Institut québécois des hautes études internationales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hautes études internationales.

L'Institut québécois des hautes études internationales (HEI) est une école de 2e et 3e cycles de l'Université Laval, dans la ville de Québec dans la province de Québec, au Canada.

Les HEI se consacrent à l’enseignement, à la recherche et à la diffusion par le biais de publications et d’activités scientifiques.

Historique et structure[modifier | modifier le code]

L'Institut a été créé en 1994 sur les bases du Centre québécois de relations internationales (CQRI), lui-même inauguré en 1970 à l’Université Laval. Le professeur Paul Painchaud a joué un rôle essentiel dans cet événement. Actuellement dirigé par Louis Bélanger, l'Institut a eu pour directeurs et directrice: Michel Audet (2012), Pierre Lemieux (2009-2012), l'honorable Paule Gauthier (2006-2009), Alain Prujiner (2005-2006), Louis Bélanger (2000-2005), Albert Legault (1997-2000) et Alain Prujiner (1994-1997).

Présidé actuellement par l'honorable Pierre S. Pettigrew, le Conseil des HEI a aussi été présidé par la très honorable Michaëlle Jean, ancienne gouverneure générale du Canada, l'honorable Marcel Massé, et l'honorable Paule Gauthier.

Formations[modifier | modifier le code]

Les HEI proposent des programmes de maîtrise (master) et un doctorat (Ph.D.) interdisciplinaires en études internationales. La maîtrise dure deux ans à temps plein. Deux parcours sont possibles: professionnel (avec stage et essai) ou de recherche (avec mémoire). Et quatre volets au choix : Sécurité internationale, Développement international, Commerce international et investissement, ainsi que Relations internationales. L'interdisciplinarité combine essentiellement la science politique, le droit et l'économie/gestion. Elle est mise en pratique dans les séminaires interdisciplinaires (SI), dans les activités de recherche, dans les travaux écrits des SI et de fin d'études ainsi que dans les activités parascolaires.

Les HEI organisent aussi des écoles internationales. Les thèmes : la coopération inter américaine, les terrorismes, les conflits et les interventions, les risques internationaux, la géopolitique des ressources naturelles, la sécurité alimentaire, la consolidation de la paix.

La recherche[modifier | modifier le code]

Plus de soixante-dix chercheurs sont membres réguliers ou associés des HEI.

Les HEI comptent plusieurs centres et groupes de recherche:

  • Centre d'études interaméricaines (CEI)
  • Centre d'études pluridisciplinaires en commerce et investissement internationaux (CEPCI)
  • Centre interdisciplinaire de recherche sur l'Afrique et le Moyen-Orient (CIRAM) 
  • Conseil québécois d’études de géopolitique (CQEG)
  • Centre sur la sécurité internationale (CSI)
  • Cercle Europe
  • Forum d'analyses géopolitiques des ressources naturelles - FORAGE
  • Groupe d'études et de recherches sur l'Asie contemporaine (GÉRAC)
  • Idéoduc Québec-Calgary
  • Chaire d'études maghrébines
  • Chaire de recherche du Canada sur les conflits et le terrorisme
  • Chaire de recherche du Canada en droit de l'environnement

Événements scientifiques[modifier | modifier le code]

Les HEI et les centres affiliés organisent une soixantaine d'événements scientifiques chaque année, tous ouverts au public. Il s'agit de colloques, de conférences et de tables rondes d'envergures variables. Deux événements reviennent chaque année:

  • Le Forum St-Laurent sur la sécurité internationale, organisé avec la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l'Université du Québec à Montréal et le Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal (CÉRIUM);
  • La Rencontre Université-Défense, organisée avec l'Institut militaire de Québec.

Publications[modifier | modifier le code]

  • La revue Études internationales, publiée quatre fois par an
  • Le rapport annuel Les Conflits dans le monde, publié jusqu'en 2011
  • Le bulletin Sécurité mondiale, six fois par an jusqu'en 2012

Lien externe[modifier | modifier le code]