Institut d'histoire de l'Amérique française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Institut d'histoire de l'Amérique française
Histoire
Fondation
1946
Cadre
Type
Domaine d'activité
Objectif
« défend la place de l’histoire ainsi que celle des sciences humaines et sociales (...) intervient également dans les grands dossiers d’actualité en matière d’enseignement, de recherche, de patrimoine et d’archives »
Siège social
Université de Montréal
Pavillon Lionel-Groulx
3150, rue Jean-Brillant, local C-6097
Montréal (QC) H3T 1N8
Pays
Coordonnées
Langue
Organisation
Fondateur
Président
Martin Pâquet
Site web

L'Institut d'histoire de l'Amérique française (IHAF) est la principale association des historiens professionnels et des spécialistes de l’Amérique française. Fondée en 1946 par Lionel Groulx, l'institut est un organisme à but non lucratif[1]. Depuis 1947, l'Institut publie la Revue d'histoire de l'Amérique française[2], le plus important périodique d'histoire du Québec[3].

Historique[modifier | modifier le code]

Dès 1915, Lionel Groulx cherchait un moyen de redonner la place à la langue française au Canada. C'est le , lors d'un discours prononcé par Groulx au banquet de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, il mentionne pour la première fois son intention de fonder l'Institut d'histoire de l'Amérique française : « L'état lamentable dans lequel j'avais trouvé, en 1915, l'enseignement de l'histoire du Canada — inexistant dans nos universités françaises — me fit chercher les moyens de restituer sa place et son rang à la grande discipline[4] (...) le manque de ressources, les conditions misérables où mon collègue, M. Frégault, et moi-mime continuons à travailler, m’ont empêché de fonder cet Institut[5] ».

Prix[modifier | modifier le code]

L'institut remet périodiquement des prix et des distinctions :

  • Prix Lionel-Groulx : récompense le meilleur ouvrage portant sur un aspect de l’histoire de l’Amérique française et s’imposant par son caractère scientifique
  • Prix de l’Assemblée nationale : favoriser la production d’ouvrages reliés à l’histoire politique de l’Amérique française qui s’imposent par la qualité, l’originalité et la rigueur de la recherche historique et par leur accessibilité au grand public.
  • Prix de la Revue d’histoire de l’Amérique française : récompense le meilleur article publié dans son dernier volume complet.
  • Prix Michel-Brunet : récompense le meilleur ouvrage traitant d’un sujet historique produit par un.e jeune historien.ne québécois.e de moins de 35 ans.
  • Prix Louise-Dechêne : récompense la meilleure thèse rédigée en français ou en anglais et dont le sujet porte sur l’histoire de l’Amérique française.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-François Nadeau, « L’héritage en demi-teinte de Lionel Groulx, 50 ans plus tard », Le Devoir,‎ (lire en ligne)
  2. « Revue d'histoire de l'Amérique française », sur Érudit (consulté le 26 novembre 2017)
  3. « La Revue d'histoire de l'Amérique française », sur Encyclopédie canadienne (consulté le 26 novembre 2017)
  4. Conrad-M. Morin, « Historique de l’Institut d’Histoire de l’Amérique française », Revue d'histoire de l'Amérique française, vol. 2, no 1,‎ (ISSN 0035-2357 et 1492-1383, DOI 10.7202/801445ar, lire en ligne, consulté le 26 novembre 2017)
  5. Omer Héroux, « Pour un “Institut d’Histoire du Canada” », Le Devoir,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]