Inonotus obliquus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Inonotus obliquus, communément connu sous le nom vernaculaire de Polypore oblique ou de Chaga, latinisation du terme russe « чага », est un champignon du genre Inonotus de la famille des Hymenochaetaceae. Il est principalement parasite du bouleau. Il semble qu'il soit comestible et qu'il ait des vertus médicinales.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

  • Les Japonais le nomment Kabanoanakake
  • En chinois : Bai Hua Rong
  • En Coréen : 자작나무시루뻔버섯 (JaJakNaMu SiRuBbeon BeoSeot)
  • En Oji-Cri (Amérique du Nord) : Saagaategan[1]

Description[modifier | modifier le code]

L'hyménophore stérile est irrégulièrement formé et a l'apparence du charbon de bois brûlé. Ce n'est pas le sporophore du champignon, mais une grande masse de mycélium, la plupart noirci à cause de la présence d'une quantité massive de mélanine. Les sporophores fertiles ne peuvent être trouvés que très rarement sous la forme d'un sporophore résupiné brun sur ou près du mycélium cristallisé et apparaissant généralement après la mort de l'arbre.

Habitat[modifier | modifier le code]

Inonotus obliquus pousse dans les forêts de bouleau de Russie, de Corée, dans l'Est de l'Europe du Nord ainsi qu'en Auvergne et dans les régions du Nord des États-Unis, dans les montagnes en Caroline du Nord et au Canada.

Usage médicinal[modifier | modifier le code]

Le Chaga est considéré comme un champignon médicinal qui a sa place en médecine populaire en Russie et en Europe de l'Est . Il semble qu'il concentre la bétuline et l'acide bétulinique. Il aurait également des propriétés anti-inflammatoires[2]. Plusieurs études ont démontré que le Chaga aide à combattre le cancer et à détoxifier l'organisme des matières radioactives émises lors d'une chimiothérapie. Il renforcerait le système immunitaire en plus de prévenir l'asthme et les allergies. Il serait également un régénérateur du foie et du système digestif[3].

En raison de l'activité hypoglycémiante des polysaccharides, la prudence doit être de mise pour ceux qui sont sujets à l'hypoglycémie[4].

Comestibilité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Parker et Kenny, « Ojibway plant taxonomy at Lac Seul First Nation Ontario Canada », Journal of Ethnobiology,‎ spring summer 2004 (lire en ligne)
  2. Park YM et all., In vivo and in vitro anti-inflammatory and anti-nociceptive effects of the methanol extract of Inonotus obliquus, in J Ethnopharmacol 101 (1-3): 120–8. (2005)
  3. WOLFE, David (2012). Chaga: King of the Medicinal Mushrooms. Berkeley, California : North Atlantic Books.
  4. Mizuno T. Antitumor and hypoglycemic activities of polysaccharides from the sclerotia and mycelia of Inonotus obliquus. International Journal of Medicinal Mushrooms 1 (1): 301–316.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]