Institut Max-Planck de physiologie comportementale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'un des bâtiments de l'institut

L'ancien Institut Max-Planck de physiologie comportementale se trouvait situé à Seewiesen, en Bavière, Allemagne. Il était l'un des 80 instituts de la Société Max-Planck.

Historique[modifier | modifier le code]

L'idée de créer un institut de recherche allemand pour la recherche en éthologie émergea pour la première fois avec la rencontre de Konrad Lorenz et Erich von Holst lors d'une conférence à Berlin, en février 1936.

Dans les années 1950, à l'époque de sa création, si la physiologie était classée parmi les «sciences dures», il n'en allait pas de même de la recherche sur le comportement animal, essentiellement descriptive et comparative, qui était perçue davantage comme un passe-temps d'amateurs.

L'emplacement pour la construction des bâtiments fut choisie au départ en fonction du milieu naturel pour l'étude, à proximité, d'espèces de poissons et d'oies dans leur milieu.

L'établissement fut fondé en 1954 par Erich von Holst, et Konrad Lorenz. En 1958, le prersonnel emménagea dans de nouveaux bâtiments de la même localité. Après y avoir travaillé de 1951 à 1965, Irenäus Eibl-Eibesfeldt en devint le directeur en 1975. En 1987, l'institut devint indépendant. En 1997, la Société Max-Planck fut contrainte de réduire son budget et de supprimer quatre de ses instituts. On mit fin incidemment aux activités de recherche sur la physiologie comportementale de l'établissement[1]. L'Institut a ainsi été officiellement fermé le 30 novembre 1999. Cependant, ses activités n'ont pas cessé complètement pour autant se recentrant sur le domaine de l'ornithologie. l'Institut Max-Planck d'ornithologie succédant ainsi à l'Institut Max-Planck de physiologie comportementale.

Collaborateurs et sujets de recherche[modifier | modifier le code]

Les recherches qui furent menées à cet institut portèrent sur un éventail de sujets dont voici des exemples:

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Max Planck to shutter institutes?" Kaiser, Jocelyn. Science. Washington: Oct 25, 1996. Vol. 274, Iss. 5287; pg. 487, 1 pgs

Sources[modifier | modifier le code]

Institut Max Planck de physiologie comportementale: rapports et communications de la Société Max Planck 4/78. Publié par l'Administration générale de la Société Max Planck, Munich, 1978.

Articles connexes[modifier | modifier le code]