Institut national d'horticulture et de paysage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Institut national d'horticulture et de paysage
Image dans Infobox.
Histoire
Fondation
Dissolution
Statut
Type
Ecole d'ingénieur en horticulture et paysage
Devise
"De la science du végétal à la culture du paysage"
Chiffres-clés
Étudiants
environ 450[1]
Localisation
Pays
Campus
Ville

L'Institut national d'horticulture et de paysage (INH, aussi appelé INHP) est une école française, située sur le Campus de Belle-Beille à Angers. Elle forme une seule école, Agrocampus Ouest, avec le campus de Rennes.

Le site fait partie intégrante de L'Institut Agro depuis le 1er janvier 2020. Il s'agit du seul établissement public d'enseignement supérieur agronomique spécialisé dans la formation d'ingénieurs en horticulture et en paysage.

Historique[modifier | modifier le code]

De ENSH à l'INH[modifier | modifier le code]

Le projet de créer une grande école d'horticulture et de paysage est mené dans les années 1960 par Edgard Pisani, alors qu'il est ministre de l'agriculture[2]. La construction du site au sein du campus universitaire de Belle-Beille débute en 1969. Le bâtiment principal est l’œuvre de l'architecte angevin Yves Moignet[3].

Créée en 1971, les locaux accueillent l'école nationale d'ingénieurs des travaux agricoles (Option horticulture) (EnitaH). La première promotion fait son entrée lors de l'année scolaire 1971-1972[4].

La dénomination ENITH, pour École nationale d'ingénieurs des techniques horticoles, a aussi été utilisé pour désigner l'école durant cette période[5],[6].

En 1989[7] (ou en 1991[2] selon les sources), l'EnitaH devient l'ENITHP, entre autres pour souligner la présence de la spécialisation paysage.

En 1995, l'École nationale supérieure d'horticulture (ENSH), fondée en 1874, est délocalisé de Versailles à Angers[8].

Les deux institutions sont regroupées le 1er janvier 1998 pour former l'Institut national d'horticulture et de paysage[9]. L'INH est lui même constitué de deux écoles[2],[10]:

  • l'ENIHP : École Nationale d’Ingénieurs de l’Horticulture et du Paysage. (cursus en 5 ans postbac).
  • l'ENSHAP : École Nationale Supérieure d’Horticulture et d’Aménagement du Paysage. (cursus en 3 ans après un bac+2).

Après l'INH[modifier | modifier le code]

Le , l'Agrocampus Rennes et l'INH fusionnent pour donner naissance à l'Institut supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage (Agrocampus Ouest)[11],[12]. Par décret, le centre de formation recherche d'Angers est désormais dénommé « Agrocampus Ouest  ». Le siège de la direction scientifique de l'établissement est situé sur le campus d'Angers.

Aménagement végétal

Le 1er janvier 2020, le site intègre l'Institut Agro à la suite d'un regroupement entre Agrocampus Ouest et Montpellier Sup Agro[13].

Enseignement et recherche[modifier | modifier le code]

Au sein de Végépolys, l'établissement développe une recherche de haut niveau scientifique en liaison avec l'INRAE[14] sur des thématiques du végétal : écophysiologie du développement de la plante et système de production, ressources génétiques et amélioration des plantes, protection des plantes, physiologie de la semence, économie des filières horticoles ou encore sur formes dans les paysages.

Au sein d'Agrocampus Ouest, le site accueille la formation d'ingénieur de deux spécialités[15]:

  • Ingénieur en horticulture ;
  • Ingénieur en paysage.

Des doubles diplômes en France et à l'étranger sont proposés aux étudiants. Développant ainsi les relations avec des universités étrangères spécialisées en horticulture et paysage, notamment avec l'Allemagne (HSWT (de)), le Brésil (UNESP) et la Tunisie (INAT)[16].

En réponse à la demande du monde professionnel et pour permettre à chaque étudiant d’exprimer son potentiel, Agrocampus Ouest propose d’obtenir le diplôme d’ingénieur en horticulture et d'ingénieur en paysage par la voie de l’apprentissage[17].

Vie associative[modifier | modifier le code]

Tous les deux ans, et ce depuis plus de quarante ans, les étudiants de l'établissement organisent l'Expo Flo au sein de l'association Exposition Florale[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Exposition Florale d’Agrocampus Ouest centre d’Angers », sur https://www.snhf.orgr (consulté le )
  2. a b et c « Agrocampus Ouest, Histoire, de l'ENSH à l'INH (1874-2008) », sur https://www.agrocampus-ouest.fr (consulté le )
  3. « Ministère de la culture, POP, E.N.I.T.H », sur https://www.pop.culture.gouv.fr (consulté le )
  4. « Décret n° 71-224 du 19 mars 1971, JORF du 27 mars 1971 page 2889, portant création de l'École nationale d'ingénieurs des travaux agricoles », sur https://www.legifrance.gouv.fr (consulté le )
  5. « Ministère de la culture, POP, E.N.I.T.H », sur https://www.pop.culture.gouv.fr (consulté le )
  6. « Vidéo INA, Rue des collines, 1986 - École nationale des techniques d'horticulture », sur https://www.ina.fr (consulté le )
  7. François Colson, Les enjeux de la restructuration de l'enseignement supérieur agricole, vol. 200, , pp. 59-69.
  8. « Bibliothèque nationale de France, Data, École nationale supérieure d'horticulture. Versailles », sur https://data.bnf.fr (consulté le )
  9. « Archives ville d'Angers, 1995-1998 », sur -http://archives.angers.fr (consulté le )
  10. « Décret n°97-1235 du 26 décembre 1997 portant création et organisation de l'Institut national d'horticulture », sur https://www.legifrance.gouv.fr (consulté le )
  11. « Agrocampus, un pied à Angers et un autre à Renne », sur www.ouest-france.fr (consulté le )
  12. « Décret n° 2008-616 du 27 juin 2008 portant création de l'Institut supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage (Agro campus Ouest) », sur https://www.legifrance.gouv.fr (consulté le )
  13. « Ministère de l'agriculture et de l'alimentation. L'Institut Agro, nouvel établissement national d’enseignement supérieur pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement a été créé le 1er janvier 2020 afin d’accompagner la transition agroécologique de notre agriculture », sur https://agriculture.gouv.fr (consulté le )
  14. « Agrocampus Ouest, partenaires institutionnels et réseau », sur https://www.agrocampus-ouest.fr (consulté le )
  15. « Agrocampus Ouest, Campus d'Angers », sur https://www.agrocampus-ouest.fr (consulté le )
  16. « Agrocampus Ouest, doubles diplômes », sur https://www.agrocampus-ouest.fr (consulté le )
  17. « Agrocampus Ouest, apprenti ingénieur », sur https://www.agrocampus-ouest.fr (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]