Instruments de musique de Chine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Instruments de musique de Chine

Liste d'instruments de musique de Chine :

Argile[modifier | modifier le code]

  • Xun (flûte globulaire en terre cuite)

Bambou[modifier | modifier le code]

  • Bāngdí (piccolo chinois).
  • Dízi (flûte horizontale chinoise).
  • Dòngxiāo (flûte verticale chinoise).
  • Suŏnà (trompe de cérémonie chinoise).
  • Dixianqin. Le dixianqin est un instrument monocorde chinois. Il est constitué d'une caisse de résonance, d'une corde, d'une calebasse et d'un manche utilisé pour changer les variations du son lorsque la corde est pincée avec un plectre. Il est apparu vers le XIIe ou le XIIIe siècle au Sud de la Chine et était utilisé par l'Ethnie Jing. Le Dixianqin est souvent utilisé en soliste ou pour accompagner des chants traditionnels[1].

Gourde[modifier | modifier le code]

Métal[modifier | modifier le code]

Pierre[modifier | modifier le code]

Soie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chine Informations, « Liste d'instruments de musique chinois », sur chine.in (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]