Institut d'études politiques de Madagascar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Institut d’Études Politiques Madagascar
Image illustrative de l'article Institut d'études politiques de Madagascar
Devise Velona sy Vanona ho an'ny hafa
Informations
Fondation 2010
Fondateur Davida Rajaon
Type Université privée habilitée par l'Etat
Régime linguistique Malgache - Français - Anglais
Localisation
Coordonnées 18° 54′ 24″ sud, 47° 31′ 50″ est
Ville Antananarivo
Pays Drapeau de Madagascar Madagascar
Région Analamanga
Direction
Président Davida Rajaon
Chiffres clés
Enseignants 60
Étudiants 200
Doctorants 12
Niveau Licence - Master - Doctorat
Divers
Affiliation Association Internationale de Science Politique - Association Française de Science Politique
Site web http://www.iep-madagascar.com

L'Institut d'études politiques de Madagascar est un établissement privé d'enseignement supérieur de haut niveau, basé à Antananarivo, Madagascar. Ayant ouvert ses portes dans un contexte fortement marqué par une transition politique historique, l'IEP Madagascar a depuis eu l'ambition, outre de former les futurs décideurs de la Nation, d'être un acteur important dans le processus de développement de Madagascar. À ce jour, il est le seul établissement malgache à proposer un diplôme spécialisé en science politique, et également à être partenaire de grands établissements du réseau des IEP à l'international. Membre de l'Association Internationale de Science Politique, cette projection à l'international confère à l'institut une dimension particulière dans le monde de l'enseignement supérieur malgache. La devise de l'établissement est "Velona sy Vanona ho an'ny hafa", marquant la volonté de l'IEP Madagascar d'inscrire le cursus de ses étudiants dans un esprit d'altruisme, de citoyenneté, de transparence et d'éthique[non neutre].

Historique[modifier | modifier le code]

2010 - 2011 - 2012[modifier | modifier le code]

L'Institut d'études politiques Madagascar a ouvert ses portes en octobre 2010[1].

La première année académique de l’IEP Madagascar a été marquée par la rentrée des apprenants en formation professionnelle en Management Territorial et Développement (MTD) au nombre de 54. Les apprenants issus du partenariat avec le Ministère de l’Aménagement du Territoire et de la Décentralisation inaugurent la première promotion de l'IEP Madagascar.

L’année académique 2011-2012 compte quelques 170 étudiants et apprenants, toutes filières confondues[2] de la première année au Master, répartis comme suit[3] :

  • 80 étudiants de 1re année dans les filières MP, MCJ, MFA, MTD,
  • 54 apprenants en formation professionnelle en Management Territorial et Développement
  • 40 apprenants de Master 1 en Sciences Politiques

L’IEP Madagascar organise également des formations professionnelles. En juin 2012, des enseignants experts de l’IEP ont dispensé des formations sur le thème des finances publiques auprès des membres du Congrès de la Transition.

Durant sa première année, l’IEP Madagascar obtient l’agrément et l’homologation pour le diplôme de DTS (BAC+2).

2012 - 2013[modifier | modifier le code]

Pour sa deuxième année, l’IEP Madagascar accueille 200 étudiants FI et FC de la 1re année au Doctorat se répartissant comme suit :

  • 75 étudiants en L1
  • 55 étudiants en L2
  • 20 étudiants en M1
  • 30 étudiants en M2
  • 12 étudiants en Doctorat

Parmi ces effectifs, l’IEP Madagascar compte :

  • 5 différentes nationalités
  • Des étudiants venant des différentes régions de Madagascar (15 régions)
  • Une vingtaine de boursiers

À sa deuxième année, l’IEP Madagascar a mis en place des partenariats académiques internationaux avec sept écoles et universités, permettant notamment un programme de mobilité internationale :

En 2013, l’IEP Madagascar devient membre de l’association internationale de science politique ainsi que l’association française de science politique[4].

En 2013 également, l’IEP Madagascar obtient l’habilitation de son unique mention «  La Science Politique » pour les niveaux Licence et Master.

Admission[modifier | modifier le code]

Il est possible d’intégrer l’IEP Madagascar au niveau L1, M1 et Doctorat sur sélection :

Sont admissibles en L1 les bacheliers issus de toutes séries confondues. La sélection des candidats se fait sur deux étapes : la phase d'admissibilité correspond à l’étude de dossier (lettre de motivation, CV, notes du bac) ainsi qu'un concours écrit (culture générale, civilisations malgaches, langues, tests psycho-techniques) tandis que l'admission définitive se décide à la suite d'un entretien oral face à un jury composé de professeurs de l'IEP ainsi que de responsables pédagogiques.

Sont admissibles en M1 les étudiants de niveau BAC+3 issus de toutes filières confondues. La sélection des candidats se fait sur suivant le même principe qu'une entrée en L1 : l’étude de dossier (lettre de motivation, CV, parcours et notes), le concours écrit (dossier à thème, culture générale, civilisations malgaches, langues, logico-maths) auquel s'ajoute la remise d'un dossier de synthèse sur un sujet donné sur un délai de 15 jours après le concours écrit, et sa soutenance à l’oral.

Sont admissibles en Doctorat les étudiants de niveau DEA ou Master 2 en science politique ou sciences sociales. La sélection des candidats se fait sur étude de dossier (projet de thèse, CV, parcours, motivation) et entretien.

Cursus[modifier | modifier le code]

1re année[modifier | modifier le code]

La première année se déroule en tronc commun, l’objectif de la formation est de donner aux étudiants, une culture générale de base, mais aussi la maîtrise de plusieurs outils et méthodologies de travail.

