Instrument Thomas-Kilmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Thomas Kilmann instrument (instrument Thomas-Kilmann) est un outil qui permet de mesurer les préférences du sujet pour un des cinq styles de négociation : compétitif, collaboratif, comprometteur (qui aime faire des compromis), évitant et accommodant dans une situation de conflit ou de négociation[1]. Chacun de ces styles est représentatif d'une combinaison de deux variables: le niveau de coopération et le niveau d'assertivité. Par exemple, un style compétitif est caractérisé par un haut niveau d'assertivité mais un fiable niveau de coopération[2]. Il est basé sur un questionnaire d'environ 30 questions à choix multiple ou chaque question donne le choix entre deux comportements significatifs de deux de ces styles. Grâce à un tableau basé sur des données de 8000 Américains, son score de préférence dans chaque style permet de se situer par rapport à au reste de la population. Connaitre ses préférences permet de réaliser un sur ou sous-emploi d'un des styles et de reconnaitre les intentions d'un autre négociateur.

Notes et références[modifier | modifier le code]