Institut suédois de physique spatiale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Institut suédois de physique spatiale
Création 1957
Siège Kiruna
Pays Suède
Coordonnées 67° 50′ nord, 20° 25′ est
Rattachement Organisme gouvernemental
Disciplines Planétologie, Aéronomie
Effectif total 100
Site web http://www.irf.se/

Géolocalisation sur la carte : Suède

(Voir situation sur carte : Suède)
Institut suédois de physique spatiale
Siège de l'IRF à Kiruna.

L'Institut suédois de physique spatiale (en suédois Institutet för rymdfysik) ou IRF est un centre de recherche gouvernemental suédois dont les travaux portent sur la physique de l'atmosphère et de l'environnement spatial de la Terre ainsi que sur la technologie spatiale.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le siège de l'IRF se trouve en Laponie à Kiruna. Son domaine de compétence couvre aussi des travaux effectuées aux universités d'Umeå, d'Uppsala (au laboratoire Ångström) et de Lund. L'IRF possède par ailleurs l'observatoire de Lycksele et une station de mesure à Jämtön (commune de Luleå) dans le Norrbotten. Il emploie une centaine de personnes.

Historique[modifier | modifier le code]

Les activités de recherche démarrent à Uppsala en 1952 sous la forme d'une station de recherche rattachée au centre de recherche de la défense suédoise. L'IRF est créé sous l'appellation Observatoire Géophysique de Kiruna en 1957 par l'Académie royale des sciences de Suède. Les instruments utilisés sont toutefois installés et exploités dès la fin des années 1940.

En 1973 l'IRF devient une agence gouvernementale, placée sous l'autorité du ministère suédois de l'Éducation. En 1976 la station de recherche militaire est rattachée à l'IRF. L'observatoire de Lycksele est créé en 1957 et est rattaché à l'IRF en 1970[1].

Activité[modifier | modifier le code]

L'activité de l'institut porte sur les thèmes de recherche suivants :

  • Étude de la troposphère, stratosphère et mésosphère terrestres[2].
  • Étude du Soleil, de la couronne solaire, de l'environnement spatial, des interactions entre le vent solaire et la Terre et sa magnétosphère[3].
  • Étude comparative de l'évolution et de la dynamique des différents objets célestes (planètes, satellites, astéroïdes, comètes, météorites) et de leur interaction avec le vent solaire[4].
  • Étude du plasma dans l'univers à partir d'observations effectuées depuis la Terre et in situ dans l'espace[5].

Instruments scientifiques sur satellites et sondes spatiales[modifier | modifier le code]

L'IRF développe des instruments scientifiques embarqués à bord de satellites scientifiques en orbite autour de la Terre et des planètes du système solaire. Il participe ainsi au développement de trois instruments (MIPA et ENA) embarqués sur la sonde spatiale nippo-européenne BepiColombo à destination de Mercure et de l'instrument PEP de la sonde spatiale européenne JUICE à destination du système jovien. Il a développé par le passé une trentaine d'autres instruments[6]. Pour les missions effectuées par fusées-sondes ou ballons-sondes, l'IRF bénéficie de la proximité géographique avec la base de lancement Esrange établie près de Kiruna[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Swedish Institute of Space Physics, IRF », Institut suédois de physique spatiale (consulté le 19 février 2017)
  2. (en) « Polar Atmospheric Research », Institut suédois de physique spatiale (consulté le 19 février 2017)
  3. (en) « Solar Terrestrial Physics », Institut suédois de physique spatiale (consulté le 19 février 2017)
  4. (en) « Solar System Physics and Space Technology », Institut suédois de physique spatiale (consulté le 19 février 2017)
  5. (en) « Space Plasma Physics », Institut suédois de physique spatiale (consulté le 19 février 2017)
  6. (en) « Solar System Physics and Space Technology », Institut suédois de physique spatiale (consulté le 19 février 2017)
  7. (sv) « Kiruna – Sveriges rymdshuvudstad » (consulté le 21 février 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]