Institut de théologie évangélique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un institut de théologie évangélique ou institut biblique, ou encore école biblique, est une institution chrétienne protestante ou évangélique d'enseignement supérieur, qui prépare les étudiants au ministère chrétien et leur offre une éducation théologique, des études bibliques et une formation pratique au ministère, pour devenir missionnaire, pasteur, diacre ou chantre.

Histoire[modifier | modifier le code]

La formation théologique a son origine dans le livre des Actes des Apôtres, où il est dit que Paul de Tarse a formé des croyants pour le ministère dans une école d’Éphèse durant deux années[1],[2].

En Amérique du Nord, le premier institut de théologie, le Missionary Training Institute est fondé en 1882 par l'évangéliste Albert Benjamin Simpson à Nyack, près de New York aux États-Unis [3]. Le second, le Chicago Bible Institute est établi en 1887 par l'évangéliste Dwight L. Moody à Chicago aux États-Unis [4].

Séminaire théologique baptiste de Hong Kong, en 2008

Des missionnaires américains, Ralph et Edith Norton, fondent la Mission Évangélique Belge en 1919, et cette dernière est à l'origine de l'ouverture de l'Institut Biblique Belge à Bruxelles, la même année[5]. C'est le premier institut biblique francophone d'Europe[6]. Bien que les associations d'églises aient en général leur institut biblique respectif, certaines possèdent un caractère interconfessionnel affiché. C'est le cas en France, de l'Institut biblique de Nogent à Paris, le premier à voir le jour dans le pays, en 1921 [7].

En Afrique, l'implantation des instituts bibliques a suivi celle des églises[8]. Les Assemblées de Dieu ont ainsi ouvert le premier Institut Biblique de l'AOF, à Koubri, près de Ouagadougou (Burkina Faso) en 1939, avant d'ouvrir plusieurs autres instituts sur le continent [9],[10].

La théologie évangélique modérée a fait son apparition dans les années 1940 aux États-Unis dans les instituts [11]. Cela a favorisé l'enseignement de certaines disciplines comme l’herméneutique, l’exégèse, l’épistémologie et l’apologétique [12],[13].

Programmes[modifier | modifier le code]

Des programmes en théologie évangélique sont offerts pour une durée d’une année pour l'obtention d'un certificat, à quatre années pour l'obtention d'une licence ou d'un master[14] , [15].

Les programmes varient d'un collège à l'autre. En général, les principales matières dispensées sont la théologie évangélique, la théologie pratique, l'histoire du christianisme, la gestion, la louange, etc[15].

De nombreux instituts offrent une formation par correspondance ou par internet [16], [17].

Organisations[modifier | modifier le code]

Les universités bibliques existent dans le monde entier, mais elles se situent principalement en Amérique du Nord[18],[19].

L'Association des collèges bibliques du Pacifique Sud déclare que plus de la moitié des missionnaires protestants dans le monde sont des diplômés d'universités bibliques. Les écoles d'Amérique du Nord comptent plus de 1'200 instituts bibliques post-secondaires[20],[21]. L'Association pour l'enseignement supérieur biblique affirme que les collèges bibliques forment un grand pourcentage de missionnaires évangéliques et servent de formation primaire pour les dirigeants des églises locales[22]. En 1997, il y avait 400 écoles bibliques, comptant 31' 000 étudiants, aux États-Unis et au Canada.

Accréditation[modifier | modifier le code]

En Amérique du Nord, l'Association pour l'Enseignement Supérieur Biblique accrédite une part importante des instituts bibliques des États-Unis et du Canada[23]. En outre, au Canada, certains instituts bibliques font partie de l'Association Chrétienne pour l'Éducation Supérieure, mais la plus grande partie d'entre eux sont indépendants et rattachés à une association d'église[24]. Certains instituts ont développé des partenariats avec des universités publiques[25].

Au Royaume-Uni, les instituts bibliques ont besoin d'une accréditation gouvernementale, et une partie d'entre eux sont regroupés dans le Directoire des instituts bibliques du Royaume-Uni[26].

