Insigne des troupes aéroportées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Insigne des troupes aéroportées
Fallschirmschuetzen-abzeichen des Heeres

Type Insigne de spécialité
Statut Plus décernée
Chiffres
Date de création 1er septembre 1937
Première attribution 10 septembre 1937

L'insigne des troupes aéroportées, (en allemand, Fallschirmschuetzen-abzeichen des Heeres), est une décoration militaire allemande du Troisième Reich. Elle fut créée le 1er septembre 1937 par le Generaloberst Werner von Fritsch pour récompenser les parachutistes du Heer à l’issue de leur entrainement conjointement à la remise de leurs licences.

Attribution[modifier | modifier le code]

Il fut distribué pour la première fois le 10 septembre 1937, il en fut délivré soixante-dix ce jour-là.

L'obtention de cet insigne était soumis aux conditions suivantes :

  • Avoir validé les six sauts d'entrainement.
  • Avoir reçu sa licence de parachutiste.

Pour conserver le port de cet insigne, il fallait valider six sauts par an et prouver que l'on était compétent dans ce domaine.

Il fut remplacé le 1er janvier 1939 par l'insigne des parachutistes lorsque les formations de parachutistes furent rattachées à la Luftwaffe. Malgré cela, certains de ses récipiendaires continuèrent de le porter.

Il fut néanmoins réactivé le 1er juin 1943 pour les membres de la 15.Fallschirmschützen Kompanie du 4.Brandenburg Regiment.

L'insigne a cessé d'être accordé à la fin du régime nazi en Allemagne en 1945.

Description[modifier | modifier le code]

Il est composé d'une couronne ovale de feuille de chêne, surmontées d'un aigle, ailes repliées et tenant entre ses serres un swastika de petite taille dépassant légèrement de la couronne. L'attache se trouvant en bas de la couronne à l'aspect d'un ruban.

Le motif au centre représente un aigle allant de la gauche vers la droite, ailes repliées en position de plongeon, tête tendue vers l'avant. Ce dernier dépasse de la couronne.

Il existait aussi une version tissée de cet insigne, des diplômes d'obtention furent délivrés conjointement à l'insigne. Certains insignes et diplômes furent numérotés (dans le cas de fabrication luxueuse).

Port[modifier | modifier le code]

L'insigne devait être porté sur la poche gauche de la veste (ou de la chemise) sous la croix de fer, si celle-ci est présente.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]