Institut Ucac-Icam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Institut Ucac-Icam
Logo ICAM 2008.png
Histoire et statut
Fondation
Type
Grande école d'ingénieurs et Techniciens
Nom officiel
Institut Ucac-Icam
Régime linguistique
Directeur
Jean-Denis Falise
(DLA-PNR 2014 à aujourd'hui)
Localisation
Campus
Yansoki à Douala
Localisation
Pays
Divers
Devise
« Former des Hommes techniquement compétents et humainement responsables »
Membre de
Site web

L'Institut Ucac-Icam (connu sous le nom de IST-AC avant le 28 novembre 2013) est un établissement d’enseignement supérieur né d’un partenariat entre l'UCAC (Université Catholique d’Afrique Centrale) et l’Icam (Institut Catholique d’Arts et Métiers), groupe d'écoles d’ingénieurs ayant une expérience séculaire depuis 1898. Basé à la fois à Pointe-Noire au Congo (1er cycle) ) et à Douala au Cameroun (2nd cycle), sa mission principale est de former, en Afrique et pour l'Afrique, des Techniciens Supérieurs et des Ingénieurs Généralistes.

En 2012, l'Institut Ucac-Icam a diplômé plus de 350 Ingénieurs et Techniciens Supérieurs en 10 ans. Composées d'environ 20 % de filles, les nouvelles promotions accueillent 60 Ingénieurs Généralistes, 24 Techniciens Supérieurs en Maintenance, et 20 Techniciens Supérieurs en Développement durable chaque année.

Historique[modifier | modifier le code]

L’Institut Ucac-Icam est né d’une demande, d’une volonté des industriels, et de la sous-région de la CEMAC (Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale), d’avoir des cadres qualifiés et compétents, afin de répondre à leurs attentes. C’est alors que l’UCAC, siégeant à Yaoundé et qui a plus de 20 ans d’expérience dans ses filières de formations en sciences sociales, sciences de gestion et théologie, se rapproche du groupe Icam en France. Ce groupe de 3000 étudiants et formant 600 ingénieurs diplômés par an, est constitué de 7 écoles d’ingénieurs en France, et de leur petite sœur en Afrique Centrale qui existe depuis 2002, et qui est l’Institut Ucac-Icam.

Etude de machine

Formations proposées[modifier | modifier le code]

Trois formations sont proposées à l’Institut :

  1. La première est celle d’Ingénieur Généraliste en 5 ans (années A1-A2-A3-A4-A5). Le site de Pointe-Noire (en République du Congo) accueille les deux premières années de la formation (A1-A2), les étudiants étant les lauréats du concours d’entrée à l’Institut.
  2. La deuxième formation est destinée à ceux et celles qui souhaitent obtenir le Brevet de technicien supérieur - Maintenance industrielle en 3 ans par le biais de l’Alternance (années MIA1-MIA2-MIA3). Les étudiants suivent une alternance de 15 jours en entreprise et 15 jours à l’institut.
  3. La troisième est une formation professionnelle de Technicien Supérieur en Développement durable destinée aux étudiants camerounais permettant d’obtenir une Licence Professionnelle en Développement Durable (LPDD). Elle se déroule en 3 ans à Douala au Cameroun.
Alternance en entreprise

Des promotions internationales[modifier | modifier le code]

Sur les plateformes pétrolières

Différentes nationalités d'étudiants se côtoient au sein des promotions : camerounaise, congolaise (Brazzaville et Kinshasa), gabonaise, tchadienne, rwandais, togolaise, centrafricaine, angolaise. L’Institut possède chaque année au moins 25 centres d’examens et/ou d’informations répartis à travers tous les pays d'Afrique Centrale, dans lesquels les candidats peuvent passer le concours d’entrée de l’institut.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]