Intel Active Management Technology

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La technologie AMT (Intel Active Management Technology) est un système matériel et micrologiciel d'administration et de prise de contrôle à distance des ordinateurs personnels[1].

On peut par exemple éteindre/rebooter/réveiller la machine à distance[2], capturer les paquets du réseau, lire les fichiers ouverts, accéder aux programmes en cours d'exécution, faire des captures d'écran, enregistrer la frappe au clavier, utiliser la webcam et le micro, rendre l'ordinateur définitivement inopérant, etc.

En mai 2017, Intel a révélé qu'une faille critique du module AMT permettait de prendre le contrôle à distance des serveurs depuis 2008[3],[4] et a publié une mise à jour du firmware des microprocesseurs concernés[5]. Par ailleurs, les chercheurs en sécurité qui ont trouvé la faille ont publié un logiciel opensource qui désactive sous Windows l'accès aux fonctionnalités AMT[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]