Insigne de combat des croiseurs auxiliaires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Insigne de combat des croiseurs auxiliaires
Kriegsabzeichen für Hilfskreuzer

Type Insigne de combat
Statut Plus décernée
Chiffres
Date de création 24 avril 1941

L'insigne de combat des croiseurs auxiliaires, (en allemand, Kriegsabzeichen für Hilfskreuzer), est une décoration militaire allemande du Troisième Reich. Elle fut créée le 24 avril 1941 pour récompenser les marins ayant servi de manière méritante à bord d'un navire marchand armé par la Kriegsmarine.

Attribution[modifier | modifier le code]

Ces navires marchand armés avaient pour missions d'attaquer les navires alliés isolés, on peut donc dire qu'il s'agissait de corsaires payés et armés par l'Allemagne.

Parmi ces croiseurs auxiliaires, on peut citer l'Atlantis, le Komet, le Kormoran, le Michel, l' Orion, le Pinguin et le Thor. Tous furent coulés avant la fin de l'année 1943.

L'obtention de cet insigne était soumis aux conditions suivantes :

  • Avoir participé à une mission de longue distance.
  • Avoir été blessé lors d'une mission.

L'insigne a cessé d'être accordé à la fin du régime nazi en Allemagne en 1945.

Description[modifier | modifier le code]

L'insigne fut dessiné par Wilhelm Ernst Peekhaus à Berlin, il est composé d'une couronne ovale de feuilles de chêne, surmontées d'un aigle, ailes déployées et tenant entre ses serres un swastika de petite taille dépassant légèrement de la couronne. L'attache se trouvant en bas de la couronne a l'aspect d'un ruban.

Le motif au centre représente un drakkar, fendant les flots voile déployée, navigant sur un globe terrestre montrant l'hémisphère nord, centré sur l'Océan Atlantique. On peut apercevoir sur le pont du navire un soldat armé d'une lance.

Les diplômes d'obtention de ce dernier pouvaient prendre différentes formes et comporter ou non les emblèmes nationaux.

Port[modifier | modifier le code]

L'insigne devait être porté sur la poche gauche de la veste (ou de la chemise) sous la croix de fer, si celle-ci est présente.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]