéracois et de la communauté de communes du Pays de Saint Aulaye », Préfecture de la Dordogne, 28 avril 2016, p. 275-278.
  12. a et b [PDF] « Arrêté no PREF/DDL/2016/0182 portant portant extension de la CA Le Grand Périgueux aux communes de la CC Pays Vernois Terroir de la Truffe (excepté Limeuil et Trémolat) et aux communes de Manzac-sur-Vern, Sorges et Ligueux en Périgord et Savignac les Églises », Préfecture de la Dordogne, 15 septembre 2016, p. 144-148.
  13. [PDF] « Arrêté no PREF/DDL/2016/0177 portant extension du périmètre de la CC du Pays de Jumilhac-Le-Grand aux communes de la CC Pays Thibérien, à l'exception de la commune de Sorges et Ligueux en Périgord », Préfecture de la Dordogne, 15 septembre 2016, p. 280-285.
  14. [PDF] « Arrêté no 2016/095 portant modification des statuts de la communauté de communes du Pays de Jumilhac-le-Grand », Préfecture de la Dordogne, 14 décembre 2016, p. 165-169.
  15. [PDF] « Arrêté no PREF/DDL/2016/0178 portant extension du périmètre de la CC du Pays de Lanouaille aux communes de la CC Causses et Rivières en Périgord, à l'exception de la commune de Savignac-Les-Églises », Préfecture de la Dordogne, 15 septembre 2016, p. 285-289.
  16. [PDF] « Arrêté no PREF/DDL/2016/0181 portant extension du périmètre de la communauté de communes Bastides Dordogne Périgord à la commune de Trémolat », Préfecture de la Dordogne, 15 septembre 2016, p. 275-279.
  17. a et b [PDF] « Arrêté no PREF/DDL/2016/0179 portant extension du périmètre de la communauté de communes Vallée de l'Homme aux communes d'Audrix et de Limeuil », Préfecture de la Dordogne, 15 septembre 2016, p. 290-294.
  18. Anne-Marie Siméon, « Le redécoupage enfin bouclé », Sud Ouest édition Dordogne, 20 décembre 2011.
  19. Jacques Guine, « Quatre communes supplémentaires », Sud Ouest édition Dordogne, 21 décembre 2011.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]