Insomniac (album de Green Day)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Insomniac

Album de Green Day
Sortie
Enregistré d'avril à juin 1995
Durée 32:55
Genre Punk rock
Format CD, cassette, vinyle
Auteur Billie Joe Armstrong
(excepté Panic Song par Mike Dirnt et Billie Joe Armstrong)
Compositeur Green Day
Producteur Rob Cavallo et Green Day
Label Reprise

Albums de Green Day

Singles

Insomniac est le quatrième album du groupe punk américain Green Day. Sorti un an après le très célèbre album Dookie (multi disque de platine dans de nombreux pays), Insomniac possède un son plus lourd et des paroles plus sombres que son prédécesseur. L'album aborde des thèmes comme l'aliénation, l'anxiété, l'ennui et l'utilisation de drogues. L'album reçu de nombreuses critiques positives notamment sur l'aspect sarcastique et humoristique des morceaux, tous écrits par Billie Joe Armstrong, leader du groupe.

L'album se classera en deuxième position du Billboard 200 et sera certifié double disque de platine aux États-Unis. En 1996, soit un an après sa sortie, l'album ne s'est pas vendu aussi bien que son prédécesseur Dookie, largement dû à ses paroles sombres et à son ton très lourd et très noir. Il s'est tout de même vendu à deux millions d'exemplaires aux États-Unis et à huit millions à travers le monde. L'album fut réédité en vinyle le .

Contexte[modifier | modifier le code]

La plupart de l'album fut écrit dans une maison de bord de mer, à Oakland en Californie. Après la parution de Dookie, la femme de Tré Cool, batteur du groupe, donna naissance à leur premier enfant et Tré notera que "je peux jouer de la batterie encore plus fort que je ne le pensais. Avoir un enfant c'est essayer -vous devez constamment contrôler votre tempérament- mais cela améliore l'expérience de jouer dans un groupe. Fidèle à l'éthique punk consistant à produire des enregistrements bon marché et souvent de mauvaise qualité, le groupe s'est efforcé de perfectionner son son sur l'album pour retourner aux racines du punk rock. Tré Cool expérimenta plusieurs types de cymbales avant chaque chanson pendant que Armstrong et leur producteur, Rob Cavallo, développèrent le rituel d'utiliser chaque amplificateurs de guitare à leurs disposition et de les tester un par un jusqu'à à arriver au son final de l'album. Beaucoup de chansons d'Insomniac furent enregistrées en très peu de temps avec beaucoup d'énergie. Avant les prises, le groupe buvait des quantités excessives de café, "pressait la dernière goutte d'énergie" dans les enregistrements puis se reposait directement après.

Caractéristiques de l'album[modifier | modifier le code]

L'album eut certes moins de succès commercial et critique que son prédécesseur, Dookie, mais il contient des morceaux très punk comme : Armatage Shanks, Brat, No Pride, Westboun Sign, 86 ou encore Walking Contradiction. On sent une large influence des Ramones avec un rythme rapide et des mélodies simples.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  1. Armatage Shanks - 2:17
  2. Brat - 1:43
  3. Stuck With Me - 2:16
  4. Geek Stink Breath - 2:15
  5. No Pride - 2:20
  6. Bab's Uvula Who? - 2:07
  7. 86 - 2:48
  8. Panic Song - 3:38
  9. Stuart and the Ave. - 2:04
  10. Brain Stew/Jaded - 3:13
  11. Jaded - 1:30
  12. Westbound Sign - 2:13
  13. Tight Wad Hill - 2:01
  14. Walking Contradiction - 2:31

Accueil[modifier | modifier le code]

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Meilleures positions de Insomniac dans les classements musicaux
Classement musical Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[1] 12
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[2] 5
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[3] 2
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop)[4] 17
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[5] 12
Drapeau du Canada Canada (Canadian Albums Chart) 4
Drapeau de l'Espagne Espagne (Productores de Música de España)[6] 14
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard 200) 2
Drapeau de la Finlande Finlande (Suomen virallinen lista)[7] 1
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[8] 27
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[9] 5
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Mega Album Top 100)[10] 22
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Albums Chart)[11] 8
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Rock and Metal Chart)[12] 1
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[13] 5
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[14] 8

Certifications[modifier | modifier le code]

Certifications de Insomniac
Pays Ventes Certifications
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 250 000 + Disque d'or Or[15]
Drapeau de l'Argentine Argentine 30 000 + Disque d'or Or[16]
Drapeau de l'Autriche Autriche 10 000 + Disque d'or Or[17]
Drapeau du Brésil Brésil 100 000 + Disque d'or Or[18]
Drapeau du Canada Canada 200 000 + Disque de platine 2 × Platine[19]
Drapeau de l'Espagne Espagne 50 000 + Disque d'or Or[20]
Drapeau des États-Unis États-Unis 2 000 000 + Disque de platine 2 × Platine[21]
Drapeau de la Finlande Finlande 21 000 + Disque d'or Or[22]
Drapeau du Japon Japon 200 000 + Disque de platine Platine[23]
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 300 000 + Disque de platine Platine[24]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Charts.de – Green Day – Insomniac. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  2. (en) Australian-charts.com – Green Day – Insomniac. ARIA Top 50 album. Hung Medien.
  3. (de) Austriancharts.at – Green Day – Insomniac. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien.
  4. (nl) Ultratop.be – Green Day – Insomniac. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  5. Ultratop.be – Green Day – Insomniac. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  6. (es) Fernando Salaverri, Sólo éxitos : año a año : 1959-2002, Iberautor Promociones Culturales, , 1046 p. (ISBN 84-8048-639-2)
  7. (fi) Finnishcharts.com – Green Day – Insomniac. Suomen virallinen lista. Hung Medien.
  8. (en) Norwegiancharts.com – Green Day – Insomniac. VG-lista. Hung Medien.
  9. (en) Charts.org.nz – Green Day – Insomniac. RIANZ. Hung Medien.
  10. (nl) Dutchcharts.nl – Green Day – Insomniac. Mega Album Top 100. Hung Medien.
  11. (en) « Green Day Albums », sur officialcharts.com (consulté le )
  12. (en) « Official Rock & Metal Albums Chart Top 40 15 October 1995 - 21 October 1995 », sur officialcharts.com (consulté le )
  13. (en) Swedishcharts.com – Green Day – Insomniac. Sverigetopplistan. Hung Medien.
  14. (en) Swisscharts.com – Green Day – Insomniac. Schweizer Hitparade. Hung Medien.
  15. (de) « Gold-/Platin-Datenbank - Green Day », sur musikindustrie.de (consulté le )
  16. (es) « Disco de oro y platino » (version du 6 juillet 2011 sur l'Internet Archive), sur capif.org.ar
  17. (de) « Gold & Platin - Green Day », sur ifpi.at (consulté le )
  18. (pt) « Certificados - Green Day », sur abpd.org.br (consulté le )
  19. (en) « Gold Platinum Database - Green Day », sur musiccanada.com (consulté le )
  20. (es) Fernando Salaverri, Sólo éxitos : año a año : 1959-2002, Iberautor Promociones Culturales, , 1046 p. (ISBN 84-8048-639-2), p. 941
  21. (en) « Gold & Platinum », sur riaa.com (consulté le )
  22. (fi) « Tilastot - Green Day », sur ifpi.fi (consulté le )
  23. (ja) « Gold Disc Certification », sur riaj.or.jp, (consulté le )
  24. (en) « Certified Awards Search - Green Day », sur bpi.co.uk (consulté le )