Certains instituts sont affiliés à des universités chrétiennes [27],[28].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Actes 19:8-10
  2. Chad Brand, David E. Hankins, One Sacred Effort: The Cooperative Program of Southern Baptists, B&H Publishing Group, USA, 2005, p. 70
  3. George Thomas Kurian, Mark A. Lamport, Encyclopedia of Christian Education, Volume 3, Rowman & Littlefield, USA, 2015, p. 132
  4. Ronald G. Sawatsky, Jason Gayoway, Écoles bibliques, thecanadianencyclopedia.ca, Canada, 7 février 2006
  5. Sébastien Fath, Du ghetto au réseau: Le protestantisme évangélique en France, 1800-2005, Édition Labor et Fides, France, 2005, p. 148
  6. Sandrine Roulet et Christian Willi, Au cœur de la foire évangélique, evangeliques.info, Suisse, 20 décembre 2010
  7. Sébastien Fath, "Une autre manière d'être chrétien en France: socio-histoire de l'implantation baptiste, 1810-1950", Editions Labor et Fides, France, 2001, pages 395-396
  8. Laurent Fourchard, André Mary et René Otayek, "Entreprises religieuses transnationales en Afrique de l'Ouest", Editions Karthala, France, 2005, pages 128-129
  9. Joël Noret, Le pentecôtisme au Togo: éléments d'histoire et développement, Autrepart, 31, Belgique, 2004, pages 76, 78
  10. Joël Noret, Les Assemblées de Dieu du Burkina Faso en contexte, Civilisations, 51, Belgique, 2004 , paragraphe 17 et note de renvoie
  11. Robert H. Krapohl, Charles H. Lippy, The Evangelicals: A Historical, Thematic, and Biographical Guide, Greenwood Publishing Group, USA, 1999, p. 197
  12. George Demetrion, In Quest of a Vital Protestant Center: An Ecumenical Evangelical Perspective, Wipf and Stock Publishers, USA, 2014, p. 128
  13. Roger E. Olson, The Westminster Handbook to Evangelical Theology, Westminster John Knox Press, USA, 2004, p. 49
  14. Michel Deneken, Francis Messner, Frank Alvarez-Pereyre, La théologie à l'Université: statut, programmes et évolutions, Editions Labor et Fides, France, 2009, p. 61
  15. a et b « Formations chrétiennes pour tous les goûts », sur christianismeaujourdhui.info, .
  16. Abby Perry, Non-Traditional Seminary Students Are Changing the Church, christianitytoday.com, USA, 7 janvier 2020
  17. « École biblique ou fac? », sur christianismeaujourdhui.info, .
  18. Todd C. Ream, "Protestant Bible Institutes in the United States", in The International Handbook of Protestant Education, ed. William Jeynes, David W. Robinson, Springer, 2012, p. 123-136; William C Ringenberg, The Christian college: a history of Protestant higher education in America, Grand Rapids, Mich.: Eerdmans, 1984.
  19. «History». South Pacific Association of Evangelical Colleges. [Consulta: 6 maig 2016].
  20. «Member Schools». European Evangelical Accrediting Association. [Consulta: 6 maig 2016].
  21. «Member Colleges». South Pacific Association of Evangelical Colleges. [Consulta: 6 maig 2016].
  22. History: Biblical Higher Education, American Association of Bible Colleges website, November 19, 2007.
  23. Association for Biblical Higher Education, Our History, Site web de l’ABHE, USA, consulté le 12 janvier 2016
  24. Christian Higher Education Canada, About Us, Site web du CHEC, Canada, consulté le 12 janvier 2016
  25. Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval, Partenaires, Site web de la FTSR, Canada, consulté le 12 janvier 2016
  26. Bible Colleges in the UK, UK Bible College Directory, Site web de la BCUK, UK
  27. Jacob Clarke, Enrollment Trends of Christian Colleges and Universities in Last 30 years, christianpost.com, USA, 6 juillet 2018
  28. Joel Carpenter, Perry L. Glanzer, Nicholas S. Lantinga, Christian Higher Education: A Global Reconnaissance, Wm. B. Eerdmans Publishing, USA, 2014, p. 234