Institut universitaire de hautes études internationales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hautes études internationales.

L'Institut universitaire de hautes études internationales (HEI) de Genève (Suisse), fondé en 1927, était une école spécialisée dans le domaine des relations internationales.

En 2008, à la suite de sa fusion avec l'Institut universitaire d'études du développement (IUED), il devient l'Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID).

Cet établissement doit être distingué de Institut des hautes études internationales situé à Paris et rattaché à l'Université Panthéon-Assas.

Objectifs[modifier | modifier le code]

Parmi les centres d'études des relations internationales, l'IUHEI présente une physionomie originale. En raison de l'approche pluridisciplinaire qui le caractérise : 4 disciplines y sont enseignées avec le souci de les relier les unes aux autres et d'analyser ainsi, de la manière la plus complète possible, le champ des relations internationales. Les programmes d'études de l'institut sont d'une grande rigueur académique et visent à donner aux étudiants une formation de premier plan dans l'une ou l'autre de ses disciplines : science politique, histoire et politique internationales, droit international et économie.

Science politique[modifier | modifier le code]

Les Relations internationales, en tant que discipline des Sciences politiques, sont en train de subir des changements importants. La fin de l'Union soviétique, l'attention croissante apportée aux questions transnationales telles que l'environnement, les Droits de l'homme, les réfugiés ainsi que l'hétérogénéité des approches théoriques apportées à l'étude des phénomènes internationaux donnent à cette discipline une grande diversité. C'est pourquoi l'institut ne cherche pas à offrir des enseignements qui suivent de trop près les questions politiques immédiates étant donné que les sujets en vogue changent rapidement.

L'objectif de la section est donc plutôt de donner aux étudiants les outils analytiques et la formation empirique qui leur permettront de comprendre et d'appréhender un large éventail de sujets. Plus spécifiquement, les étudiants doivent être amenés à posséder une formation solide en science politique, une bonne vue d'ensemble des questions récurrentes dans le domaine et une connaissance approfondie d'un ou deux sujets substantiels.

Histoire et politique internationales[modifier | modifier le code]

Ces enseignements visent à éclairer le monde contemporain selon une approche qui donne toute son importance à leur inscription dans la durée. Ciblés en fonction du niveau des étudiants, ils répondent au souci de leur inculquer des connaissances générales, de leur faire acquérir des méthodes de recherche et de les familiariser avec les débats et les enjeux scientifiques contemporains. Certains de ces enseignements ont un caractère global, les autres traitant de dimensions spécifiques (aspects diplomatiques, culturels, économiques, etc.) ou prennent pour cadre l'analyse d'un pays (principalement les grandes puissances) ou d'une région (en particulier les États-Unis, l'Europe et l'Asie).

Droit international[modifier | modifier le code]

La section attache une grande importance à ce que les étudiants acquièrent une solide connaissance des aspects fondateurs et généraux du droit international. C'est pourquoi les domaines particuliers dans lesquels la section peut offrir un enseignement spécialisé (comme le droit international économique, le droit du commerce international, la protection des droits de l'Homme et le droit international humanitaire, le droit de l'environnement et des organisations internationales, etc.) sont conçus de façon à permettre la compréhension de ces aspects dans le contexte du droit des relations internationales. Le choix des enseignements est en principe laissé à chaque étudiant ayant choisi le droit comme discipline principale sur la base de ses études antérieures, de son expérience et de ses intérêts. En conséquence, aucun des enseignements de droit international n'est obligatoire ou réservé à une catégorie d'étudiants, bien que certains présupposent une connaissance plus approfondie du droit international que d'autres.

Économie[modifier | modifier le code]

Le programme de la section est conçu pour préparer les étudiants à une carrière internationale dans les organisations internationales, les institutions financières, les multinationales et les secteurs privé et académique. Le programme comprend trois catégories de cours : les enseignements de base obligatoires en fonction du programme suivi, destinés à fournir aux étudiants les outils essentiels de l'analyse économique moderne, des cours orientés vers les questions de politique économique dans divers domaines de spécialisation (commerce international, macroéconomie et finance internationales, développement, intégration européenne, économies en transition, etc.) et des cours avancés en théorie, politique économique et méthodes quantitatives.

Publications[modifier | modifier le code]

L'Institut publie une collection de livres traitant de sujets relatifs aux matières enseignées. La maison d'édition est Les Presses universitaires de France. Une revue scientifique est aussi publiée quatre fois par année et s'adresse à un public intéressé par l'histoire du 19e et du 20e siècles.

Professeurs connus[modifier | modifier le code]

Anciens étudiants connus[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]