Instituto Português do Mar e da Atmosfera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Instituto Português do Mar e da Atmosfera
Création 1944
Affiliation Ministère de l'Agriculture et de la mer du Portugal
Juridiction Météorologie et océanographie
Siège Lisbonne, Portugal
Site web http://www.ipma.pt/pt/index.html

L’Instituto Português do Mar e da Atmosfera (Institut de la mer et de l'atmosphère) est le service national météorologique, sismique et océanographique du Portugal. Connu par son acronyme IPMA, il a été fondé en 1944 sous le nom de service météorologique national. En 2012, il a pris son nom actuel lorsque sa mission s'est étendu aux pêcheries et à l'océanographie lors d'un regroupement d'agences gouvernementales.

C'est un établissement public intégré dans l'administration indirecte de l’État, doté de l'autonomie administrative et financière et ses propres actifs. L'IPMA est une composante du ministère de l'Agriculture et de la mer, sous la supervision et la tutelle de son ministre.

Mission[modifier | modifier le code]

Les orientations stratégiques et la définition d'objectifs et le suivi de leur mise en œuvre déterminés par les membres du gouvernement chargés de la mer et de la science. L'IPMA est responsable des recherches et prévisions dans les domaines touchant à la mer et à l'atmosphère : prévision publique, prévision à l'aviation, relevés sismiques, climatologie et géomagnétisme. Il concentre ses efforts sur la recherche d'une information pour l'amélioration des informations destinées au public et au commerce, en particulier dans celles visant à protéger les personnes et les biens.

Les champs de responsabilité et de recherche sont :

  • Changement climatique ;
  • Télédétection ;
  • Évaluation des risques environnementaux ;
  • Système d'alertes aux tsunamis ;
  • Évaluation et prévision de l'état de l’environnement ;
  • Études stocks et gérance des pêcheries ;
  • Amélioration des technologies en aquaculture ;
  • Développement et exploration de nouveau produits et technologies environnementales.

Bureaux[modifier | modifier le code]

En plus du quartier général de Lisbonne, l'IPMA maintient des bureaux à : Algés, aux Açores, à Madère, à Matosinhos, à Olhão et à Tavira avec un complément d'instruments météorologiques, sismiques et autres.

Radars[modifier | modifier le code]

Le Portugal compte trois radars météorologiques. En Octobre 2015, l'IPMA a commencé une mise à niveau en installant la double polarisation au radar de d'Arouca/Pico Gralheiro. Ce changement permet grâce à une chaîne de traitement relativement complexe, d'identifier et de distinguer la nature des différents types de signaux détectés par le radar, dont le type de précipitations.