Les enseignements donnés sont :

  • des cours fondamentaux : Droit, Économie, Histoire, Sociologie
  • des conférences de méthodes, pour favoriser les cas pratiques et assurer ainsi l’acquisition des connaissances et méthodes de travail

2e année[modifier | modifier le code]

La deuxième année s'inscrit également dans cette optique pluridisciplinaire visant à inculquer aux étudiants les bases nécessaires des sciences politiques avec un début d'approfondissement.


Les enseignements donnés sont des cours spécialisés et approfondis, les conférences de méthodes avec des exercices pratiques en petits groupes dominent pendant cette année. Les enseignements donnés sont :

  • comptabilité publique
  • économie du développement
  • finance publique
  • macroéconomie
  • sociologie politique
  • théorie des organisations
  • droit constitutionnel

La deuxième année se termine par un stage pratique de trois mois, inaugurant le processus de professionnalisation des étudiants.

3e année[modifier | modifier le code]

La troisième année se fait à nouveau en tronc commun, en approfondissant la culture Science Politique. Les cours fondamentaux tels que Politiques publiques, Économie politique, Histoire politique, Communication et Culture, Relations Internationales, sont dispensés en préparation de la future spécialisation en Master. La troisième année prévoit également une intégration professionnelle par un stage de trois à six mois. Certains étudiants préalablement sélectionnés après étude de dossier, concours et entretien individuel, effectuent la troisième année en échange au sein d'un établissement partenaire. Les crédits obtenus sont reconnus par l'IEP Madagascar qui peut ainsi valider le diplôme de l'étudiant à son retour.

4e et 5e année[modifier | modifier le code]

Le Master offre une formation spécialisée de haut niveau dans quatre parcours, durant deux années :

  • Affaires Publiques
  • Communication et Journalisme
  • Économie et Finances
  • Relations Internationales Publiques et Privées

Les étudiants suivent des cours spécialisés et séminaires en petits groupes avec des méthodologies pratiques : échanges, recherche, conférences, études de cas. De nombreux outils et méthodologies de travail et de management sont également dispensés. Le Master se termine par un stage pratique de trois à six mois et la rédaction d’un mémoire. Les départs en échange se font à tous les niveaux du master et font également l'office du même processus de sélection que les étudiants en Licence. Les étudiants en Master accédant directement aux programmes du second cycle des écoles partenaires.

Le doctorat[modifier | modifier le code]

Le Laboratoire « Gouvernance et Développement » propose des axes thématiques de recherche, aussi bien en recherche-action ou en recherche fondamentale, notamment dans les domaines suivants :

  • Développement Local
  • Histoire Politique
  • Sociologie
  • Économie de Développement
  • Droit et Sciences Politiques

Vie étudiante[modifier | modifier le code]

À l’IEP Madagascar, les enseignements de base sont renforcés par des accompagnements para universitaires des étudiants[5]. Des ateliers d’appui à l’enseignement (APE) dynamisent la vie étudiante pour développer auprès de chacun, des compétences spécifiques, un esprit d’initiative, la capacité d’une participation active ou de conduite de projets… Ainsi, le programme APE propose notamment des clubs de langues avec des associations externes (anglais, chinois, coréen, kabary), des séances pratiques dans le domaine de l’aménagement et la vie publique (débats, recherche, descente sur terrains). Dans la promotion aussi bien des prises de position, de l’engagement que de la démocratie, les étudiants sont initiés aux débats et joutes oratoires, notamment avec le centre d’éducation citoyenne de l’ambassade américaine (Youth Civic Center), mais également à des séances de développement personnel…

La vie étudiante est rythmée par trois clubs principaux : le Club Culture et Vie Politique (CVIP), le Club Politiques Publiques (CPOP) et le Club de Relations Internationales (CRI). Ces clubs ont la charge d'organiser divers événements relatifs à leur domaine de spécialisation en permettant aux membres de s'investir dans la conduite de projets et l'esprit d'entraide, de camaraderie et de transparence. À côté de ces clubs, le Bureau des Étudiants représente les intérêts des étudiants et constitue le relais principal auprès de l'administration. Il assure également la fonction de représentation de l'Institut lors d’événements extérieurs. Le Bureau et sa composition sont choisis sur la base d'une élection avec un mandat de deux ans, auquel sont éligibles uniquement les étudiants de 2e année et plus.

Des conférences et séminaires sont également régulièrement tenus, celles-ci sont parfois ouvertes au public. En outre, des activités purement ludiques, culturelles, sociales ou sportives sont suivies telles que le chœur, le basket, les actions sociales.

Formation professionnelle[modifier | modifier le code]

Quatre types de formation sont proposés à l'IEP Madagascar :

  1. Le cycle long en Sciences Politiques ou Management Territorial et Développement
  2. L'université d'été et d'hiver
  3. Des formations par thématique (il en existe 6 : Sciences Politiques, Développement, Relations Internationales, Management des Organisations Civiles, Communication et Leadership, Gouvernance)
  4. Des formations modulaires à la demande (formule libre pour choisir des modules au sein des thématiques).

Enseignants[modifier | modifier le code]

Les enseignants de l’IEP Madagascar comprennent à la fois des enseignants de métiers, des docteurs dans leur spécialisation, mais aussi des professionnels de haute qualification comme des inspecteurs d’État, des magistrats, des experts comptables. L’IEP Madagascar a recours à des experts nationaux et internationaux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]