Interactionnisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’interactionnisme est un courant de pensée dans lequel les interactions sociales produisent les organisations sociales et les structures, qui est né aux États-Unis[réf. nécessaire],


Pour les interactionnistes, l'individu et la société se construisent lors d'interactions et en relaton avec un environnement spécifique.

L'interactionnisme symbolique est d'abord théorisé par Herbert Blumer[réf. souhaitée].

L'École de Chicago regroupe des chercheurs comme Erving Goffman, Howard Becker et Anselm Strauss. Ce courant nourrit le dialogue avec d'autres traditions sociologiques dans les années 1950 1960, on peut citer : la phénoménologie d’Alfred Schütz, l’ethnométhodologie de Harold Garfinkel ou encore l’analyse conversationnelle de Harvey Sacks[réf. souhaitée].


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]