Institut Jaques-Dalcroze (Genève)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Institut Jaques-Dalcroze (IJD) de Genève offre de nombreux cours.

Historique[modifier | modifier le code]

L'Institut Jaques-Dalcroze a été créé en 1915 à Genève par le compositeur et pédagogue suisse Émile Jaques-Dalcroze. Depuis, il n'a cessé d'être le centre international de la pédagogie active et artistique qui porte son nom et dont il est le garant par testament du fondateur ; il dispense en effet aux enfants, adultes amateurs et étudiants une formation musicale fondée sur la Rythmique Jaques-Dalcroze, méthode interactive qui met en relation les mouvements naturels du corps, les rythmes artistiques de la musique et les capacités d'imagination et de réflexion. En particulier, l'improvisation fait partie intégrante de son enseignement, à tous les niveaux. Il est notamment connu pour son enseignement de l'improvisation au piano[réf. nécessaire].

De nos jours, on[Qui ?] compte un autre Institut Jaques-Dalcroze à Bruxelles et des écoles Jaques-Dalcroze dans plus de vingt pays dans le monde, en Europe comme aux États-Unis, au Canada, en Australie ou au Japon. Celle de Genève comporte le plus grand nombre de professeurs ayant obtenu la licence d'enseignement ou un diplôme supérieur permettant de former les futurs formateurs[réf. souhaitée]. Elle est seule à délivrer le diplôme supérieur de la méthode Jaques-Dalcroze[pourquoi ?].

La musique autrement[modifier | modifier le code]

À travers une pédagogie musicale, active et pluridisciplinaire fondée sur la musicalité du mouvement, l'Institut Jaques-Dalcroze propose :

  • des cours de rythmique : des cours de rythmique, de rythmique-solfège, de piano, d'improvisation musicale et d'expression corporelle aux élèves, enfants, adolescents et amateurs adultes. Cours parents-enfants dès 3 ans. Rythmique seniors. L’IJD fait partie de la Fédération des écoles genevoises de musique. Pivot de l'éducation dalcrozienne, la rythmique part de l'idée que le corps est « l'instrument où se joue le rythme ». Par des exercices audio-moteurs destinés à musicaliser le corps, à assurer la représentation du rythme et la maîtrise du geste, l'enfant - l'adulte, le musicien, le danseur, l'acteur - apprend à réagir à la musique en s'adaptant à l'espace qui l'entoure et aux autres, à coordonner ses mouvements, à exprimer ses sentiments, à combiner pensées et actions, tout en accédant de façon vivante au plaisir de la découverte artistique.
  • des études professionnelles méthode Jaques-Dalcroze : des études professionnelles (musique et mouvement Jaques-Dalcroze, haute école de musique de Genève). Pôle d’excellence de la formation musicale de renommée internationale, l’Institut Jaques-Dalcroze invite ses étudiants à faire de la musique une langue vivante à travers une approche interactive et pluridisciplinaire privilégiant les liens musique - mouvement. 3 ans (Bachelor) + 2 ans (Master) pour apprendre à enseigner la rythmique, le solfège et l’initiation à l’improvisation selon la méthode Jaques-Dalcroze avec, à la clé, un métier adapté sur le plan international dans des domaines aussi variés que la musique instrumentale, la danse, le théâtre, la thérapie… Diplôme supérieur de l’IJD (formation des futurs professionnels de la méthode)
  • une filière de formation continue post grade : destinée aux musiciens instrumentistes, professeurs de musique ou de danse, danseurs, comédiens, pédagogues, thérapeutes désirant ajouter une corde à leur arc, la formation continue post grade à la pédagogie Jaques-Dalcroze propose 18 week-ends intensifs et des stages à l'Institut Jaques-Dalcroze de Genève, répartis sur 18 mois.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]