Institut de recherche de la sidérurgie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Institut de recherche de la sidérurgie (Irsid) est l'ancien nom d'ArcelorMittal Maizières Research SA : un centre de recherche privé dépendant de la société sidérurgique ArcelorMittal (initialement Usinor puis Arcelor), situé en Lorraine à Maizières-lès-Metz. Il comprend 500 personnes dont plus de 200 chercheurs.

Ce site de recherche est spécialisé dans les domaines suivants :

  • aciers pour automobile ;
  • aciers pour emballage ;
  • procédés de fabrication de l'acier.

Historique[modifier | modifier le code]

L'Irsid est créé à la fin de la Seconde Guerre mondiale, en 1946[1]. Initialement, l'Irsid était implanté sur trois sites : Maizières-lès-Metz, Unieux (Loire, anciennement Unirec jusqu'en 1992[2]) et Saint-Germain-en-Laye (le siège social). Les trois établissements sont regroupés à Maizières-lès-Metz en 1994, sous l'impulsion du ministre de l'Industrie, Gérard Longuet ; le fait qu'il était à l'époque également président du conseil régional de Lorraine a suscité des soupçons de favoritisme quant au choix du lieu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Mioche, « Un tournant dans l'histoire technique de la sidérurgie : la création de l'Irsid. : Compétition et collaboration entre l'État et l'industrie », Histoire, économie et société, vol. 8, nos 8-1,‎ , p. 119-140 (lire en ligne)
  2. Régis Blondeau, « L'acier : matériau omniprésent », sur mecaweb

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]