Österreichisches Archäologisches Institut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’Österreichischen Archäologischen Instituts (Institut archéologique autrichien, souvent désigné par l'abréviation ÖAI) est un organisme scientifique qui mène des recherches archéologiques sur le territoire des civilisations antiques, de l'ancien empire des Habsbourg et d'Autriche. Il dépend directement de l'État.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ÖAI a été fondé en 1898 par le professeur d'archéologie classique Otto Benndorf qui en fut le premier directeur. Le principal chantier de l'institut fut dès cette époque les fouilles d'Éphèse commencées en 1895. Il a en outre ouvert des succursales à Izmir et Athènes, et mené des fouilles archéologiques dans le Péloponnèse, en Autriche même, surtout à Carnuntum.

Après la Première Guerre mondiale l'ÖAI dut réduire ses activités et fermer la succursale d'Izmir. En 1935, il fut rattaché à l'Université de Vienne, puis après l'«Anschluss» en 1938, au Deutsche Archaölogische Institut.

Après 1945, il reste dans un premier temps rattaché à l'Université de Vienne, et connaît un nouveau développement, avec un nouveau chantier au Magdalensberg en Carinthie (1948), la reprise des fouilles à Éphèse en 1955, la réouverture de la succursale athénienne en 1964, et la création d'une nouvelle antenne au Caire en 1973.

En 1981, il est détaché de l'Université de Vienne et passe sous la tutelle directe du ministère de la recherche.

Directeurs successifs[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]